Page d’aide sur l’homonymie Cet article concerne la section masculine de l'Initia HC Hasselt. Pour la section féminine de l'Initia HC Hasselt, voir Initia HC Hasselt (féminines).
Hubo Initia HC Hasselt
Logo du Hubo Initia HC Hasselt
Généralités
Nom complet Hubo Initia handbal Club Hasselt
Surnoms groen
Le matricule 142
Initia
Noms précédents OLSJOC (1971-1973)
Fondation 1971
Couleurs Vert et Noir
Salle Sporthal Alverberg
Siège Meldertstraat 58 - 3500 Hasselt
Site web http://www.initiahasselt.be
Palmarès principal
National[1] Championnat de Belgique (12)
Coupe de Belgique (10)
International[1] BeNe League (1)

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur

Actualités

Pour la saison en cours, voir :
BeNe League 2016-2017
0

Le Hubo Initia Handbal Club Hasselt, abrégé en Initia HC Hasselt, est un club de handball, situé à Hasselt en Belgique dans le Limbourg belge.

Porteur du matricule 142, le club évolue en BeNe League, la formation est la plus titré du royaume avec treize titres de champion de Belgique, dix Coupe de Belgique et deux BeNe League, principalement remporté dans les années 80, années 90 et années 2010.

Réputé également pour son équipe de handball féminin (voir Initia HC Hasselt (féminines)), le club est affilié à la VHV et associe son nom à la chaîne de magasin Hubo, principal sponsor.

HistoireModifier

1971-1979: Des débuts en apothéoseModifier

Fondé en 1971, sous le nom de OLSJOC (Oud Leerlingen Sint-Jozefscollege)[2] ou en français "les anciens étudiants du Collège Saint-Joseph", le club reçoit le matricule 142[3].

Débutant en Promotion Limbourgeoise (division 4), le plus bas niveau de la hiérarchie, les limbourgeois accédèrent à la division 3 en seulement deux années, période durant laquelle le matricule 142 devient le Initia Handbal Club Hasselt ou communément Initia HC Hasselt[2]. Puis, après trois saisons passées en division 3 et sous la houlette de Vuc Roganovic, Hasselt finit champion et accède à la Division 2.

Dans l'antichambre de l'élite, Hasselt, entraîné par le duo Vuc Roganovic-Jos Schouterden, vit ses tout premiers émois tel qu'un huitième de finale contre les champions en titre du Progrès HC Seraing[2]. Finalement, s'adjugeant la division 2 lors de la saison 1978/1979, l'Initia accéda à la division 1, huit ans après sa création[2].

Les années 80: Hasselt et Neerpelt au sommet du handball belgeModifier

Arrivé alors en division 1 lors de la saison 1979/1980, le club parvient à terminer à une très belle cinquième place alors sous la houlette de Piet Bamelis qui fut remplacé par Bert Berghs lors de la saison 1980/1981[2].

Et peu à peu, Hasselt prit de l'assurance et enchaîna les bons résultats avec notamment une troisième place en 1982, synonyme d'un premier parcours européen[2].

Une campagne européenne historique puisqu'en plus d’être la première de l'histoire du club, ce fut l'une des plus belles campagnes européennes menées par un club belge[2].

En effet, dans la toute récente Coupe IHF, après s'être défait des français des français du Stella Sports Saint-Maur au premier tour, des italiens du Cassano Magnago HC au deuxième tour, les limbourgeois tombèrent face au finlandais du BK-46 Karis en quart de finale mais Hasselt ne fit pas le poids et s'inclina à l'issue de la double confrontations sur un total de 52 à 47 (26-23;26-24), et donc se fit éliminer en quart de finale de la compétition[2].

Et en plus de ce superbe premier parcours en coupe d'Europe, l'Initia réussit à terminer deuxième du championnat, soit le dauphin de l'autre formation limbourgeoise de l'élite, le Sporting Neerpelt, mais malgré cette performance, Hasselt ne participa pas à la Coupe d'Europe la saison qui suivit.

Mais si, l'Initia ne fut pas européen, il put alors se concentrer et se renforcer lors de la saison 1983/1984 avec les arrivés de Wojczak, Swaeb, Jaak Schuurmans et Charles Vanloo[2].

