Oliba Cabreta

Oliba Ier dit Cabreta est le quatrième fils de Miron II le Jeune, comte de Cerdagne, de Berga et de Besalú, et d'Ava de Carcassonne[1].

Oliba Cabreta
Image dans Infobox.
Sépulcre d'Oliba Cabreta au monastère Santa Maria de Serrateix.
Fonctions
Comte de Besalú
-
Comte de Cerdagne
-
Comte de Conflent (d)
-
Titre de noblesse
Comte
Biographie
Naissance
Vers Voir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata
Abbaye du Mont-Cassin (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Abbaye du Mont-Cassin (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Famille
Père
Mère
Ava de Cerdagne (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Conjoint
Ermengarda d'Empúries (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Autres informations
Ordre religieux

Il est né vers 920 et mort en 990 au Mont-Cassin.

Évènements principauxModifier

Après la mort de son frère aîné, Sunifred II, en 965, il devient comte de Cerdagne, qui comprend la suzeraineté sur la vicomté de Fenouillèdes[2].

Il ajoute à son domaine Berga et Ripoll. En 979, Roger Ier de Carcassonne lui cède le Capcir. À la mort de son frère Miron III, en 984, il devient comte de Besalú.

Il a fait deux voyages à Rome. Le premier en 968, avec Garin, abbé de Saint-Michel de Cuxa, puis après s'être démis de ses titres en 988, avant de se retirer à l'abbaye du Mont-Cassin.

Il s'est marié avec Ermengarde, fille de Gausbert, comte du Roussillon et comte d'Empúries.

DescendanceModifier

Ils ont eu cinq enfants :

Notes et référencesModifier

  1. Hélène Débax et Franck Pontiès., Saint-Hilaire, saint Saturnin et Roger. Un réseau guilhelmide dans lecomté de Carcassonne au Xe siècle., Toulouse, Méridiennes, (lire en ligne), p. 117-133
  2. Jordi Bolòs i Masclans, « Atles dels comtats de Rosselló, Conflent, Vallespir i Fenollet (759-991) » (ISBN 9788423207343, consulté le )