Olse Merksem Handbal Club

(Redirigé depuis Olse Merksem HC)
Olse Merksem HC
Logo du Olse Merksem HC
Généralités
Nom complet Oud Leerlingen Sint-Eduardus Merksem Handbal Club
Surnoms Olse
le matricule 048
Fondation 1958
Couleurs Jaune et Bleu
Salle Sportcentrum De Rode Loop
Siège Merksem, (Anvers)
Championnat actuel Division 1
Président Guido Hens
Entraîneur Piotr Konitz
Site web http://www.olse-handbal.be/
Palmarès principal
National[1] Championnat de Belgique (1)

Maillots

Kit left arm.png
Kit body.png
Kit right arm.png
Kit shorts.png

Domicile


Dernière mise à jour : .

L’ Oud Leerlingen Sint-Eduardus Merksem Handbal Club ou Olse Merksem HC est un club de handball, situé à Merksem, un des neuf districts que compte la ville d'Anvers en Belgique.

L'Olse évolue en Division 1, il est connu également pour avoir remporté un titre de champion de Belgique en 1992 et a participé à trois finales de la Coupe de Belgique sans jamais l'avoir remporté.

Section handball du club omnisports de l'Olse Merksem, le club possède le matricule 48 et est affilié à la VHV.

HistoireModifier

Division nombres de saisons Saisons
BeNe League 1 2015/2016
Division 1 37 1973/1974, 1974/1975, 1975/1976, 1976/1977, 1977/1978, 1978/1979, 1979/1980, 1980/1981, 1981/1982, 1982/1983, 1983/1984, 1984/1985, 1985/1986, 1986/1987, 1987/1988, 1988/1989, 1989/1990, 1990/1991, 1991/1992, 1992/1993, 1993/1994, 1994/1995, 1995/1996, 1996/1997, 1997/1998, 1998/1999, 1999/2000, 2000/2001, 2001/2002, 2002/2003, 2013/2014, 2014/2015, 2015/2016, 2016/2017, 2017/2018, 2018/2019, 2019/2020[2]

1937-1973 : Les débuts de l'OLSEModifier

Le , des membres de l'Association des Anciens Élèves du Collège Saint-Edouard (en néerlandais : Oude-Leerlingen Sint-Eduardus Bond ou OLSE) créent une équipe de football qu'ils nomment OLSE-Voetbal.

Durant la Seconde Guerre mondiale, la pratique du sport en général, et du football en particulier, se trouve compromise. Plusieurs clubs s'unissent temporairement ou fusionnent. Le Merksem SC et l’OLSE Voetbal décident de s'unir. Certaines réticences apparaissent, mais les partisans de la fusion arrivent à leur fins. Ainsi naît OLSE Merksem SC, le .

Par la suite, les autres sections virent le jour dont l'Olse Atletiek Club, la section athlétisme qui fut à la base de la création du club de handball de l’OLSE Merksem HC en 1958. La jeune section se voit alors affublé du matricule 48.

Et ainsi, le club de l'OLSE Merksem HC débuta la compétition dans une ville d'Anvers qui était déjà bien représenté avec le Geuzen d'Anvers, KV Sasja HC Hoboken et le HV Uilenspiegel Wilrijk. Dans ce contexte la concurrence fut rude entre les différentes formations que compte la métropole mais au fil des années le club monta en puissance jusqu'à atteindre la division 1.

1973-1985 : La monté en puissanceModifier

C'est, en effet, à l'issue de la saison 1972/1973 que l'OLSE accède à l'élite du handball belge. Limitant les places dans la deuxième partie du classement, le club débuta timidement au sein de cette Division 1.

Toutefois, après une honorable cinquième place lors de la saison 1980/1981, l'OLSE monte en puissance et parvient même à se hisser en finale de la Coupe de Belgique de 1983. Opposé aux liégeois de l'Union beynoise au Sporthal Runkst de Hasselt, Merksem est défait en se voyant infligé le lourd score de 31 à 15. Bien que l'OLSE ne réussit pas à remporter ce trophée convoité, cette première performance resta le tout premier fait d'armes dans l'histoire du club.

1985-1992 : Les grandes annéesModifier

En 1985, la direction du club se donna pour tâche d'atteindre le top du handball belge et donc, par la suite, de se retrouver dans les Play-offs mais d’être également un sérieux prétendant pour décroché un premier sacre. Un objectif dont le club flamand se donne pas plus de cinq ans pour le réaliser.

