Ouvrir le menu principal

Mo'Nique

actrice américaine
Mo'Nique
Description de cette image, également commentée ci-après
Mo'Nique récompensée lors de la 16e cérémonie des Screen Actors Guild Awards en 2010.
Nom de naissance Monique Angela Hicks Imes
Surnom Mo
Naissance (51 ans)
Woodlawn, Maryland, États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Profession Actrice, humoriste
Films notables Phat Girlz
Le Retour de Roscoe Jenkins
Precious
Site internet Moniqueworldwide

Monique Angela Hicks (née Imes ; le 11 décembre 1967)[1], connue sous le surnom de Mo'Nique, est une humoriste et actrice américaine.

Mo'Nique se popularise grâce à la série Les Parker (1999-2004) diffusée sur la chaîne télévisée UPN tandis qu'elle est l'invitée de plusieurs émissions, incluant Showtime at the Apollo et se fait aussi remarquer pour ses one-man-show.

Au cinéma, Mo'Nique a joué dans plusieurs productions comme Baby Boy, L'amour n'est qu'un jeu, Mission Alcatraz, Soul Plane, Hair Show, Shadowboxer, Domino et Phat Girlz.

En 2009, elle est remarquée pour son rôle dans le film Precious. Grâce à cette performance, elle est récompensée par un Oscar de la meilleure actrice dans un second rôle, un Screen Actors Guild Award, un Golden Globe Award, un BAFTA Award. Elle est la seizième actrice afro-américaine à être nominée à l'Oscar de la meilleure actrice dans un second rôle, et la quatrième à être récompensée.

Elle a tenu une émission intitulée The Mo'Nique Show, un débat télévisé qui a été diffusé sur BET de 2009 à 2011.

BiographieModifier

Jeunesse et formationModifier

Mo'Nique est née à Woodlawn (Maryland) de son père Steven Imes, Jr., un conseiller en toxicomanie, et de sa mère, Alice Imes, ingénieur[2],[3]. Elle est la plus jeune de quatre enfants.

Elle grandit à Baltimore et est diplômée de la Milford Mill High School dans le Comté de Baltimore et a étudié à la Morgan State University[4].

A la fin des années 1990, elle s'installe à Atlantic City à la recherche de plus de nouvelles opportunités professionnelles[3].

CarrièreModifier

Débuts et révélation comiqueModifier

Mo'Nique a, par la suite, tourné dans de nombreuses séries télévisées comme Showtime at the Apollo, le Def Comedy Jam de Russell Simmons et Thank God You're Here.

Elle débute et se fait remarquer par le rôle de Nicole "Nikki" Parker dans la sitcom Les Parker diffusée sur la chaîne télévisée UPN. Il s'agit d'une série dérivée de Moesha dans laquelle on suit une mère et sa fille aller à l'université en même temps. Tout comme dans Moesha, de nombreux chanteurs et acteurs et autres célébrités ont fait une ou plusieurs apparitions en tant que guest-stars. On peut citer la chanteuse de gospel Shirley Caesar, la rappeuse Lil'Kim, la chanteuse de R'n'B Nivea Hamilton ou le duo Mary Mary.

Diffusé entre 1999 et 2004, ce show l'installe sur le petit écran et lui permet d'augmenter sa notoriété[3]. Il lui vaut ses premières récompenses et citations, elle remporte notamment plusieurs NAACP Image Awards de la meilleure actrice dans une série télévisée comique. Cette cérémonie honore les meilleurs films, musiques, livres, émissions et les meilleurs professionnels de la communauté afro-américaine.

Profitant de quelques pauses, entre deux saisons de sa sitcom, elle tourne pour le cinéma.

En 2001, elle apparaît dans Baby Boy, un drame de John Singleton porté par Tyrese Gibson, Omar Gooding et Taraji P. Henson. La même année, elle est aussi un second rôle de la comédie L'amour n'est qu'un jeu menée par le tandem Vivica A. Fox et Morris Chestnut. Et elle fait la une de Queens of Comedy Tour[3]. Elle réalise par la suite un album du même titre qui lui vaut une nomination au Grammy Awards du meilleur album de comédie[5].

En 2002, elle apparaît dans un clip vidéo de Busta Rhymes et P.Diddy et elle joue un petit rôle dans le film d'action Mission Alcatraz qui met en vedette Steven Seagal.

En 2003, elle sort un best-seller Skinny Women are Evil[5].

Après un téléfilm remarqué [6], Good Fences, qui lui vaut le Black Reel Awards de la meilleure actrice de télévision dans un second rôle[7] et dans lequel elle donne la réplique à Whoopi Goldberg et Danny Glover, elle est à l'affiche de deux longs métrages, en 2004 : Elle confirme dans un registre comique lorsqu'elle décroche aussi quelques citations suite à ses participations aux comédies Soul Plane et Hair Show.

Elle fut présentatrice et productrice exécutive du Mo'Nique's Fat Chance, sur la chaîne américaine Oxygen, une émission de téléréalité en trois saisons, diffusées entre 2005 et 2007[3].

Entre-temps, elle s'invite sur le plateau de quelques séries et fait des apparitions en tant que guest-star comme lors de la saison 4 de Nip/Tuck[8] et dans la saison 2 d'Ugly Betty[9]. Et elle signe une prestation remarquée dans la comédie romantique Phat Girlz[10] dont elle est la vedette et assure aussi le rôle de productrice exécutive.

Elle sort un deuxième livre, Skinny Cooks Can't Be Trusted, en 2006. Deux ans plus tard, elle sort son troisième ouvrage qui est cette fois-ci une fiction du type teen movie, Beacon Hills High[5].

Elle renoue avec ses racines du stand-up en sortant I Coulda Been Your Cellmate, en collaboration avec le réseau Showtime[5].

Consécration et diversificationModifier

 
Récompensée par l'Oscar de la meilleure actrice dans un second rôle pour le drame Precious, lors de la 82e cérémonie des Oscars, en 2010.

En 2009, c'est la consécration grâce au drame Precious de Lee Daniels. Adaptée du roman écrit par Sapphire, le film met en scène Gabourey Sidibe dans le rôle-titre, Mo'Nique dans le rôle de la mère violente de cette dernière, Paula Patton en institutrice, Mariah Carey en assistante sociale et Lenny Kravitz en infirmier. Cette production est présentée au Festival de Cannes dans la catégorie Un certain regard, le 15 mai 2009 et rencontre le succès. Elle permet à Mo'Nique de remporter pas moins de 24 récompenses pour ce rôle, dont un Oscars lors de la 82e cérémonie des Oscars.

Entre-temps, elle est invitée du Showtime at the Apollo et lors de la première saison de Flavor of Love Girls: Charm School sur VH1.

Mo'Nique met ensuite en scène son propre débat télévisé intitulé The Mo'Nique Show. Basée à Atlanta, l'émission a été diffusée pour la première fois en 2009 sur la chaîne BET. Le show dure deux saisons et s'arrête en août 2011 après 250 épisodes[3].

En 2015, elle reçoit de bonnes critiques[3] pour son interprétation de la chanteuse de blues Ma Rainey dans le biopic télévisuel Bessie, qui relate l'ascension de Bessie Smith, incarnée à l'écran par Queen Latifah. Ce rôle lui vaut une proposition pour le Primetime Emmy Award de la meilleure actrice dans un second rôle dans une mini-série ou un téléfilm.

En 2017, elle se produit au Spotlight 29 Casino à Coachella[3]. Avant cela, elle produit les drames Blackbird (2014) et Interwoven (2016). Le premier est très mal reçu par la critique[11], lorsque le second se distingue durant quelques festivals du cinéma indépendant[12]. Elle participe aussi à la comédie afro-américaine Almost Christmas, entourée d'un casting choral notamment composé d'Omar Epps, Danny Glover, Gabrielle Union, Romany Malco, Kimberly Elise et Jessie Usher[3].

En 2019, elle signe sa première résidence à Las Vegas avec un nouveau one-man-show[13].

Vie privéeModifier

De décembre 1997 à avril 2001, elle est en couple avec Mark Jackson. Le couple a deux fils, Shalon Jackson (né en 1990) et Mark Jackson Jr. (adopté en 1992)[14].

Depuis mai 2006, elle est en couple avec Sidney Hicks. Le couple accueille des jumeaux, Jonathan Hicks et David Hicks, le 3 octobre 2005[14].

Le 19 avril 2010, le frère de Mo'Nique admet, dans l'émission d'Oprah, avoir abusé sexuellement de sa sœur lorsqu'il avait 13 ans et qu'elle en avait 7 ; ces abus ont continué durant de nombreuses années.

FilmographieModifier

CinémaModifier

Longs métragesModifier

TélévisionModifier

Séries téléviséesModifier

TéléfilmsModifier

Clip vidéoModifier

En tant que productriceModifier

  • 2005 : Mo'Nique's Fat Chance (émission de télévision)
  • 2007 : Flavor of Love Girls: Charm School (téléréalité)
  • 2009-2011 : The Mo'Nique Show (émission de télévision)

En tant que scénaristeModifier

  • 2005 : The Big Black Comedy Show, Vol. 2 (stand-up)
  • 2007 : Mo'Nique: I Coulda Been Your Cellmate (stand-up)

DistinctionsModifier

Note : Cette section récapitule les principales récompenses et nominations obtenues par Mo'Nique. Pour une liste plus complète, se référer au site IMDb[7].

RécompensesModifier

NominationsModifier

RéférencesModifier

  1. (en) « Monique show put indefinite hiatus » (consulté le 7 janvier 2012)
  2. (en) John-Hall Annette, « Proudly 'phat' actress has a new, plus-sized role », AZ Central.com, (consulté le 16 décembre 2009)
  3. a b c d e f g h i et j (en) Brooke Carter, « What Happened to Mo’Nique – 2018 Update », sur Gazette Review,
  4. (en) Crockett Sandra, « Comedian has fine time just being Mo'Nique Laughing out LOUD », sur The Sun, (consulté le 16 décembre 2009)
  5. a b c et d (en) « About Mo’Nique », sur Mo'Nique World Wide
  6. (en) « Good Fences (2003 TV Movie) Awards », sur IMDb
  7. a et b (en) « Mo'Nique Awards », sur IMDb
  8. (en) Angelica Florio, « 21 'Nip/Tuck' Guest Stars You Totally Forgot About, From Sarah Paulson To Peter Dinklage », sur Bustle,
  9. (en) Madeline Boardman, « 15 of the Best 'Ugly Betty' Guest Stars », sur Entertainment Weekly,
  10. (en) « Mo'Nique stars in 'Phat Girlz' », sur 9 News,
  11. (en) « Blackbird (IV) (2014) Critic Reviews », sur IMDb
  12. (en) « Interwoven (2016) Awards », sur IMDb
  13. (en) Brock Radke, « MO’NIQUE KICKS OFF HER FIRST VEGAS COMEDY RESIDENCY AT SLS », sur Las Vegas Weekly,
  14. a et b (en) « Mo'Nique Biography », sur IMDb

Liens externesModifier