Ouvrir le menu principal
Paris-Nice 1971
Généralités
Course
29e Paris-Nice
Étapes
10
Date
Pays
Lieu de départ
Lieu d'arrivée
Pays traversé(s)
Coureurs au départ
98
Coureurs à l'arrivée
70
Vitesse moyenne
30 h 21 min 38 s
38,701 km/h
Résultats
Vainqueur
Deuxième
Troisième
Meilleur grimpeur
Vainqueur du combiné

La course cycliste à étapes Paris-Nice a lieu en 1971 du 10 au 17 mars. Eddy Merckx, leader de bout en bout, le remporte devant Gösta Pettersson et Luis Ocaña. Il gagne également les trois étapes contre-la-montre. Avec trois victoires d'étape, alors que son équipe se retire de la course après la cinquième étape à la suite du décès hors-course de Jean-Pierre Monseré, Eric Leman s'affirme comme le meilleur sprinteur du début de l'année.

Cette première grande course est l'occasion pour le peloton de constater qu'en 1971, comme en 1970 et 1969, Eddy Merckx domine, et peut « gagner là où il le veut quand il le veut » : « dès le second jour il a éparpillé l'opposition, semé la panique dans le peloton et imprimé sa loi, une loi qu'il veut dure et impitoyable[1] ».

Sommaire

ParticipantsModifier

Dans cette édition de Paris-Nice, 98 coureurs participent divisés en 11 équipes : Molteni, Bic, Ferretti, Fagor-Mercier, Flandria-Mars, Filotex, Peugeot-BP-Michelin, Sonolor-Lejeune, Goudsmit-Hoff, TI-Carlton et Hoover-De Gribaldy. L'épreuve est terminée par 70 coureurs.

Déroulement de la courseModifier

Les observateurs attendent beaucoup de ce Paris-Nice et de la réaction d'une « coalition anti-Merckx » pour empêcher le Belge d'écraser la course, et d'annoncer sa domination future sur la saison[2]. Si celui-ci remporte le prologue, établissant un nouveau record d'ascension de la côte de Dourdan, ses adversaires restent optimistes, notamment Ocanã qui déclare que Merckx peut être battu sur une course par étapes qui n'est pas un grand tour[3]. Dès le lendemain, une échappée de 18 coureurs qui termine 11 minutes devant le peloton met hors-jeu Raymond Poulidor et Franco Bitossi, ce qui montre l'absence d'entraide des différents opposant à Merckx et le favorise. Eric Leman remporte au sprint cette première étape, ainsi que le premier secteur de la deuxième étape.

Le deuxième secteur contre-la-montre, qu'il remporte avec 11 secondes d'avance sur Ocaña, permet à Merckx d'asseoir définitivement sa domination : il n'a ensuite « plus qu'à se laisser couler jusqu'à Nice[4] ». La course est « comme chloroformée » et personne n'attaque le leader. Les étapes du 13 au 15 mars sont des sprints massifs remportés par Bitossi, Leman et Gerard Vianen. La sixième étape voit la victoire en solitaire de Ronald De Witte, mais Merckx termine troisième avec Petterson, et tous ses concurrents sont derrière. Raymond Riotte remporte le premier secteur de la septième étape tandis que Merckx gagne de nouveau lors du second secteur, remporte le contre-la-montre en côte de La Turbie.

Cette troisième victoire consécutive de Merckx, sans réelle opposition, lui permet d'envisager sereinement la saison 1971. C'est également sa dernière dans l'épreuve, même s'il finit toujours sur le podium jusqu'en 1975[5].

