Nicanor (grammairien)

Nikanor d’Alexandrie, fils d’Hermeïas, est un important grammairien grec de l'époque de l'empereur Hadrien (première moitié du IIe siècle), qui vivait à Alexandrie. Il était, selon la Souda, originaire de cette ville, mais Étienne de Byzance place sa naissance à Hiérapolis.

L’originalité de son travail réside dans l’intérêt qu’il a porté à la ponctuation, qui lui a valu un surnom ad hoc. Il s'agit en particulier de deux études (De la ponctuation chez Homère et des différences de sens qui en résultent ; De la ponctuation chez Callimaque). De son étude consacrée à Homère, on connaît des passages par les Scholies à Homère, mais rien ne nous est parvenu de l'étude sur Callimaque. Il a exposé ses principes dans un traité intitulé Sur la ponctuation générale. L’œuvre de Nikanor est systématiquement citée dans les scholies à l’Ars grammatica de Denys le Grammairien. À partir de la virgule et du point, Nikanor avait développé un système de ponctuation très subtil, comprenant huit signes différents, destinés non seulement à faciliter la compréhension des textes, mais aussi à donner des indications pour l'intonation.

Outre ses recherches sur la ponctuation, on lui doit différentes études critiques : Essence de la poésie comique, De la forme dite « onax », Des ports ; tous titres qu'on ne connaît que par la Souda ; son essai Alexandrie, comprenant au moins deux livres, est cité par Étienne de Byzance, mais peut-être faut-il l'attribuer à Nikanor de Cyrène.

BibliographieModifier

  • Stephanos Matthaios, Nikanor von Alexandria, in Der neue Pauly, vol. 8 (2000), rubrique no 903.

Sources primairesModifier