Ouvrir le menu principal

Océan (mythologie)

titan, fils d'Ouranos (le Ciel) et de Gaïa (la Terre), frère et époux de Téthys
Page d'aide sur les redirections « Océanos » redirige ici. Pour le navire de croisière, voir Oceanos.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Océan (homonymie).

Océanos ou Océan
Titan de la mythologie grecque
Représentation d'Océan, surmonté de son nom grec ΩΚΕΑΝΟϹ, avec ses attributs habituels : pinces de crustacé sur la tête et rame à la main, auxquelles ont été rajoutés ici un navire et un dauphin. Pétra (Jordanie), église, aile sud, mosaïque, VIe siècle.
Représentation d'Océan, surmonté de son nom grec ΩΚΕΑΝΟϹ, avec ses attributs habituels : pinces de crustacé sur la tête et rame à la main, auxquelles ont été rajoutés ici un navire et un dauphin. Pétra (Jordanie), église, aile sud, mosaïque, VIe siècle.
Caractéristiques
Nom grec ancien Ὠκεανός (Ôkeanós)
Fonction principale Titan
Résidence Les profondeurs de l'océan
Groupe divin Les Titans et les divinités marines
Parèdre Téthys
Famille
Père Ouranos
Mère Gaïa
Fratrie
Conjoint Téthys
• Enfant(s)
Symboles
Attribut(s) pinces de crustacé sur la tête, rame, urne

Océanos (en grec ancien Ὠκεανός / Ôkeanós) est un Titan, fils d'Ouranos (le Ciel) et de Gaïa (la Terre), frère et époux de Téthys. Ses 3 000 fils sont les dieux fleuves et ses 3 000 filles, les Océanides[1]. Plusieurs sources établies le font en outre engendrer Triptolème avec sa propre mère Gaïa[2], et les Cercopes avec sa fille Théia, distincte de la Titanide du même nom[3].

MytheModifier

Les auteurs pré-hésiodiques, loin de ranger Océan et Téthys parmi les Titans, plaçaient directement ce couple à l'origine de toutes les autres divinités, y compris les protogones traditionnels comme Ouranos, Gaïa, ou Nyx[4]. Cette tradition, reprise dans certains fragments cosmogoniques orphiques, expliquerait la place à part occupée par Océan et Téthys dans les généalogies hésiodiques : Océan est l'aîné des Titans, Téthys, la benjamine des Titanides ; elle permettrait aussi de mieux comprendre le fait que ces deux divinités ancestrales n'interviennent jamais aux côtés des Titans dans le conflit de souveraineté ayant opposé les enfants d'Ouranos à Zeus.

Ni Océan ni Téthys ne se joignent aux autres Titans lors de la Titanomachie. Ils continuent à régner paisiblement sur leur vaste royaume. Durant cette guerre, Rhéa confie d'ailleurs sa fille Héra à Océan et Téthys. Plus tard, ces deux derniers s'étant querellés, Héra tente de les réconcilier.

Océan obtient la coupe en or de son beau-fils Hélios et la prête à Héraclès. Le héros peut ainsi naviguer sur l'océan et ramener les troupeaux de Géryon.

Dans les légendes tardives, lorsque Zeus, souverain des dieux de l'Olympe et ses frères, Poséidon et Hadès, ont renversé les Titans et assument leur pouvoir, Poséidon et sa femme Amphitrite succèdent à Océan et Téthys comme maîtres des eaux.

Océan est souvent représenté comme un vieillard dont l'urne qu'il tient à la main déverse continuellement la mer, les fleuves et les fontaines[5].

SourcesModifier

Notes et référencesModifier

  1. Hésiode, Théogonie [détail des éditions] [lire en ligne], vers 364-368.
  2. Phérécyde fragments ; Musée fr. ; pseudo-Apollodore, I, 32 ; Pausanias I, 14, 3.
  3. Hésiode, fragments ??? ; Tzetzès à Lycophron, 91
  4. Homère, Iliade [détail des éditions] [lire en ligne], XIV, vers 200-201. Héra prétend que tous les dieux descendent d'Océan et qualifie Téthys de « Notre-Mère à tous ».
  5. Contes et légendes de Grèce et de Rome, Éditions du Chêne, 2006, 342p, (ISBN 978-2842776732)

BibliographieModifier

Sur les autres projets Wikimedia :