Ouvrir le menu principal

Parc national de la Biebrza

parc national de Pologne
Parc national de la Biebrza
POL Biebrzański Park Narodowy LOGO.svg
Logo du parc national de Biebrza
Géographie
Adresse
Coordonnées
Ville proche
Superficie
592,23 km2
Administration
Type
Catégorie UICN
Identifiant
Création
9 septembre 1993
Statut patrimonial
Administration
Ministère polonais de l'Environnement
Site web
Localisation sur la carte de Pologne
voir sur la carte de Pologne
Green pog.svg

Le parc national de la Biebrza (en polonais : Biebrzański Park Narodowy) est un parc national se situant dans le voivodie de Podlachie, au nord-est de la Pologne, situé le long la rivière Biebrza. La quasi-totalité de la vallée de la Biebrza est protégée, depuis les sources de la rivière jusqu'à son embouchure dans la Narew.

Avec une superficie totale de 59 223 ha, il est le plus grand parc parmi les 23 parcs nationaux de la Pologne et l'un des plus grands en Europe. Son objectif est de protéger des tourbières étendues de la vallée de la Biebrza (Bagna Biebrzańskie) et d'une partie des collines de Sokołów (Wzgórza Sokolskie).

Sommaire

HistoireModifier

Créé le 9 septembre 1993, ce parc est le plus grand des 23 parcs nationaux de Pologne. Sa surface totale est de 592,23 km², desquels les forêts couvrent 155,47 km² et les prairies 181,82 km² et les célèbres marais de la Biebrza couvrent 254,94 km².

Depuis 1995, il est inscrit sur la liste de la convention de Ramsar relative aux zones humides d'importance internationale, particulièrement comme habitats des oiseaux aquatiques[1]. La plus grande surface du parc fait partie de la réserve du Marais rouge (polonais : Rezerwat przyrody Czerwone Bagno), qui bénéficie d'une protection stricte.

La vallée de la Biebrza a été identifiée par BirdLife International comme un site d'importance vitale pour le maintien de la diversité des oiseaux. En 2004, il a été inscrit dans le réseau européen Natura 2000 qui vise à gérer et protéger les habitats et espèces d'intérêt communautaire.

TerritoireModifier

 
La Biebrza au printemps.
 
Carte de la Biebrza et du parc

Le territoire du parc s'étend sur presque toute la vallée de la Biebrza, depuis les sources de la rivière jusqu'à son embouchure dans la Narew (environ 155 km).

Les marais sont la partie la plus précieuse du parc national qui protège de vastes étendues de zones humides écologiquement intactes. Ces dernières abritent une biodiversité particulièrement élevée, comprenant une grande variété de communautés de plantes, d'oiseaux, d'amphibiens (Rana temporaria principalement, devant Hyla arborea et Bombina bombina[2]) et d'autres espèces caractéristiques des zones humides,souvent rares. Parmi les mammifères on trouve notamment l'élan (qui a longtemps trouvé refuge dans cette zone où vit sa population située la plus au sud-ouest de la Pologne, qui reste la population la plus importante de Pologne, mais qui régresse, étant passée de 800 individus environ vers 1980 à environ 400 20 ans plus tard[2]) et le castor (avec des densités atteignant plus de 2 familles par km de rivière) le nom Biebrza découle d'ailleurs de l'ancien nom germanophone du castor (biebr /bieber)[3]. Le vison y atteint aussi des densités exceptionnelles (jusqu’à 52 pistes sur 1 km le long d’un des affluents de la Biebrza en 1999[2]). Les zones humides de la Biebrza comme la vallée de la Narew sont des centres très importants pour le nichage, la nourriture et le repos de nombreux oiseaux migrateurs.

ClimatModifier

Les marais de la Biebrza se situent au nord-est de la Pologne, dans une région qui est considérée comme la région la plus froide (à part les montagnes). Le parc connaît un climat continental avec des éléments du climat sub-boréal. Il est caractérisé par un hiver long et une période végétative très courte. La moyenne annuelle des températures est l'une de plus basses de toute la Pologne. Le mois le plus froid est février (-4,5 à -5,5 °C). L'hiver dure de 107 à 117 jours. Le mois le plus chaud est juillet (17,3 à 17,8 °C). L'été dure de 77 à 85 jours. Nombre de jours de brouillards s'élève de 30 à 70, mais dans les marais ce nombre est deux fois plus grand que sur les plateaux. La pluviométrie est de 550 mm. En hiver le vent se dirige du sud-ouest vers le nord-est, en été du sud-ouest et du sud[4].

FloreModifier

FauneModifier

La richesse de la faune est caractérisée par la présence de 48 espèces de mammifères (dont 10 espèces de chauves-souris), 271 espèces d'oiseaux (dont 180 nicheuses), 12 espèces d'amphibiens, 5 espèces de reptiles, 36 espèces de poissons. Parmi les invertébrés on a constaté 700 espèces de papillons (dont 78 papillons de jour), 448 espèces d'araignées, 500 espèces de coléoptères, 42 espèces de trichoptères et 19 espèces de sangsues[4].

Mammifères les plus souvent rencontrésModifier

 
Un mâle d'élan

Oiseaux les plus caractéristiquesModifier

 
Grand-duc d'Europe

Les Amphibiens de la vallée de BiebrzaModifier

AdministrationModifier

 
Le siège du parc à Osowiec-Twierdza

Les bureaux de la Direction du parc sont situés à Osowiec-Twierdza, dans les sous-sols de la forteresse historique d'Osoviets, près de Goniądz.

RéférencesModifier

SourcesModifier

NotesModifier

  1. http://www.pl-info.net/pologne/parcs/biebrzanski_park.html
  2. a b et c Sterzynska M. & Lesinski G (2001), Estimation des ressources et stratégie pour la protection de la faune des milieux humides ; Exemple du parc national de Biebrza ; Outils pour la conservation de la biodiversité dans les domaines némoral et boréonémoral européens ; NACONEX, PDF, 6pp.
  3. Biebrza dérive de la racine germanique biebr (bieber) qui désigne le bièvre ou castor dans d'autres régions d'Europe dont en France
  4. a b et c http://www.biebrza.org.pl/
  5. http://www.pologne.travel/fr-be/parcs-nationaux/le-parc-national-de-la-biebrza/

AnnexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

BibliographieModifier

  • Fedyk, S., Gebczynska, Z., Pucek, Z., Raczynski, J. &Sikorski, M.(1984), Winter penetration of mammals ofdifferent habitats in the Biebrza valley. Acta theriol.29:317-336

Liens internesModifier

Liens externesModifier