Ouvrir le menu principal

Météorite de Nōgata
Caractéristiques
Type Chondrite
Classe Chondrite ordinaire
Groupe L6
Observation
Localisation Nōgata
Coordonnées 33° 44′ 30″ nord, 130° 43′ 56″ est
Chute observée Oui
Date 19 mai 861
Découverte 861
Masse totale connue 472 g

Géolocalisation sur la carte : Japon

(Voir situation sur carte : Japon)
Météorite de Nōgata

La météorite de Nōgata est la plus ancienne météorite recueillie encore préservée. Découverte dans un temple shintoïste à Nōgata sur l'île de Kyushu, au Japon, elle y est toujours conservée[1].

HistoireModifier

La chute de cette météorite s'est produite le 19 mai 861 à Nōgata où elle a fait un trou dans le jardin d'un temple shintoïste. La tradition orale transmise de génération en générations raconte que cette chute a été accompagnée de flash et de tonnerre. 472 grammes de cette météorite, recouverte d'une croûte de fusion noire caractéristique, sont depuis conservés dans une petite boîte en bois avec la date de sa chute gravée dessus.

Le grand prêtre du sanctuaire a contacté en 1922 un expert qui a confirmé l'origine météoritique de la roche mais le rapport de ce géologue est tombé dans l'oubli jusqu'à ce que l'histoire de cette météorite soit racontée à la radio en 1979, parvenant aux oreilles du Dr Murayama du Musée national de la nature et des sciences de Tokyo. Ce chercheur obtient l'autorisation d'en prélever un spécimen qui est alors étudié en laboratoire : Nōgata est classée comme une chondrite L6 et sa radiodatation correspond à la date de 861 de la tradition orale[2].

Notes et référencesModifier

  1. (de) Christian Köberl, Impakt : Gefahr aus dem All, Edition va bene, (ISBN 978-3-85167-074-5, lire en ligne), p. 43
  2. (en) Gerald Joseph Home McCall, A. J. Bowden, Richard John Howarth, The History of Meteoritics and Key Meteorite Collections : Fireballs, Falls and Finds, Geological Society, (lire en ligne), p. 16