Ouvrir le menu principal
Orry-Kelly
Description de cette image, également commentée ci-après
Orry-Kelly en 1948.
Nom de naissance John Orry Kelly
Naissance
Kiama, Nouvelle-Galles du Sud (Australie)
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Décès (à 66 ans)
Hollywood, Californie (États-Unis)
Profession Créateur de costumes
Films notables L'Insoumise
La Vie privée d'Élisabeth d'Angleterre
Le Faucon maltais
La Vipère
Casablanca
Certains l'aiment chaud

Orry-Kelly ou John Orry Kelly, né le et mort le , est un des costumiers les plus prolifiques d'Hollywood.

BiographieModifier

Orry-Kelly grandit et étudie à Kiama en Australie, sa ville de naissance, et devient apprenti tailleur et étalagiste à Sydney. Afin de poursuivre une carrière d'acteur, il part pour New York, où il partage une chambre avec Charlie Spangles et Cary Grant. Alors peintre mural dans une discothèque, il est engagé par les Fox East Coast studios pour illustrer des génériques. Il conçoit les costumes et décors pour les spectacles de la famille Shubert à Broadway et les George White's Scandals.

Orry-Kelly s'installe à Hollywood en 1932, et travaille pour toutes les majors (Universal, RKO, 20th Century Fox, et MGM). Il y crée les costumes pour les actrices les plus renommées du moment, comme Bette Davis, Olivia de Havilland, Katharine Hepburn, Ava Gardner, Ann Sheridan, Barbara Stanwyck et Merle Oberon, pour des films devenus des classiques de l'Âge d'or comme 42e Rue, Le Faucon maltais, Casablanca, Arsenic et vieilles dentelles, Harvey, Oklahoma!, Ma tante, et Certains l'aiment chaud.

Orry-Kelly a gagné trois Oscars de la meilleure création de costumes (pour Un Américain à Paris, Les Girls, et Certains l'aiment chaud) et a reçu une nomination pour un quatrième : Gypsy, Vénus de Broadway.

Alcoolique de longue date, Orry-Kelly est mort d'un cancer du foie à Hollywood, et est enterré au Forest Lawn Memorial Park de Hollywood Hills.

FilmographieModifier

GalerieModifier

  • Quelques acteurs et actrices habillés par Orry-Kelly.

RéférencesModifier

  • (en) William J. Mann, Behind the screen : how gays and lesbians shaped Hollywood, 1910-1969, New York, Penguin Books, (ISBN 0-142-00114-7)

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :