Voïvodie des Basses-Carpates

région (Voïvodie) du Sud-Est de la Pologne

Voïvodie des Basses-Carpates
Województwo podkarpackie
Blason de Voïvodie des Basses-Carpates Drapeau de Voïvodie des Basses-Carpates
Voïvodie des Basses-Carpates
Image illustrative de l’article Voïvodie des Basses-Carpates
Carte des 25 powiats
Administration
Pays Drapeau de la Pologne Pologne
Capitale (Diétine) Rzeszów
Chef-lieu (Voïvodat) Rzeszów
Maréchal Władysław Ortyl (pl) (PSL)
2013-
Président de la Diétine Sławomir Miklicz (pl) (PO)
2013-
Voïvode Małgorzata Chomycz-Śmigielska (pl)
2010-
ISO 3166-2 PL-18
Démographie
Population 2 128 921 hab. (2012)
Densité 119 hab./km2
Taux d'urbanisation 42 %
Géographie
Superficie 1 784 566 ha = 17 845,66 km2
Localisation
Localisation de Voïvodie des Basses-Carpates
Localisation de la voïvodie
Liens
Site web https://www.podkarpackie.pl/index.php
https://rzeszow.uw.gov.pl/
Logo jusqu'en 2009

La voïvodie des Basses-Carpates (dénommées en français également Précarpates ou Piémont des Carpates ; en polonais : Województwo podkarpackie) est une des 16 régions administratives (voïvodies) de Pologne. Le chef-lieu de la voïvodie est Rzeszów.

HistoireModifier

La voïvodie fut créée le à partir du regoupement des anciennes voïvodies de Rzeszów, Przemysl, Krosno et de parties des anciennes voïvodies de Tarnów et Tarnobrzeg à la suite d'une loi de 1998 réorganisant le découpage administratif du pays. Elle se divise en 25 districts (ou powiats) dont 4 villes-districts, et en 160 communes. Le nom de la voïvodie fait référence à sa situation géographique près des Carpates.

Elle correspond à peu de chose près à la voïvodie de Rzeszów (pl) qui a existé de 1945 à 1975, constituée de la partie restée polonaise de l'ancienne voïvodie de Lwów et de la partie est de l'ancienne voïvodie de Cracovie.

PolitiqueModifier

La diétine (sejmik) des Basses-Carpates a la composition suivante (élections de novembre 2010)[1]:

majorité régionale (PO, PSL, SLD) - jusqu'en 2013
opposition régionale (PiS) majoritaire jusqu'en novembre 2010 et qui a retrouvé le pouvoir en juillet 2013

Le maréchal, le président de l'exécutif régional, a été de 2010 à 2013 Mirosław Karapyta (pl) (PSL), auquel a succédé à l'issue d'une crise politique locale Władysław Ortyl (pl) (PiS).

RivièresModifier

Villes principalesModifier

Population en 2012 :

ÉconomieModifier

La voïvodie est rurale et pauvre. Officiellement, elle comptait 17,7 % de chômeurs en 2003.

Principaux secteurs d’activité :

  • industrie
  • agriculture
  • tourisme et loisirs

Les inégalités avec la partie ouest de la Pologne se sont creusées à partir des années 1990. En 2000, le salaire moyen était déjà inférieur de 12 % à la moyenne nationale ; en 2012, l’écart atteint 17 %[2].

Noms de famille les plus fréquentsModifier

  • 1. Mazur : 9 530
  • 2. Nowak : 9 301
  • 3. Baran : 8 022

Patrimoine naturelModifier

La voïvodie possède 10 parcs paysagers, 16 zones de paysages protégés, 70 réserves naturelles, ainsi que la Réserve internationale de biosphère Carpates de l'Est.

GalerieModifier

RéférencesModifier

  1. http://wybory2010.pkw.gov.pl/geo/pl/180000/180000.html#tabs-6
  2. Laurent Geslin & Sébastien Gobert, « La Pologne orientale passe à l’Ouest », sur Le Monde diplomatique,