Maximilien II de Bourgogne

Maximilien II de Bourgogne (né le , mort le à Veere), marquis de Veere et seigneur de Beveren, était un noble des Pays-Bas au service des Habsbourg.

Maximilien II de Bourgogne
Image dans Infobox.
Titre de noblesse
Seigneur de Beveren (d)
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 43 ans)
ZandenbourgVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité
FeudataireVoir et modifier les données sur Wikidata
Famille
Père
Mère
Anna van Glymes van Bergen (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Grade militaire
Distinction
Blason Adolphe de Bourgogne-Beveren.svg
blason

Maximilien était le fils d'Adolphe de Bourgogne et d'Anna de Bergen. Il était le petit-fils de Philippe de Bourgogne-Beveren et l'arrière petit-fils d'Antoine, bâtard de Bourgogne, fils illégitime du duc Philippe III de Bourgogne. Érasme était un visiteur régulier de la maison de son père, et il a écrit au jeune Maximilien des lettres pour l'encourager à étudier les sciences.

En 1540, Maximilien succède à son père comme amiral des Pays-Bas. En 1542, il devient amiral des Flandres et en 1546 chevalier de l'ordre de la Toison d'or. En 1547, il devient stadhouder de Hollande, Zélande et Utrecht et amiral-général de Zélande. En 1555, l'empereur Charles Quint promeut Veere au rang de marquisat, en récompenses des bons et loyaux services de Maximilien.

Le , Maximilien épouse Louise de Croÿ (1524–1585), fille de Philippe II de Croÿ, seigneur d'Aarschot. Le mariage demeura sans enfant. Il lègue ses biens à son neveu Maximilien de Hénin-Liétard, fils de sa sœur Anne de Bourgogne, épouse de Jean V de Hénin-Liétard. Le marquisat de Veere était cependant grevé de dettes si lourdes que les héritiers durent le vendre[1].

RéférencesModifier

  1. Ce paragraphe résulte de la traduction du paragraphe correspondant dans l'article Wikipédia en allemand Maximilian van Burgund (de).

Voir aussiModifier

Liens externesModifier

Notices dans des dictionnaires ou encyclopédies généralistes  :