Nijel Amos

athlète botswanais

Nijel Amos
Image illustrative de l’article Nijel Amos
Nijel Amos en 2012 à Mannheim
Informations
Disciplines 800 m
Nationalité Drapeau : Botswana Botswanais
Naissance (26 ans)
Lieu Marobela, District central
Records
800 m : 1 min 41 s 73 (2012) : record du monde junior
Palmarès
Jeux olympiques - 1 -
Jeux du Commonwealth 1 - -
Championnats d'Afrique 4 - -
Jeux africains 1 1 -
Ligue de diamant 3 1 -

Nijel Amos ou Nigel Amos (né le à Marobela) est un athlète botswanais, spécialiste du 800 mètres. Il devient l’unique médaillé olympique botswanais en remportant la médaille d'argent aux Jeux olympiques de 2012, compétition dans laquelle il établit l'actuel record du monde junior en min 41 s 73.

BiographieModifier

 
Nijel Amos lors du Memorial Van Damme 2015

En 2011, Nijel Amos remporte la médaille de bronze du 800 m lors des Championnats d'Afrique juniors disputés sur son sol à Gaborone. Devancé par l’Éthiopien Mohamed Aman et le Kényan Anthony Chemut, il établit un nouveau record national junior en min 47 s 38. Il se classe troisième des Jeux du Commonwealth jeunesse de Douglas (île de Man), et cinquième des Championnats du monde cadets, à Lille (min 47 s 28)[1].

En , à Mannheim, le Botswanais porte son record personnel à min 43 s 11, devenant provisoirement le deuxième meilleur « performeur » mondial de l'année derrière le Kényan David Rudisha. Il améliore par ailleurs de près d'une seconde et demie le record du Botswana senior détenu depuis 2001 par Otukile Lekote[2]. Il participe en juillet aux Championnats du monde juniors de Barcelone et s'adjuge la médaille d'or du 800 m en 1 min 43 s 79, record des Championnats, devant les Kényans Timothy Kitum et Edwin Melly[3].

Engagé sur 800 m aux Jeux olympiques d'été de 2012 à Londres, il accède à la finale où il remporte une médaille d'argent, la première du Botswana lors de Jeux olympiques[4]. Il bat à cette occasion le record du monde junior en 1 min 41 s 73, dans une course remportée par David Rudisha en 1 min 40 s 91, nouveau record du monde[5].

En , Nijel Amos devient champion du monde universitaire, à Kazan en Russie, dans le temps de min 46 s 53[6]. Mais blessé aux quadriceps lors de cette compétition, il doit déclarer forfait pour les championnats du monde de Moscou[7].

Vainqueur de la Prefontaine Classic 2014, puis deuxième du Meeting Areva derrière le Kényan Asbel Kiprop, il s'impose lors du Meeting Herculis de Monaco en réalisant la meilleure performance mondiale de l'année en min 42 s 45[8]. Il participe fin juillet aux Jeux du Commonwealth, à Glasgow en Écosse, et y remporte le titre du 800 m en min 45 s 18, en devançant pour la troisième fois de la saison David Rudisha[9]. Deux semaines plus tard, au cours des championnats d'Afrique de Marrakech au Maroc, Amos décroche son premier titre continental en s'imposant en finale du 800 m devant Mohammed Aman et Taoufik Makhloufi[10]. Aligné par ailleurs dans l'épreuve du relais 4 × 400 m, il remporte une deuxième médaille d'or en compagnie de Pako Seribe, Leaname Maotoanong et Isaac Makwala. L'équipe du Botswana, qui devance le Nigeria et le Kenya, établit un nouveau record national en min 1 s 89. Le , il s'impose lors du Weltklasse Zurich en min 43 s 77 et se classe premier du classement général final de la Ligue de diamant 2014[11].

En , il remporte le 800 m des Jeux africains de Brazzaville devant Makhloufi[12].

Le , il devient champion d'Afrique en 1 min 45 s 11[13]. Le 5 août, il est le porte-drapeau du Botswana lors de la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques de 2016 à Rio. Néanmoins, il est éliminé dès les séries du 800 m ; il avouera alors plus tard qu'il était blessé et avait dix kilos de trop[14].

Le , lors du Meeting Herculis à Monaco, Nijel Amos remporte le 800 m en 1 min 42 s 14, le second meilleur chrono de sa carrière après ses 1 min 41 s 73 de 2012. Il s'agit également de la course la plus rapide depuis cette même course de 2012[15],[16]. Deux jours plus tard, il termine 3e à Londres en 1 min 43 s 29, derrière Emmanuel Korir (1 min 42 s 05) et Clayton Murphy (1 min 43 s 12)[17].

Le , il conserve une nouvelle fois son titre de champion d'Afrique du 800 m.