Et tous cela paya ces fruits puisque l'Initia HC Hasselt réussit à briser l'hégémonie de Neerpelt en remportant son tout premier titre de Champion de Belgique mais ce n'est pas tout puisqu'en plus du titre, Hasselt parvient à se défaire de la formation du KV Sasja HC Hoboken en les battant sur le lourd score de 27 à 12 en finale de la Coupe de Belgique, un score qui resta un des plus gros écarts lors d'une finale de Coupe[4].

Lors des deux saisons qui suivirent, le club prouva qu'il était une des valeurs sûres du handball belge[2].

En effet, l'Initia remporta deux titres lors des deux saisons suivantes et échoua en finale de la Coupe de Belgique en 1986, face à l'Union beynoise lors d'une rencontre des plus serrées qui se ponctua par un partage 19 à 19, il aura fallu attendre les prolongations pour voir l'Union beynoise battre Hasselt 24 à 23[4].

Au niveau européen, le club, champion de Belgique, participa pour la toute première fois de son histoire à la Coupe des clubs champions et puisque le club remporta trois fois le titre de suite, il participa également trois fois à cette compétition de suite.

Mais ces trois participations furent assez brèves étant donné que l'Initia fut éliminé de la Coupe des clubs champions dès le premier tour lors des trois participations, respectivement par les tchécoslovaques du TJ Scoda Plzeň, par les danois du Helsingør HF et par les français de l'USM Gagny.

Lors de la saison 1986/1987, Hasselt enregistra d'importants départs tels que celui de Joseph Smeets et Luc Brouwers qui partirent au HV Sittardia ainsi que du départ du gardien Mietek Wojczak, partit chez le rival du Sporting Neerpelt, le Sporting Neerpelt qui remporta une nouvelle édition deux journées avant la fin de la saison mais malgré ça, Hasselt réussit à se qualifier en Coupe IHF pour la saison suivante.

Une saison 1987/1988 qui vit arriver une nouvelle génération composée entre autres de Luc Brouwers mais aussi du Roumain, Cesar Draganita, une saison où le club, après avoir réalisé l'exploit d'éliminer les Hongrois de Dosza Debrecen, tomba face aux Espagnoles du CD Caja Madrid mais fut défait sur un total de 54 à 38 (35-13;19-25).

Alors qu'au niveau national, Hasselt rata le titre de peu, soit lors de la dernière journée[4].

La saison suivante, 1988/1989, fut des plus disputés en championnat puisqu'elle donna lieu à une féroce bataille pour le titre entre le Sporting Neerpelt et l'Initia lors des Play-offs[4].

Si bien que ce fut la dernière journée qui en décidera, Hasselt, vu comme le prétendant le plus sérieux au titre pour divers raisons qui sont d'une part que ce sont eux qui ont l'avantage de recevoir et donc de jouer devant leur public mais d'autre part que lors des débuts de ces play-offs l'Initia remporta le match sur le terrain de Neerpelt, 18 à 26[5].

Mais contre tout attende, ce fut le Sporting Neerpelt qui remporta cette édition, en s'imposant largement par une victoire de 18 à 26[6].

Tandis que lors de cette même saison, Hasselt fut rapidement éliminé en Coupe de Belgique, défait dans sa salle par l'Union beynoise lors des quarts de finale, 17 à 20[7].

Lors de la saison suivante, l'Initia voit le départ d'important cadres du noyau tels que Luc Brouwers, Jean-Luc Greanjean, Ceyssens ou encore Vandenbroeck, tous internationaux[8].

Ces différents départs sous-entendent que Hasselt jouera plus un rôle de figurant que de prétendant lors de cette saison 1989/1990, et bien que ce fut le cas en championnat où l'Initia termina aux portes des play-offs, soit à la cinquième place ainsi qu'en coupe d'Europe, éliminé prématurément en Coupe IHF par les français de l'USM Gagny, sur un total de 78 à 42 (29-23;19-29)[9].

La formation limbourgeoise réussit un formidable parcours en Coupe de Belgique où après s’être défait du Sporta Evere, 24 à 15 en quarts de finale, de l'Olse Merksem HC, 19 à 16 en demi-finales, l'Initia HC Hasselt se retrouva en finale face aux liégeois de l'Union beynoise[8].

Lors de cette finale pleine de rebondissements, un remake de la finale de 1986, et devant le public d'Overpelt, ce fut l'Initia HC Hasselt et son gardien, Stinissem, qui se mettent en premier aux devants de la scène puisque lors de cette première période, les limbourgeois creusent rapidement un écart et bien que beyne réussit temporairement à passer devant avec un 10 à 9, les deux formations rentrent aux vestiaires sur un score de 13 à 10 en faveur de Hasselt[8].

Le début de la deuxième période fut beynoise, en effet dans un sursaut d’orgueil, le club liégeois avec l'aide de son joueur Fonsny , rattrapa son retard et passa même devant avec un 16 à 14[8].

Cependant, l'Union beynoise perdit plusieurs ballons et l'Initia concrétisa ces pertes de balles en 16 à 17, un but en plus que Hasselt réussit à conserver jusqu'à la 57e minute puisque Delic ramena les deux formations à égalité grâce à un penalty transformer et donc le score passa de 21 à 20 à 21 partout[8].

Ce fut ensuite autour de Draganitta, le joueur de l'Initia de tirer un penalty mais celui-ci butta sur Picône, ce qui permit à beyne de passer devant avec une contre-attaque convertis de Bruni[8].

Alors qu'il ne restait plus qu'une minutes trente, Guy Smeets réussit in-extremis à arracher les prolongations pour Hasselt, une seconde période se ponctuant sur le score de 22 partout[8].

Lors de la première prolongation aucune formation ne réussit à passer devant l'autre et celle-ci se termina sur le score de 26 partout et donc les deux équipes durent jouer encore dix minutes de plus, dix minutes où Hasselt creusent un écart de 26 à 28, l'Initia n'était nulle part durant les cinq dernières minutes et l'Union égalisait 28 partout[8].

Ce fut donc les tirs au but qui départagèrent les deux équipes, des tirs au but qui tournèrent à l'avantage de Hasselt puisque le beynois, Yves Pivert fut le seul des dix joueurs qui rata son shoot[8], ainsi l'Initia put en quelques sorte prendre sa vengeance de la finale de 1986.

Cependant, l'Union porta une réclamation auprès de la CEP (Comité exécutif paritaire), car selon le règlement de la LFH (Ligue Francophone de handball), on ne doit disputer qu'une seule prolongation de dix minutes et qu'en cas de nouvelle égalité on passe aussitôt aux jets de 7 m, or il y en a eu deux[10].

Mais, selon le règlement de la VHV (Vlaamse Handbal Vereniging), si lors de la première prolongations le score reste toujours à égalité, il faut rejouer une prolongation d'encore dix minutes, avant d'éventuellement passer aux penaltys[10]. En fait, le règlement de la VHV avait été mal traduit en français et bien qu'il fallut attendre un certain temps avant de connaitre la décision, Hasselt garda son trophée[11].

Ainsi l'Initia remporta bel et bien la Coupe de Belgique pour la deuxième fois et décrocha donc son ticket européen lors de la saison qui suivit.

Les années 90: L’âge d'orModifier

Lors de la saison 1990/1991, Hasselt débuta par la Coupe d'Europe, plus précisément en Coupe des coupes, une compétition où les verts rencontrèrent la formation néerlandaise du Hermes Den Haag.

Et bien que Hasselt remporta la phase allée, 18 à 17, la rencontre retour fut beaucoup plus laborieuse pour les limbourgeois qui fut défait sur me score de 20 à 24 et donc l'Initia fut éliminé au premier tour sur le score total de 38 à 41.

Au niveau national, Hasselt en bon tenant du titre fit un nouveau parcours remarquable en Coupe de Belgique où après avoir éliminé le Sporta Evere, 27 à 29 en huitième de finale[12], puis après les quarts de finale, le club se défit de l'Olse Merksem HC, 23 à 28[13] et ainsi se qualifia en finale de la Coupe de Belgique.

Une finale se déroulant face au HC Herstal dans la salle de La Ruche, soit à domicile pour Herstal qui venait d’être sacré Champion de Belgique huit jours auparavant mais lors de la rencontre les liégeois réalisèrent le match de trop et l'Initia conserva son trophée dans une rencontre où les verts et noires furent bien plus motivé et creusa rapidement un écart et même si le HC Herstal eut quelques moments d’orgueil, il ne réussit plus jamais à repasser devant et la rencontre se ponctua sur le score de 23 à 26[14].

Au niveau du championnat, le club dut prendre part à une course aux Play-offs entre l'Initia, l'Union beynoise et l'Olse Merksem HC qui se termina à la dernière journée de la phase classique.

Pour pouvoir espérer que Hasselt prendra part tour final, il fallut que l'Initia batte un adversaire de taille à savoir Neerpelt, si non ce sera l'Olse Merksem HC qui y participera, si quant à eux, ils arrivent à battre le promu du Sporta Evere et dans le cas peu probable où les deux formation ne réussirent pas à s'imposer, ce sera l'Union beynoise, s'il arrive à gagner chez RPSM mais finalement, la logique a été respecté et Neerpelt aura eu raison de Hasselt, et donc cette course au Play-offs fut remportée par les anversois de l'Olse Merksem HC[15], ainsi Hasselt finit la saison sur une sixième place.

En Coupe de Belgique, après avoir pourtant éliminé l'Olse Merksem HC, 16 à 15 en huitième de finale, puis le Sporta Evere, 24 à 25 en quart de finale, l'Initia ne fit pas le poids en demi-finales face au Sporting Neerpelt et n'arriva donc pas à conserver son trophée.

Alors qu'en championnat, au terme de la phase classique, avec le même nombre de points ainsi que le même nombre de victoires, l' Initia HC Hasselt et le Sporitng Neerpelt terminent tous deux à la quatrième place, dernière place qualificative pour les play-offs [15].

Dès lors, les deux clubs revendiquent leurs places en Play-offs le CEP (Comité exécutif paritaire) et l'UBH (Union belge de handball) devaient trancher entre l'article 631 C (goal average et dans ce cas Hasselt serait qualifié) ou l'article 641 B (organisation d'un test-match)[15].

Ce fut finalement un test-match qui dut être joué à Hechtel-Eksel mais lors de ce test-match seul Neerpelt était présent, en effet Hasselt mécontent s'est pourvu en cassation[16].

Mais rien n'y fait et ce fut finalement le Sporting Neerpelt qui remporta le test-match sur forfait de l'Initia et donc fut qualifié pour les play-offs[17].

Les années 2000: Période difficileModifier

Depuis 2011: Le club le plus titré de BelgiqueModifier

ParcoursModifier

Saison Division Rang Coupe Europe*
OLSJOC
1971-1972 Promotion Limbourg ? ? -
1972-1973 Promotion Limbourg ? ? -
Initia HC Hasselt
1973-1974 Division 3 ? ? -
1974-1975 Division 3 ? ? -
1975-1976 Division 3 Champion ? -
1976-1977 Division 2 6 ? -
1977-1978 Division 2 4e Huitième de finale -
1978-1979 Division 2 Champion ? -
1979-1980 Division 1 5 ? -
1980-1981 Division 1 6e ? -
1981-1982 Division 1 3 ? -
1982-1983 Division 1 2 ? -
1983-1984 Division 1 Champion Vainqueur -
1984-1985 Division 1 Champion ? -
1985-1986 Division 1 Champion Finaliste -
1986-1987 Division 1 4e ? -
1987-1988 Division 1 2e ? -
1988-1989 Division 1 2e ? -
1989-1990 Division 1 5e Vainqueur -
1990-1991 Division 1 6e Vainqueur CVC:1er tour
1991-1992 Division 1 5e ? CVC:1er tour
1992-1993 Division 1 Champion ? -
1993-1994 Division 1 Champion ? -
1994-1995 Division 1 Champion Vainqueur -
1995-1996 Division 1 Champion ? -
1996-1997 Division 1 Champion ? -
1997-1998 Division 1 Champion Vainqueur -
1998-1999 Division 1 Champion Vainqueur -
1999-2000 Division 1 4 ? -
2000-2001 Division 1 2 ? -
2001-2002 Division 1 7 ? -
2002-2003 Division 1 3 Vainqueur -
2003-2004 Division 1 2 Finaliste -
2004-2005 Division 1 7 ? -
2005-2006 Division 1 4 ? -
2006-2007 Division 1 2 ? -
2007-2008 Division 1 4 ? -
2008-2009 Division 1 2 Finaliste -
2009-2010 Division 1 3 Vainqueur -
2010-2011 Division 1 Champion ? -
2011-2012 Division 1 2 Vainqueur -
2012-2013 Division 1 Champion ? -
2013-2014 Division 1 Champion Vainqueur -
Hubo Initia HC Hasselt
2014-2015 Division 1 2 ? -
2015-2016 Division 1 ? ? -

* Légende : LDC=Ligue Des Champions; EHF= Coupe EHF; CVC=Coupe des Vainqueurs de Coupe; CV=Coupe des Villes

PalmarèsModifier

Le tableau suivant récapitule les performances de la section masculine du Initia Handbal Club Hasselt dans les diverses compétitions belges et européennes.

Palmarès de l'Initia Handbal Club Hasselt
Compétitions internationales Compétitions nationales


Effectif actuelModifier


Trophées individuelsModifier

Trophées individuels des joueurs de l'Initia Handbal Club Hasselt[18]

Handballeur de l'année
Meilleur Buteur de l'année

Entraîneur emblématiquesModifier

Joueurs emblématiquesModifier

Compétitions européennesModifier

L’Initia HC Hasselt fut confronté à des poids lourds en Europe tels que les Allemands du THW Kiel, les bosniens du RK Borac Banja Luka, le club français du Paris Handball ou encore le club espagnole du PSA Pampelune.

Adversaires européensModifier

SalleModifier

L'Initia HC Hasselt évolue au Sporthal Alverberg, salle pouvant contenir 1730 personnes.

SupportersModifier

Les Green Dynamite, anciennement Initiative est l'un des principaux club de supporters du Initia HC Hasselt.

Voir aussiModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

RéférencesModifier

  1. a et b Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.
  2. a b c d e f g h i et j (nl) « historique du Hubo Initia Hasselt », sur http://initiahasselt.be/ (consulté le 9 novembre 2015)
  3. (nl) « Site de la VHV », sur http://handbal.be/ (consulté le 9 novembre 2015)
  4. a b c et d [PDF](nl) « Histoire du handball belge », sur Site officiel de la VHV, (consulté le 12 juillet 2014)
  5. « Hasselt vers le titre », sur http://archives.lesoir.be/, (consulté le 11 octobre 2015)
  6. « Neerpelt empoche le titre », sur http://archives.lesoir.be/, (consulté le 12 octobre 2015)
  7. « n.c. Page 22 », sur http://archives.lesoir.be/, (consulté le 30 octobre 2015)
  8. a b c d e f g h et i « La finale de la coupe », sur http://archives.lesoir.be/, (consulté le 1er janvier 2016)
  9. « Herstal », sur http://archives.lesoir.be/, (consulté le 22 novembre 2015)
  10. a et b « AUTOMOBILISME », sur http://archives.lesoir.be/, (consulté le 3 janvier 2016)
  11. « HANDBALL », sur http://archives.lesoir.be/, (consulté le 3 janvier 2016)
  12. « AUTOMOBILISME1 », sur http://archives.lesoir.be/, (consulté le 14 février 2016)
  13. « GYMNASTIQUE », sur [1], (consulté le 17 février 2016)
  14. « Les Limbourgeois conservent la coupe de Belgique », sur http://archives.lesoir.be/, (consulté le 28 février 2016)
  15. a b et c « Handball2 », sur http://archives.lesoir.be/, (consulté le 28 février 2016)
  16. « HASSELT OU NEERPELT DANS LES PLAYOFFS ? », sur http://archives.lesoir.be/, (consulté le 18 mai 2016)
  17. « Golf », sur http://archives.lesoir.be/, (consulté le 18 mai 2016)
  18. (nl) « 50 jaar Handbalfederatie » [PDF]

Liens externesModifier