Ouvrir le menu principal

Mutarrif Ier ibn Musa, en arabe مطرف بن موسى Muṭarrif ibn Mūsà, (? - Pampelune, 799) fut le dernier wali de Pampelune (789?-799) jusqu’à la révolte qui mit fin à la domination musulmane.

Antécédents familiauxModifier

Membre de la famille muladí des Banu Qasi, son nom complet en arabe était مطرف بن موسى بن فرتون بن قاسي بن فرتون (Muṭarrif ibn Mūsà ibn Furtūn ibn Qāsī ibn Furtūn). Son père était le wali Musa ibn Fortún (Musa Ier de Saragosse), descendant à la fois du prophète Mahomet et du dernier roi wisigoth Rodéric, et sa mère fut la dame chrétienne Oneca, qui eut d'un autre mariage Eneko Arista de Pampelune. Ainsi, le dernier wali musulman de Pampelune et le premier roi chrétien de Pampelune étaient frères utérins.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
16. comes Fortunius
 
 
 
 
 
 
 
8. Casius Fortunius
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
17. ?
 
 
 
 
 
 
 
4. Fortún ibn Qasi
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
9. ?
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
2. Musa ibn Fortún
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
20. Moussa Ibn Noçaïr
 
 
 
 
 
 
 
10. Abd al-Aziz ibn Musa bin Nusair
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
21. ?
 
 
 
 
 
 
 
5. Aïcha bint Abd-al-Aziz
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
22. Rodéric
 
 
 
 
 
 
 
11. Egilona
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
23. ?
 
 
 
 
 
 
 
1. Mutarrif de Pampelune
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
3. Oneca
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

BiographieModifier

Il semble qu'il fut nommé wali de Pampelone peu après que son père Musa ibn Fortún eut apporté de l'aide à l'émir de Cordoue Hicham Ier en 789.

En 799, le roi des Francs, Charlemagne, organisa un complot et soutint une révolte des chrétiens contre les musulmans, où le wali Mutarrif fut assassiné et le contrôle de la ville remis à Balask al-Yalasqi ("Velasco le Gascon"), de la famille des Velasco.

Liens externesModifier

  • L'article de référence sur les Banu Qasi est dû à Alberto Cañada Juste, "Los Banu Qasi (714-924)", téléchargeable en ligne : [1]