Le , il s'impose à Monaco en 1 min 41 s 89, soit le deuxième meilleur chrono de sa carrière et le meilleur temps sur cette distance depuis le record du monde de David Rudisha en 2012[18]. Mais lors du meeting de Londres huit jours plus tard, il se blesse à la jambe droite après 100 m de course, et doit s'éloigner temporairement des pistes[19]. Il revient pour les finales de la Ligue de diamant à Zurich le 29 août, où il termine deuxième de la course derrière l'Américain Donavan Brazier en 1 min 42 s 98. Favori pour le titre mondial à Doha, il doit cependant déclarer forfait à quelques heures du départ des séries le 28 septembre en raison d'une douleur au tendon d'Achille du pied gauche[20].

PalmarèsModifier

Palmarès international
Date Compétition Lieu Résultat Épreuve Temps
2011 Championnats d'Afrique juniors Gaborone 3e 800 m 1 min 47 s 38
Championnats du monde cadets Lille 5e 800 m 1 min 47 s 28
2012 Championnats du monde juniors Barcelone 1er 800 m 1 min 43 s 79
Jeux olympiques d'été Londres 2e 800 m 1 min 41 s 73
2013 Universiade Kazan 1er 800 m 1 min 46 s 53
2014 Jeux du Commonwealth Glasgow 1er 800 m min 45 s 18
Championnats d'Afrique Marrakech 1er 800 m min 48 s 54
1er 4 × 400 m min 1 s 89
Coupe continentale Marrakech 1er 800 m 1 min 44 s 88
Ligue de diamant 1er 800 m détails
2015 Ligue de diamant 1er 800 m détails
Jeux africains Brazzaville 1er 800 m 1 min 50 s 45
2e 4 × 400 m min 0 s 95
2016 Championnats d'Afrique Durban 1er 800 m min 45 s 11
2017 Championnats du monde Londres 5e 800 m min 45 s 83
Ligue de diamant 1er 800 m 1 min 44 s 53
2018 Jeux du Commonwealth Gold Coast 8e 800 m 1 min 48 s 45
Championnats d'Afrique Asaba 1er 800 m min 45 s 20
Coupe continentale Ostrava 3e 800 m 1 min 46 s 77
2019 Ligue de diamant 2e 800 m 1 min 42 s 98

RecordsModifier

Records personnels
Épreuve Temps Lieu Date
400 m 44 s 99   Padoue
800 m 1 min 41 s 73   Londres

Notes et référencesModifier

  1. (en)Laura Arcoleo, « Boys' 800m final - With stunning World Youth best Kosencha claims gold », sur iaaf.org, (consulté le 12 juin 2012)
  2. (en)« Amos sets a new national record », sur gazettebw.com, (consulté le 12 juin 2012)
  3. (en) Emeterio Valiente, « Barcelona 2012 - Event Report - Men's 800m Final », sur iaaf.org, (consulté le 16 juillet 2012)
  4. (en) « Athletics at the 2012 London Summer Games:Men's 800 metres », sur sports-reference.com (consulté le 3 août 2014)
  5. « JO - 800 m : titre et record du monde pour le Kényan Rudisha ! », sur www.rtl.fr, RTL (consulté le 9 août 2012)
  6. (en) « Nigel Amos wins gold medal », sur dailynews.gov.bw,
  7. (en) evelyn watta, « Injured Nijel joins the long list of Moscow absentees », sur sportsnewsarena.com,
  8. (en) « Kiplagat shows his class with 3:27.64 in Monaco – IAAF Diamond League », sur iaaf.org,
  9. (en) Chris Broadbent, « Amos defeats Rudisha over 800m at the Commonwealth Games », sur iaaf.org,
  10. (en) « Redemption for Makwala at African Championships », sur iaaf.org,
  11. (en) « Nijel Amos Wins the Zurich Diamond League Finale to Show He’s the Best in the World at 800m in 2014 », sur letsrun.com,
  12. « Jeux Africains 2015 : Médaille d'or pour le Botswanais Nijel Amos au 800m », sur africatopsports.com, (consulté le 21 septembre 2015)
  13. « IAAF: Semenya wins 1500m at African Championships| News | iaaf.org », sur iaaf.org (consulté le 26 juin 2016)
  14. « Meeting de Londres : Nijel Amos a tout du boss - Athlé - LD - Londres », sur L'Équipe (consulté le 27 juin 2020)
  15. « Athlétisme : la Kényane Beatrice Chepkoech bat le record du monde du 3.000 m steeple », Europe 1,‎ (lire en ligne, consulté le 20 juillet 2018)
  16. « IAAF: Chepkoech breaks steeplechase world record in Monaco – IAAF Diamond League| News | iaaf.org », sur iaaf.org (consulté le 22 juillet 2018)
  17. « IAAF: Korir scorches to 800m world lead in London | News | iaaf.org », sur iaaf.org (consulté le 23 juillet 2018)
  18. (en) « Hassan breaks women's mile world record with 4:12.33 run in Monaco| News | iaaf.org », sur www.iaaf.org (consulté le 12 juillet 2019)
  19. « Meeting de Londres : Nijel Amos blessé lors du 800 m - Athlé - LD - Londres », sur L'Équipe (consulté le 27 juin 2020)
  20. « Mondiaux de Doha : Nijel Amos forfait sur 800 m - Athlé - Mondiaux (H) », sur L'Équipe (consulté le 27 juin 2020)

Liens externesModifier