Mais, opposé à des formations tel que Neerpelt, Hasselt, Beyne, Herstal ou encore son rival du Sasja, l'OLSE a du mal à s'imposer dans un championnat qui se veut de plus en plus compétitif. Évitant même de justesse la relégation lors de la saison 1988/1989, l'OLSE réussit à remonter à la sixième place la saison suivante. Une saison où Merksem arrive, même à se hisser pour les demi-finales de la Coupe. Après s’être, en effet, défait du RPSM en quart de finale, les anversois sont freiner dans leur course par l'Initia[3],[4]. Les bons résultats commencent ainsi à prendre forme. L'OLSE parvient même lors de la saison 1990/1991 à accéder pour la première fois en Plays-offs[5], dans lesquelles il termine à la quatrième place mais parviennent à décrocher trois points tout de même[6]

La saison 1991/1992 est la saison faste de l'OLSE. Le club fait appel au service de l'entraîneur néerlandais Gio Antonioli, peut également compter sur le néerlandais Frank Coenders, le polonais Goliath[7] ou encore Johan De Bevere. Alors que paradoxalement, le club se fait éliminer en huitième de finale de la Coupe de Belgique[8], les hommes de Gio Antonioli brilleront en championnat, terminant tout d'abord premier de la phase régulière, Merksem commence des Play-offs des plus disputés mais avec seulement deux défaites, un nul et donc 4 victoires l'OLSE réussit à garder sa première place et réalise l'exploit de remporter le titre de champion de Belgique pour la première fois de son histoire, finissant avec un total de 13 points, soit 4 points devant l'Union beynoise[9].

1992-2003 : Des résultats instables, puis le déclinModifier

Champion en titre, les anversois connaissent tout de même des problèmes financiers ainsi qu'une politique de transfert non réussi, de plus l'OLSE voit le départ en début de saison de l'entraîneur Gio Antonioli, remplacé par le joueur Frans Willemsens. Malgré ces problèmes, le matricule 48 reste engagé en Coupe des clubs champions où il se voit opposé au HB Vénissieux Lyon. Le champion de France et futur demi-finaliste de la compétition ne fait qu'une bouché de Merksem en s'imposant sur un total de 30 à 42 (13-18; 17-24). Sur le plan national, le club n'arrive pas à rééditer l'exploit de la saison passée et termine à une décevante sixième place. Toutefois, l'OLSE arrive pour la seconde fois de leur histoire à accéder en finale de la Coupe de Belgique où il se retrouve opposé à leur bourreau de 1983, l'Union beynoise. Et comme il y a dix ans, Beyne s'adjuge la finale sur le score étriqué de 12 à 10.

Les deux saisons suivantes ne sont pas bonnes pour les anversois. Éliminé lors des premiers tour de la Coupe de Belgique, 10e et premier non reléguable en 1994, puis deuxième non relégable la saison suivante, l'OLSE n'est plus que l'image du club de 1992. Pourtant, le club parvient à revenir à de bons résultats sans pour autant parvenir à retrouver les Play-offs. Terminant à deux cinquième places en 1996 et 1997, puis deux sixième place en 1997 et 1998. Le club réussit également à se hisser pour la troisième fois de son histoire en finale de la Coupe de Belgique, confronté au champion en titre de l'Initia HC Hasselt, l'OLSE est défait 24 à 18. Malgré la défaite, le matricule 048 se retrouve qualifié pour la Coupe des vainqueurs de coupe. Dans cette compétition, comme lors de sa première campagne européenne, les anversois sont opposés à un club français. Le Sporting Toulouse 31. Et comme lors de sa première campagne européenne, l'OLSE est éliminé au premier tour sur un total de 36 à 57 (17-29; 19-28).

Malgré des résultats un peu plus convaincant, Merksem flirte de plus en plus avec la relégation au début des années 2000 jusqu'à finir à la dernière place lors de la saison 2002/2003, synonyme alors de relégation.

2003-2013 : Dix années dans l'ombre du handball belgeModifier

Relégué de Division d'Honneur en Division 1, l'OLSE réalise une catastrophique saison 2003/2004 en terminant bon dernier avec 13 unités. En deux saisons, le club subit donc deux relégations et termine en Division 2 (3e niveau).

Dans cette Division 2, le club parvient à freiner sa chute, terminant tout d'abord à la septième place, l'OLSE retrouve les bons résultats à partir de la saison 2005/2006. cumulant les places de premiers plans. Finissant même troisième lors de la saison 2005/2006. Une troisième place qui est logiquement qualificative pour les barrages en vue d'une éventuelle qualification dans l'antichambre de l'élite mais le club préfère jouer la carte de la stabilité et laisse sa place au HC Overpelt. Ce fut finalement à l'issue de la saison 2008/2009 que le club réussit à remonter en Division 1 (2e niveau). Terminant effectivement à la quatrième place, alors logiquement non-qualificative, Merksem profite de deux conjonctures pour accéder au deuxième niveau belge. Premièrement, le refus du HC Eynatten-Raeren d'avoir une réserve en Division 2 (Changement de nom de la Division 1 pour Division 2) permet aux anversois de se placer comme troisième montants. Deuxièmement, le club profite de la disparition du HC Herstal et du HCA Lommel, ce qui oblige l'Union belge à accepter trois montants directs pour combler ce vide.

Réussissant à se maintenir de justesse, terminant à un point du premier non-relégable, Merksem réussit son retour au sein de la Division 2. Huitième la saison suivante, l'OLSE parvient à construire l'équipe pour terminer championne de Division 2 lors de la saison 2012/2013, synonyme de retour avec cette élite que les anversois avaient quitté dix ans plutôt.

Depuis 2013 : Retour avec le haut niveauModifier

De retour en Division 1, Merksem retrouve un championnat plus disputé en raison de la BeNeLux Liga, futur BeNe League. Malgré ce que peu chambouler cette nouvelle compétition, le club termine honorablement la saison régulière à la huitième place et les play-downs à la quatrième place, réussissant donc l'objectif, le maintient. Terminant à la septième place la saison suivante, le club confirme son retour et parvient à terminer premier des Play-downs.

Lors de la saison 2015-2016, l'OLSE réussit à terminer second de la phase classique, le club de la Métropole retrouve alors les Play-offs vingt-quatre ans après sa dernière qualification. Et tout comme l'exploit réaliser en 1992, Merksem réussit à réaliser un tout autre exploit celui de se qualifier pour la BeNe League. Grâce, effectivement, à un changement de format, passant de 8 à 12 équipes, Merksem commence la saison 2015/2016 non pas en Division 1 mais en BeNe League en compagnie de Hasselt, Tongres, Volendam, Lions Geleen et son rival de toujours le KV Sasja faisant ainsi d'Anvers, la première ville représenter par deux clubs dans cette compétition. Malheureusement pour Merksem, l'OLSE ne parvient pas à se maintenir dans ce gratin belgo-néerlandais. Avant-dernier, le matricule 48 se voit, en effet, disputer les Play-off II où il termine dernier, laissant sa place en BeNe League au Sporting Neerpelt-Lommel.

De retour en Division 1, le club revit comme dans les années 90, une instabilité passant du sommet au bas du classement. Terminant dernier de la phase régulière, l'OLSE se sauve en Play-down. Un sauvetage in extrémis réédité la saison suivante. Lors de la saison 2019/2020, Merksem termine réussit à remonter à la quatrième place, synonyme de qualification pour les Play-offs II, permettant un accès à la prochaine BeNe League, mais le club termine à une troisième place non qualificative. Toutefois, la saison est marquée par l'arrêt brutal de toute compétition à cause de la pandémie de Covid-19.

PalmarèsModifier

Palmarès du Olse Merksem Handbal Club
Compétitions nationales

Records personnelsModifier

  • L'Olse Merksem HC :
    • évolua 37 saisons en Division 1 (en 2020)
    • fut une fois champion de Belgique
    • participa à une édition de la BeNe League
    • participa à trois finale de Coupe de Belgique
    • disputa quatre rencontres européennes

