Ouvrir le menu principal

Nicolas-François Christophe

BiographieModifier

Nicolas-François Christophe entre comme sous-lieutenant dans le 2e régiment de hussards le 29 juillet 1792, fait la campagne de cette année à l'armée de la Moselle, et passe capitaine dans le 1er régiment de la même arme le 1er mars 1793.

Il fait la guerre de 1793 à l'an VII aux armées de l'Ouest, du Nord, du Rhin et d'Helvétie. Chef d'escadron à la suite du 7e régiment de dragons le 4 brumaire an VIII, et titularisé dans son grade le 29 du même mois, il sert aux armées d'Italie et de Naples de l'an VIII à l'an XI, et obtient le 6 brumaire an XII le grade de major dans le 24e régiment de chasseurs à cheval, et le 4 germinal de la même année la décoration de la Légion d'honneur.

Employé aux armées d'Italie et de Dalmatie en l'an XIV et 1806, et nommé le 2 février 1807, colonel à la suite du 24e de chasseurs, l'Empereur lui confie le 22 mars suivant, le commandement du 25e régiment de chasseurs à cheval.

Officier de la Légion d'honneur le 22 août 1812, il fait l'expédition de Russie, et se couvre de gloire à la bataille de la Moskowa le 7 septembre, en menant trois fois son régiment à la charge sur les batteries ennemies. Il reçoit dans cette affaire un coup de feu qui lui traverse la cuisse gauche. Rentré au dépôt de son régiment le 6 février 1813, promu le 25 mars, général de brigade, il est admis à la retraite le 17 mai suivant.

Remis en activité le 13 janvier 1814, et attaché comme membre du conseil d'administration au dépôt général de cavalerie à Versailles, il conserve cet emploi jusqu'au 24 décembre de la même année, époque à laquelle il reprend sa position de retraite.

Le roi l'a nommé chevalier de Saint-Louis le 20 août. L'Empereur lui a conféré le titre de baron de l'Empire, avec dotation.

Il est mort à Versailles (Seine-et-Oise) le 14 août 1839.

TitresModifier

DotationModifier

  • Le 15 août 1809, donataire d’une rente de 4 000 francs sur Rome.

DécorationsModifier

Vie familialeModifier

Fils cadet de Nicolas-Denis Christophe ( ✝ vers le 12 décembre 1815 - Nancy), avocat à la Cour, conseiller et échevin de Nancy, lieutenant général de police en survivance des ville et faubourgs de Nancy et de Thérèse Marie Biot de Lambinet (14 octobre 1750 - Bulgnéville (Vosges) ✝ 9 juillet 1776 - Nancy), Nicolas-François resta célibataire.

ArmoiriesModifier

Figure Blasonnement
Armes du baron Christophe et de l'Empire

Coupé au premier parti de sinople à la tête de cheval d'argent et de gueules au signe des barons tirés de l'armée, au deuxième d'argent au dextrochère au naturel rebrassé de sinople à cinq chevrons du champ sur la manche et armé d'un sabre recourbé de gueules le bras mouvant du flanc dextre.[1]

Livrées : blanc, rouge, et verd, le verd en bordure seulement[1].

AnnexesModifier

BibliographieModifier

  • A. Lievyns, Jean Maurice Verdot, Pierre Bégat, Fastes de la Légion d'honneur : biographie de tous les décorés accompagnée de l'histoire législative et réglementaire de l'ordre, vol. 4, Bureau de l'administration, (lire en ligne) ;

Notes et référencesModifier

  1. a et b PLEADE (C.H.A.N. : Centre historique des Archives nationales (France)).

Voir aussiModifier