Palaquium gutta

Palaquium gutta
Description de l'image Palaquium gutta - Köhler–s Medizinal-Pflanzen-099.jpg.
Classification
Règne Plantae
Sous-règne Tracheobionta
Division Magnoliophyta
Classe Magnoliopsida
Sous-classe Dilleniidae
Ordre Ebenales
Clade Angiospermes
Clade Dicotylédones vraies
Clade Astéridées
Ordre Ericales
Famille Sapotaceae
Genre Palaquium

Espèce

Palaquium gutta
(Hook.) Baill., 1847 [1]

Statut de conservation UICN

( NT )
NT  : Quasi menacé

Synonymes

  • Croixia gutta Baehni
  • Dichopsis borneensis Fox
  • Dichopsis gutta Bentham
  • Dichopsis oblongifolia Burck
  • Dichopsis treubii Fox
  • Isonandra acuminata Miquel
  • Isonandra gutta Hook
  • Isonandra percha Hook
  • Palaquium acuminatum Miquel
  • Palaquium borneense Pierre
  • Palaquium croixianum Dubard
  • Palaquium formosum Pierre
  • Palaquium fulvosericeum Engl.
  • Palaquium gloegoerense Burck
  • Palaquium malaccense Pierre
  • Palaquium oblongifolium Burck
  • Palaquium obscurum Burck
  • Palaquium optimum Becc.
  • Palaquium princeps Pierre
  • Palaquium selendit Burck
  • Palaquium treubii Burck
  • Palaquium vrieseanum Burck

Palaquium gutta est une espèce d'arbres de la famille des Sapotaceae.

ÉtymologieModifier

L'épithète spécifique gutta vient du mot malais getah qui signifie sève ou latex. Il est connu en Indonésie sous le nom de karet oblong. C'est principalement avec cet arbre qu'est fabriqué la gutta-percha[2].

TaxonomieModifier

L'espèce a été décrite pour la première fois en 1847 par William Jackson Hooker[3]. L'espèce possède de nombreux synonymes[4],[5].

DescriptionModifier

Le Palaquium gutta peut atteindre 40 mètres de haut. L'écorce est d'un brun rougeâtre. Les inflorescences portent jusqu'à 12 fleurs. Les fruits sont ronds ou ellipsoïdes, parfois brunâtres et tomenteux, ils mesurent jusqu'à 2,5 centimètres de long[2].

UtilisationModifier

 
Récolte de la gutta-percha dans une forêt de la Malaisie, gravure de 1873

Les graines sont utilisées pour fabriquer du savon et des bougies, et parfois en cuisine. Le latex est utilisé pour la fabrication de la gutta-percha[2]. Le bois est exploité et commercialisé sous le nom de nyatoh.

Habitat et Distribution géographiqueModifier

L'arbre est originaire de Sumatra, de la Malaisie péninsulaire, de Singapour et de Bornéo. Il pousse au milieu de forêts mixtes de Dipterocarpaceae, et de forêts calcaires.

Menaces et protectionModifier

Le Palaquium gutta a été évalué comme « quasi menacé » sur la liste rouge de l'UICN. La menace la plus importante pour l'espèce est la déforestation, notamment à Bornéo pour la conversion des terres à la culture du palmier à huile.

Liens externesModifier

RéférencesModifier