ParcoursModifier

Saison Niveau Division Rang Coupe
OLSE Merksem HC
1958-1959 Résultat inconnu
...
1972-1973 2 Division 2 ? ?
1973-1974 1 Division 1 8e ?
1974-1975 1 Division 1 10e ?
1975-1976 1 Division 1 8e ?
1976-1977 1 Division 1 8e ?
1977-1978 1 Division 1 9e ?
1978-1979 1 Division 1 7e ?
1979-1980 1 Division 1 ? ?
1980-1981 1 Division 1 5e ?
1981-1982 1 Division 1 7e ?
1982-1983 1 Division 1 6e Finale
1983-1984 1 Division 1 6e ?
1984-1985 1 Division 1 7e ?
1985-1986 1 Division 1 7e ?
1986-1987 1 Division 1 5e ?
1987-1988 1 Division 1 ? ?
1988-1989 1 Division 1 ? ?
1989-1990 1 Division 1 6e 1/2 finale
1990-1991 1 Division 1 4e 1/2 finale
1991-1992 1 Division 1 1er 1/8 de finale
1992-1993 1 Division 1 6e Finale
1993-1994 1 Division 1 10e 1/8 de finale
1994-1995 1 Division 1 9e 1/4 de finale
1995-1996 1 Division 1 5e 1/4 de finale
1996-1997 1 Division 1 5e ?
1997-1998 1 Division 1 6e Finale
1998-1999 1 Division 1 6e ?
Saison Niveau Division Rang Coupe
1999-2000 1 Division d'Honneur 8e ?
2000-2001 1 Division d'Honneur 9e ?
2001-2002 1 Division d'Honneur 8e ?
2002-2003 1 Division d'Honneur 10e ?
2003-2004 2 Division 1 12e ?
2004-2005 3 Division 2 7e ?
2005-2006 3 Division 2 3e ?
2006-2007 3 Division 2 5e ?
2007-2008 3 Division 2 5e ?
2008-2009 3 Division 2 4e ?
2009-2010 2 Division 2 9e ?
2010-2011 2 Division 2 8e ?
2011-2012 2 Division 2 4e ?
2012-2013 2 Division 2 1er 2e tour
2013-2014 1 Division 1 8e 1/8 de finale
2014-2015 1 Division 1 7e 1/8 de finale
2015-2016 1 Division 1 6e 1/4 de finale
2016-2017 1 BeNe League 11e ?
Division 1 8e
2017-2018 1 Division 1 11e ?
2018-2019 1 Division 1 11e 1/16 de finale
2019-2020 1 Division 1 4e [Note 1] 1/8 de finale
2020-2021 1 Division 1 -[Note 2]
2021-2022 1 Division 1 7e 1/16 de finale

Campagnes européennesModifier

OLSE Merksem HC
Saisons Compétitions Tours Club Aller Totale Retour Club
1992-1993 Coupe des clubs champions Seizième de finale Merksem 13-18 30-42 17-24   HB Vénissieux Lyon
1998-1999 Coupe des vainqueurs de coupe Seizièmes de finale Merksem 17–29 25–32 36–57   Sporting Toulouse 31

Clubs rencontrésModifier

Personnalité liée au clubModifier

PrésidentModifier

EntraineurModifier

Joueurs passés par le clubModifier

  • Champions de 1992

ÉquipementModifier

Le club évolue à domicile au Sportcentrum De Rode Loop situé au 2 Rodeloopstraat à 2170 Merksem.

RivalitéModifier

L'Olse Merksem HC entretient une grande rivalité avec son voisin du KV Sasja HC. En plus d'être un simple derby opposant deux places fortes du handball anversois. L'opposition de ces deux formations s'inscrit également dans leur identité; l'une étant originellement catholique et l'autre socialiste. Cette dualité identitaire s'inscrit dans la pilarisation de la société belge. Ainsi l'acronyme SASJA renvoie à Sport Afdelingen Syndicale Jeugd Antwerpen signifiant littéralement en français la Section des sports de la jeunesse syndicale d'Anvers et équivaut au pan socialiste de la société belge tandis que l'acronyme OLSE renvoie à Oud Leerlingen Sint-Eduardus et peut se traduire en Les anciens élèves de Sint-Eduardus renvoie quant à lui au pan catholique.

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Quatrième à l'issue de la saison régulière de 2019-2020, Merksem se qualifie pour les Play-offs dans lesquels, il parvient à terminer à la troisième place. Mais à cause de la pandémie de Covid-19, l'Union belge de handball met un terme à toutes les compétitions.
  2. Les compétitions sont annulées à cause de la Pandémie de la COVID-19.

RéférencesModifier

  1. Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.
  2. [PDF](nl) « Histoire du handball belge », sur Site officiel de la VHV, (consulté le )
  3. « ATHLÉTISME : FOSTER SUSPENDU/FOOTBALL : 310 MILLIONS POUR HAESSLER/… », sur http://archives.lesoir.be/, (consulté le ).
  4. « Vainqueur de Neerpelt en coupe », sur http://archives.lesoir.be/, (consulté le ).
  5. « CYCLISME », sur http://archives.lesoir.be/, (consulté le ).
  6. « LE HC HERSTAL EST CHAMPION », sur http://archives.lesoir.be/, (consulté le ).
  7. (de) « ATHLÉTISME », sur http://archives.lesoir.be/, (consulté le ).
  8. « ATHLÉTISME », sur http://archives.lesoir.be/, (consulté le ).
  9. « PREMIER TITRE POUR MERXEM », sur http://archives.lesoir.be/, (consulté le ).
  10. a et b [PDF](nl) « Histoire du handball belge », sur Site officiel de la VHV, (consulté le )
  11. https://www.facebook.com/MerksemHandbal/posts/uit-naam-van-onze-club-willen-wij-brainbridgeitstaffing-en-in-het-bijzonder-ceo-/2257586690921848/

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier