Ouvrir le menu principal

Michel Larive

personnalité politique française
Ne doit pas être confondu avec Guillaume Larrivé.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Larive.

Michel Larive
Illustration.
Michel Larive en 2017
Fonctions
Député français
En fonction depuis le
(1 an, 9 mois et 27 jours)
Élection 18 juin 2017
Circonscription 2e de l'Ariège
Législature XVe (Cinquième République)
Groupe politique FI
Prédécesseur Alain Fauré
Biographie
Date de naissance (52 ans)
Lieu de naissance 14e arrondissement de Paris
Nationalité Français
Parti politique FI
Profession Formateur

Michel Larive, né le à Paris[1], est un homme politique français. Membre de La France insoumise, il est élu député dans la 2e circonscription de l'Ariège le 18 juin 2017. Il siège à la commission des affaires culturelles et de l'éducation.

BiographieModifier

Michel Larive est originaire d'Ercé[2].

Formateur, Michel Larive travaille dans des structures d'insertion et enseigne les mathématiques en libéral. Il est par ailleurs le président du festival des Théâtrales en Couserans et a co-fondé l'Agence de développement de l'économie culturelle en Couserans[3].

Michel Larive se présente pour la première fois à un scrutin lors des élections municipales de 1995 à Saint-Girons. Candidat sous la bannière de la gauche alternative, il n'est pas élu. Il est ensuite candidat pour les élections cantonales en 2001 sans étiquette mais soutenu par Les Verts puis participe à la campagne du « non » au référendum européen en 2005[4].

Aux élections municipales de 2008, il est élu au conseil municipal d'Arrout[5].

Pour les élections législatives de 2012 dans l'Ariège, il se porte candidat dans la première circonscription de l'Ariège avec l'étiquette Front de gauche et obtient 10,88 % des voix au premier tour.

Il est finalement élu député dans la deuxième circonscription de l'Ariège le 18 juin 2017, avec 50,56 % des voix au second tour sous la bannière politique de La France insoumise[6],[7].

Le , François de Rugy, président de l'Assemblée nationale, annonce sa nomination comme président de l'un des groupes de travail visant à réformer l'Assemblée nationale. Son groupe de travail est "Conditions de travail à l’Assemblée nationale et statut des collaborateurs parlementaires " où il encadre la participation de 10 députés de toutes étiquettes politiques.

Début 2018, il co-signe une proposition de loi à l'Assemblée nationale visant à interdire la chasse à courre[8].

Le , il est élu président de l'association des députés-employeurs (ADE), dont l'objet est la négociation et la conclusion d’accords collectifs de travail entre députés et collaborateurs[9].

Notes et référencesModifier

  1. « Qui sont les députés de La France insoumise ? », Le Monde,‎ (lire en ligne).
  2. « Occitanie. Les députés élus de la région », La Dépêche du Midi, .
  3. Alain Arbogast, « Michel Larive : «Je reste accessible malgré les nombreuses sollicitations» », La Dépêche du Midi,‎ (lire en ligne).
  4. Brice Vidal, « Bénédicte Taurine et Michel Larive élus pour la France Insoumise », sur Cent pour cent, .
  5. « Législatives – Circo 2 : Michel Larive, candidat de la France insoumise », La Gazette Ariégeoise,‎ (lire en ligne).
  6. Ministère de l'Intérieur, « Élections législatives 2017 », sur elections.interieur.gouv.fr, .
  7. Cécile Dupont, « L'Ariège envoie deux « insoumis » à l'Assemblée nationale », La Gazette Ariégeoise,‎ (lire en ligne).
  8. « Agriculture : interdiction de la chasse à courre », sur Assemblée nationale (consulté le 8 mars 2018)
  9. Jean-Baptiste Daoulas, « Les collaborateurs parlementaires, victimes collatérales d'une bisbille entre députés », L'Express,‎ (lire en ligne).

Liens externesModifier