Mistral gagnant (chanson)

chanson de Renaud, sortie en 1985
Mistral gagnant

Single de Renaud
extrait de l'album Mistral gagnant
Face A Mistral gagnant
Face B Le retour de la Pépette
Sortie 1986
Durée 2:47
Genre Chanson française
Format 45 tours
Auteur Renaud Séchan
Compositeur Renaud Séchan
Réalisateur Jean-Philippe Goude
Édition Ceci-Cela
Label Virgin France

Singles de Renaud

Pistes de Mistral gagnant

Mistral gagnant est une chanson de Renaud, éponyme de l’album Mistral gagnant paru en 1985.

Histoire de la chansonModifier

Le titre vient du nom d’une ancienne confiserie, le Mistral gagnant, disparue bien avant l’enregistrement de la chanson.

C’est une chanson dans laquelle le chanteur parle de ses souvenirs et des bonbons de son enfance. Elle est largement imprégnée de la mélancolie du chanteur exprimée au travers de ses souvenirs de bonbons, aujourd’hui disparus comme le temps qu’on ne peut pas récupérer (Mistral gagnant, Coco Boer, Roudoudou, Car en sac, Minto). La chanson est destinée à sa fille Lolita[1].

Renaud raconte que cette chanson ne devait pas figurer sur l’album, car il pensait qu’elle « était trop personnelle et n’intéresserait pas grand monde ». Écrite un soir en une demi-heure dans un coin du studio de Los Angeles où il enregistre son album dont il n’a pas encore la chanson-titre, il appelle sa femme Dominique et la lui chante au téléphone. Après l’avoir entendue, elle lui dit : « Si tu ne l’enregistres pas, je te quitte…[2],[3] »

En , selon un sondage BVA, elle est désignée chanson préférée des Français devant Ne me quitte pas de Jacques Brel et L'Aigle noir de Barbara[4].

InfluenceModifier

Reprises de la chansonModifier

La chanson a été reprise de nombreuses fois depuis sa création par Renaud. Elle a été interprétée entre autres par :

Le titre est repris comme sample par Booba dans Pitbull' et Le Bitume avec une plume ainsi que dans sa chanson Petite fille. Le sample a également été réalisé en mars 2021 par le rappeur BU$HI sur le titre "Mistral".

Parodies de la chansonModifier

De nombreuses parodies ont été réalisées sur ce titre, parmi lesquelles :

Association Mistral GagnantModifier

En 1991, l’association belge Mistral Gagnant, en référence à la chanson, est créée sous le parrainage de Renaud. Elle a pour objet de réaliser, le temps d’un jour, le rêve d’enfants atteints de maladies graves. Depuis lors, plus de 900 rêves d’enfants ont été réalisés[6].

Documentaire Et les mistrals gagnantsModifier

La chanson de Renaud inspire le titre du film documentaire français Et les mistrals gagnants d'Anne-Dauphine Julliand, sorti en 2017[7].

Notes et référencesModifier

AnnexesModifier

Article connexeModifier

Liens externesModifier