Pachto

langue indo-iranienne parlée en Afghanistan (dont il est l'une des deux langues officielles), ainsi qu’au Pakistan

Pachto
پښتو
Image illustrative de l’article Pachto
Le mot « pachto » dans sa langue
Pays Afghanistan et Pakistan
Région Afghanistan : sud, est et quelques provinces dans le nord - Pakistan : provinces occidentales
Nombre de locuteurs environ 45 millions
Typologie SOV, flexionnelle, à fracture d'actance, à accent d'intensité
Écriture Alphabet arabe
Classification par famille
Statut officiel
Langue officielle Drapeau de l'Afghanistan Afghanistan
Codes de langue
ISO 639-1 ps
ISO 639-2 pus
ISO 639-3 pus
IETF ps
Linguasphere 58-ABD-a
WALS psh
Glottolog pash1269

Le pachto (également connu sous le nom de pachtoun, pachtoûn, pachtoune ou pachtoûne — dans les deux derniers cas, invariable en genre, pashto[1] par anglicisme, autonyme : پښتو, paṣto ou paxto, selon les dialectes), connu dans la littérature persane sous le nom d'afghani (افغانی, afghāni) est une langue iranienne orientale appartenant au groupe indo-iranien de la famille des langues indo-européennes. Il est parlé en Afghanistan (dont il est l'une des deux langues officielles, avec le dari, une variété du persan), ainsi qu'au Pakistan, et compte environ 45 millions de locuteurs au total. Les locuteurs du pachtoun sont les Pachtounes. Cette langue s'écrit au moyen d'un alphabet arabe modifié.

Un locuteur du pachto.

Le pachtoun est composé de deux dialectes principaux, celui de Kandahar et celui de Paktiyâ (ou de Peshawar). C'est aussi la langue administrative et diplomatique de l'Afghanistan.

Il comprend de nombreux mots persans, mais est très éloigné de cette langue, dont il s'est différencié à une date inconnue, mais très probablement avant le VIe siècle av. J.-C.[2].

La différence entre le pachtoun et le farsi est équivalente aux différences linguistiques entre le français et l'italien, par exemple. Aussi, le pachtoun a plusieurs dialectes, entre l'Afghanistan et le Pakistan.

Aire géographiqueModifier

 
Livres afghans en pachto.

En Afghanistan, le pachtoun est surtout parlé dans l’est, le sud et le sud-ouest du pays, ainsi que dans certaines régions du nord et du nord-ouest, à la suite des migrations récentes. Le World Factbook de la CIA 2009 estime que 35 % de la population afghane utilise le pachto comme première langue.

Au Pakistan, il est parlé par environ 40 millions de personnes, soit le cinquième de la population, dans la province de Khyber Pakhtunkhwa, dans les zones tribales et dans le nord du Baloutchistan. On trouve également des communautés pachtophones dans le Sind (Karachi et Hyderabad). Karachi abrite une importante communauté de Pachtounes (6 millions)[réf. nécessaire].

On trouve d’autres communautés pachtophones dans le nord-est de l’Iran, au Tadjikistan, en Uttar Pradesh (Inde) et dans le sud-ouest du Cachemire. Mais cet espace pachtophone est très vaste : les airs d'une chanteuse comme Zarsanga, s'exprimant en pachto, s'écoutent aussi dans le golfe Persique : « Il y a eu une forte émigration vers les pays du Golfe dans les années 1970. À Dubai ou Abou Dhabi, ils ont conservé un statut particulier, basé sur la fierté et le lien tribal[3]. »

ÉcritureModifier

Abjad pachtoun
Lettres Prononciation (API)
ا ɑ (ʔ, ∅, ə, , i, u)
ب b
پ p
ت
ټ ʈ
ث s
ج
ځ dz
چ
څ ts
ح h
خ x
د
ډ ɖ
z
r
ړ ɽ
z
ژ ʒ
ږ ʐ
س s
ش ʃ
ښ ʂ
ص s
ض z
ط t
ظ z
ع ʔ
غ ɣ
ف f
ق q
ک k
ګ g
ل l
م m
ن n
ڼ ɳ
و w, u, o
ه h
ۀ ə
ي j, i
ې e
ی ai, j
ۍ əi
ئ əi, j

Notes et référencesModifier

  1. Daniel Septfonds et Habib Kabir, Manuel de pashto, Paris, L’Asiathèque, , 557 p. (ISBN 978-2-36057-037-9, SUDOC 16874385X), p. 7.
  2. https://www.webcitation.org/5kwDUj6WJ?url=http://encarta.msn.com/text_761569370___42/Afghanistan.html
  3. Véronique Mortaigne, « Zarsanga, la voix d'or pachtoune », Le Monde,‎ (lire en ligne).

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier