Hicham Ier (Omeyyade)

émir omeyyades de Cordoue


Abû al-Walîd “ar-Razî” Hichâm ben `Abd ar-Rahmân ou Hichâm Ier (arabe : أبو الوليد "الرضي" هشام بن عبد الرحمن) est le fils d'`Abd ar-Rahmân Ier, fondateur de la dynastie des émirs omeyyades de Cordoue. Il est né le , a succédé à son père en 788 et est mort le à 39 ans[1].

Hicham Ier
Image dans Infobox.
Vue d'artiste d'Hicham Ier.
Fonctions
Émir
-
Émir de Cordoue (d)
-
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Nom dans la langue maternelle
هشام بن عبد الرحمن الداخلVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Famille
Père
Enfant
Autres informations
Religion

BiographieModifier

Selon une légende, Abd al-Rahman Ier aurait hésité entre ses deux fils Suleyman et Hicham pour désigner son successeur. Après une discrète enquête, il aurait rejeté Suleyman, entouré de flatteurs et de débauchés, pour choisir Hicham, beaucoup mieux entouré. Que cette légende soit véridique ou non, il est certain que Suleyman n'accepta pas d'être écarté du trône et se révolta dès l'avènement de Hicham Ier. La rencontre entre leurs deux armées eut lieu près de Jaén et Suleyman, battu, se replia à Tolède, d'où Hicham le délogea, l'exilant en Afrique du Nord. Ce fut la seule révolte d'importance de son règne.

Hicham profita du calme intérieur pour lancer plusieurs guerres saintes contre les chrétiens :

Ce sont en fait des actions de guérilla, où chacun cherche à épuiser économiquement son adversaire et à rapporter du butin.

Durant son règne, les musulmans andalous adoptèrent le malékisme.

 
Carte de la péninsule ibérique en 814 avec les campagnes de Charlemagne et la création de la marche d'Espagne.

Notes et référencesModifier

André Clot, L’Espagne musulmane (VIIIe~XVe siècle), Paris, Perrin, (réimpr. 1999), 429 p. [détail des éditions] (ISBN 2-262-01425-6)

  1. Collins, Roger., Caliphs and kings : Spain, 796-1031, Wiley-Blackwell, , 328 p. (ISBN 978-1-118-73001-0 et 1118730011, OCLC 875442115, lire en ligne)

Liens externesModifier