Ouvrir le menu principal
Infrutescences de l'Arbre à pain (Artocarpus altilis).
Maclura pomifera (fruit coupé).

Les Moraceae ou Moracées, dans l'ordre des Rosales selon la classification APG III, sont une famille qui comprend près de 1 400 espèces réparties en une quarantaine de genres. Les deux genres de la famille comptant le plus grand nombre d'espèces sont Ficus et Dorstenia[2]. Les Moracées se présentent le plus souvent sous la forme d’arbres ou d’arbustes, mais on peut aussi rencontrer des lianes ou même des plantes herbacées. La synapomorphie de cette famille est la présence de latex dans les tissus (parenchyme ou collenchyme). Le carpelle est le plus souvent double (l’un peut présenter une forme réduite), les fleurs et les fruits sont le plus souvent composés. Parmi les moracées les plus connues, citons le figuier, le banian, le mûrier blanc dont se nourrit le ver à soie, le mûrier à papier, l’arbre à pain ou l’oranger des Osages.

Sommaire

TaxinomieModifier

PhylogénieModifier

Des études de phylogénétique moléculaire récentes[6],[7],[8],[9] ont permis d'établir le cladogramme ci-après qui indique les positions relatives des tribus, sous-tribus et genres de Moraceae :



Urticaceae (groupe externe)


Moraceae

Tribu des Artocarpeae


Batocarpus



Clarisia





Artocarpus




Parartocarpus



Prainea





Tribu des Moreae

Sorocea




Bagassa





Milicia



Streblus





Morus



Trophis








Tribu des Maclureae

Maclura



Tribu des Dorstenieae

Fatoua





Broussonetia



Malaisia






Bleekrodea



Sloetia




Trilepisium





Utsetela



Dorstenia





Brosimum



Trymatococcus



Helianthostylis








Tribu des Ficeae

Ficus


Tribu des Castilleae
Sous-tribu des Antiaropsineae

Sparattosyce



Antiaropsis



Sous-tribu des Castillineae


Antiaris



Mesogyne





Naucleopsis




Perebea



Pseudolmedia




Maquira




Helicostylis




Poulsenia



Castilla















Notes et référencesModifier

  1. Tropicos, consulté le 6 juillet 2019
  2. Judd, Campbell, Kellog et Stevens 2013, p. 302
  3. BioLib, consulté le 6 juillet 2019
  4. a et b GRIN, consulté le 6 juillet 2019
  5. Angiosperm Phylogeny Website, consulté le 31 mai 2010
  6. (en) « Urticalean rosids: Circumscription, rosid ancestry, and phylogenetics based on rbcL, trnLF, and ndhF sequences », American Journal of Botany, vol. 89, no 89,‎ , p. 1531–1546 (DOI 10.3732/ajb.89.9.1531, lire en ligne).
  7. (en) « On the origin of the fig: Phylogenetic relationships of Moraceae from ndhF sequences », American Journal of Botany, vol. 91, no 5,‎ , p. 767–777 (DOI 10.3732/ajb.91.5.767, lire en ligne).
  8. (en) « Morphological evolution in the mulberry family (Moraceae) », Systematic Botany, vol. 34, no 3,‎ , p. 530–552 (DOI 10.1600/036364409789271155, lire en ligne).
  9. (en) « Biogeography and divergence times in the mulberry family (Moraceae) », Molecular Phylogenetics and Evolution, vol. 37, no 2,‎ , p. 402–416 (DOI 10.1016/j.ympev.2005.07.004, lire en ligne).

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • Walter S. Judd, Christopher S. Campbell, Elizabeth A. Kellog et Peter Stevens, Botanique systématique : Une perspective génétique, De Boeck, , 1re éd., 468 p. (ISBN 978-2744501234)

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :