Nisko

ville polonaise

Nisko
Blason de Nisko
Héraldique
Drapeau de Nisko
Drapeau
Nisko
Administration
Pays Drapeau de la Pologne Pologne
Région Basses-Carpates
Maire Julian Ozimek
Code postal 37-400
Indicatif téléphonique international +(48)
Indicatif téléphonique local 15
Immatriculation RNI
Démographie
Population 15 479 hab. (2012)
Densité 254 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 31′ nord, 22° 09′ est
Superficie 6 096 ha = 60,96 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Pologne
Voir sur la carte administrative de Pologne
City locator 14.svg
Nisko
Géolocalisation sur la carte : Pologne
Voir sur la carte topographique de Pologne
City locator 14.svg
Nisko
Liens
Site web www.nisko.pl

Nisko est une ville de la voïvodie des Basses-Carpates, dans le sud-est de la Pologne. Elle est le chef-lieu du powiat de Nisko. Sa population s'élevait à 15 479 habitants en 2012[1].

HistoireModifier

Depuis le premier partage de la Pologne en 1772 jusqu'en 1918, la ville fait partie de la monarchie autrichienne (empire d'Autriche), puis Autriche-Hongrie (Cisleithanie après le compromis de 1867), chef-lieu du district de même nom, l'un des 78 Bezirkshauptmannschaften (powiats) en province (Kronland) de Galicie[2]. Le sort de cette province fut dès lors disputé par la Pologne et la Russie soviétique, jusqu'à la paix de Riga signée le [3].

En , Adolf Eichmann fait construire dans la campagne à douze kilomètres de Nisko, à Zarzecze, le camp de transit destiné à accueillir les « Juifs » devant être « réinstallés » (Umsiedlung) dans une grande « réserve » du Gouvernement général selon le plan Nisko, étape de la Solution finale abandonnée au bout de six mois. Un an plus tard, le , la conférence de Wannsee décide la mise en œuvre des mesures d'extermination de masse.

SportsModifier

Clubs de football :

  • MKS Sokol Nisko (Ligue 4)
  • LZS Podwolina (Nisko)(Ligue 5)
  • Armes Raclawice (Nisko)(Ligue 7)

Club de volleyball : club Orkan Nisko (Ligue 3).

RéférencesModifier

  1. Population au , d'après l'Office central des statistiques, Powierzchnia i ludność w przekroju terytorialnym w 2013 r, p. 182..
  2. Wilhelm Klein, Die postalischen Abstempelungen auf den österreichischen Postwertzeichen-Ausgaben 1867, 1883 und 1890, Vienne, 1967.
  3. André et Jean Sellier, Atlas des peuples d'Europe centrale, Paris, éd. La Découverte, 1991, p. 94.

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :