Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Salembier.
Maurice Salembier
Jielbeaumadier la croisee des chemins vda 2007.jpg
Église La Croisée des Chemins à Villeneuve-d'Ascq
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 78 ans)
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
Maîtres
Œuvres principales

Maurice Salembier, né le 12 octobre 1929 à Roubaix et mort le 21 avril 2008, est un architecte français, connu principalement pour son édification de monuments religieux.

BiographieModifier

Maurice Salembier suit les cours de l'école des beaux-arts de Lille dans l'atelier d'André Lys et celui de Robert Clément. Il est diplômé en 1959 et obtient le prix du meilleur diplôme.

De 1965 à 1967, il est l’urbaniste de la métropole Nord. De 1967 à 1970, il est attaché à l'équipe de conception de l’Atelier du Centre directionnel de Lille. Il est aussi architecte-conseil de la ville d'Halluin (Nord).

En 1987, il est sélectionné par la région au concours national « La spirale de l'innovation » pour la réalisation du sanctuaire signal de Villeneuve-d’Ascq.

Parmi ses principales réalisations, on peut compter seize églises dans le Nord, environ 150 maisons particulières dans le Nord, le Pas-de-Calais et les Côtes-du-Nord, onze hôtels des postes dans le Nord-Pas-de-Calais, sept groupes scolaires dans le Nord, sept centraux téléphoniques et cinq salles de sports dans la région[1].

Principales réalisationsModifier

Édifices religieuxModifier

Édifices civilsModifier

  • Hôtels des postes d'Haubourdin, Roubaix, Maubeuge, Waziers et extension de ceux de Sin-le-Noble et Boulogne
  • Centre des chèques postaux de Lille
  • Centre d'hébergement des PTT à Villeneuve-d’Ascq

Références bibliographiquesModifier

  • Les rédactions de Nord Éclair, Julien Gilman, L'empreinte de Maurice Salembier, 18 août 2009 en ligne [4]
  • Le courrier de l'architecte, Maurice Salembier, 1929-2008. Un architecte à Villeneuve-d'Ascq, en ligne [5]

Notes et référencesModifier