ÉtapesModifier

Résultats des étapesModifier

PrologueModifier

10-03-1971. Dourdan-Dourdan, 1,7 km (clm).
Cycliste Équipe Temps
1   Eddy Merckx Molteni 2 min 49 s
2   Raymond Poulidor Fagor-Mercier + 2 s
3   Luis Ocaña Bic + 5 s
4   Franco Bitossi Filotex + 7 s
5   Joop Zoetemelk Flandria-Mars m.t.
6   Leif Mortensen Bic + 8 s
7   Charly Grosskost Bic + 9 s
8   Gösta Pettersson Ferretti + 13 s
9   Gilbert Bellone Sonolor-Lejeune m.t.
10   Yves Hézard Sonolor-Lejeune + 14 s

1re étapeModifier

11-03-1971. Dourdan-Troyes, 200 km.
Cycliste Équipe Temps
1   Eric Leman Flandria-Mars 4 h 46 min 51 s
2   Eddy Merckx Molteni m.t.
3   Jan Janssen Bic m.t.
4   Walter Godefroot Peugeot-BP-Michelin m.t.
5   Charles Rouxel Peugeot-BP-Michelin m.t.
6   Erik Pettersson Ferretti m.t.
7   Joop Zoetemelk Flandria-Mars m.t.
8   Jacky Mourioux Fagor-Mercier m.t.
9   Lucien Aimar Sonolor-Lejeune m.t.
10   Gösta Pettersson Ferretti m.t.

2e étape, 1er secteurModifier

12-03-1971. Chablis-Autun 128 km.
Cycliste Équipe Temps
1   Eric Leman Flandria-Mars 3 h 27 min 49 s
2   Franco Bitossi Filotex m.t.
3   Roger Rosiers Bic m.t.
4   Barry Hoban Sonolor-Lejeune m.t.
5   Daniel Van Ryckeghem Sonolor-Lejeune m.t.
6   Henk Benjamins Goudsmit-Hoff m.t.
7   Jacky Mourioux Fagor-Mercier m.t.
8   Eddy Merckx Molteni m.t.
9   Léo Duyndam Goudsmit-Hoff m.t.

2e étape, 2e secteurModifier

12-03-1971. Autun-Autun 4,7 km (clm).
Cycliste Équipe Temps
1   Eddy Merckx Molteni 6 min 31 s
2   Luis Ocaña Bic + 11 s
3   Ferdinand Bracke Peugeot-BP-Michelin + 12 s
4   Leif Mortensen Bic + 13 s
5   Gösta Pettersson Ferretti + 14 s
6   Barry Hoban Sonolor-Lejeune + 16 s
7   Raymond Poulidor Fagor-Mercier + 18 s
8   Désiré Letort Bic m.t.
9   Gilbert Bellone Sonolor-Lejeune + 20 s

3e étapeModifier

13-03-1971. Autun-Saint-Étienne 196 km.
Cycliste Équipe Temps
1   Franco Bitossi Filotex 5 h 50 min 50 s
2   Barry Hoban Sonolor-Lejeune m.t.
3   Daniel Vanryckeghem Sonolor-Lejeune m.t.
4   Jan Janssen Bic m.t.
5   Roger Rosiers Bic m.t.
6   Raymond Poulidor Fagor-Mercier m.t.
7   Robert Bouloux Peugeot-BP-Michelin m.t.
8   Gerard Vianen Fagor-Mercier m.t.
9   Leif Mortensen Bic m.t.
10   Eddy Merckx Molteni m.t.

4e étapeModifier

14-03-1971. Saint-Étienne-Bollène, 181,5 km.
Cycliste Équipe Temps
1   Eric Leman Flandria-Mars 4 h 57 min 59 s
2   Harry Steevens Goudsmit-Hoff m.t.
3   Daniel Vanryckeghem Sonolor-Lejeune m.t.
4   Jan Janssen Bic m.t.
5   René Pijnen Bic m.t.
6   Eddy Merckx Molteni m.t.
7   Gérard Briend Hoover-De Gribaldy m.t.
8   Alberto Della Torre Filotex m.t.

5e étapeModifier

15-03-1971. Bollène-Saint-Rémy-de-Provence, 139 km.
Cycliste Équipe Temps
1   Gerard Vianen Fagor-Mercier 3 h 21 min 41 s
2   Leo Duyndam Goudsmit-Hoff + 3 s
3   Daniel Vanryckeghem Sonolor-Lejeune + 4 s
4   Jacky Mourioux Fagor-Mercier m.t.
5   Leif Mortensen Bic m.t.
6   Eddy Peelman Fagor-Mercier m.t.
7   Régis Delépine Fagor-Mercier m.t.
8   Georges Chappe Fagor-Mercier m.t.
9   Franco Bitossi Filotex m.t.

6e étapeModifier

16-03-1971. Saint-Rémy-de-Provence-Draguignan, 186,5 km.
Cycliste Équipe Temps
1   Ronald de Witte Peugeot-BP-Michelin 4 h 40 min 11 s
2   Derek Harrison TI-Carlton m.t.
3   Eddy Merckx Molteni + 2 min 05 s
4   Gösta Pettersson Ferretti m.t.
5   Barry Hoban Sonolor-Lejeune + 2 min 18 s
6   Jan Krekels Goudsmit-Hoff m.t.
7   Yves Hézard Sonolor-Lejeune m.t.
8   Erik Pettersson Ferretti m.t.
9   Désiré Letort Bic m.t.
10   Rolf Wolfshohl Fagor-Mercier m.t.

7e étape, 1er secteurModifier

17-03-1971. Draguignan-Nice, 108 km.
Cycliste Équipe Temps
1   Raymond Riotte Sonolor-Lejeune 2 h 46 min 51 s
2   Frans Mintjens Molteni m.t.
3   Georges Chappe Fagor-Mercier m.t.
4   Michel Périn Fagor-Mercier m.t.
5   Gerben Karstens Goudsmit-Hoff m.t.
6   Georges Van Coningsloo Molteni m.t.
7   René Pijnen Bic m.t.
8   Jean-Pierre Genet Fagor-Mercier m.t.
9   Wim Schepers Goudsmit-Hoff m.t.
10   Roberto Ballini Ferretti m.t.

7e étape, 2e secteurModifier

17-03-1971. Nice-Col d'Èze, 9,5 km (clm).
Cycliste Équipe Temps
1   Eddy Merckx Molteni 20 min 44 s
2   Raymond Poulidor Fagor-Mercier + 7 s
3   Leif Mortensen Bic + 28 s
4   Désiré Letort Bic + 30 s
5   Gösta Pettersson Ferretti + 33 s
6   Luis Ocaña Bic + 36 s
7   Jos Deschoenmaecker Molteni + 1 min 23 s
8   Derek Harrison TI-Carlton + 1 min 25 s
9   Gilbert Bellone Sonolor-Lejeune + 1 min 37 s
10   Yves Hézard Sonolor-Lejeune + 1 min 39 s

Classements finalsModifier

Classement généralModifier

Cycliste Équipe Temps
1   Eddy Merckx Molteni 30 h 21 min 38 s
2   Gösta Pettersson Ferretti + 58 s
3   Luis Ocaña Bic + 1 min 09 s
4   Désiré Letort Bic + 1 min 13 s
5   Erik Pettersson Ferretti + 2 min 36 s
6   Lucien Aimar Sonolor-Lejeune + 2 min 41 s
7   Jos Deschoenmaecker Molteni + 4 min 12 s
8   Charles Rouxel Peugeot-BP-Michelin + 4 min 17 s
9   Fran Mintjens Molteni + 5 min 59 s
10   Jacky Mourioux Fagor-Mercier + 6 min 28 s

Classements annexesModifier

AnnexesModifier

Notes et référencesModifier

  1. Parmentier (1971)
  2. Pour toute cette partie, sauf précisions complémentaires, Augendre (1971).
  3. Augendre (1971), p. 20
  4. Augendre (1971), p. 22
  5. « Paris-Nice 1971 : le duel Merckx/Ocana », sur cyclismactu.net,

DocumentationModifier

Liens externesModifier