Maud de Lancastre (1340-1362)

Maud de Lancastre (4 avril 1340 - 10 avril 1362), comtesse de Leicester, de Lincoln, de Hollande et de Hainaut et duchesse de Bavière-Straubing, est la fille aînée d'Henri de Grosmont, duc de Lancastre et d'Isabelle de Beaumont et l'épouse de Guillaume III de Hainaut.

Mathilde de Lancastre
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 23 ans)
Nom dans la langue maternelle
Maud of LancasterVoir et modifier les données sur Wikidata
Famille
Père
Mère
Fratrie
Conjoints
Sir Ralph de Stafford (d) (depuis )
Guillaume III de Hainaut (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Statut

Elle est née au château de Bolingbroke à Lindsey.

MariagesModifier

Elle est d'abord mariée à Ralph Stafford alors qu'elle est encore enfant. Après sa mort, elle épouse en 1352 Guillaume III de Hainaut, membre de la maison de Wittelsbach [1]. Il est interné à partir de 1358 à cause de sa démence. Le couple a une fille, née en 1356 et morte jeune.

HéritageModifier

Le titre de duc de Lancastre s'éteint à la mort de son père en 1361, mais Maud devient cohéritière avec sa sœur Blanche de Lancastre des autres domaines et titres de son père. Le titre de comte de Leicester passe à son deuxième mari, tandis que le comté de Lancastre passe au mari de sa sœur cadette, Jean de Gand. Maud meurt un an plus tard sans descendance, et le reste de l'héritage de son père passe donc à Blanche et Jean de Gand. Cet héritage fournit la base politique et financière de la maison de Lancastre, le roi Henri IV d'Angleterre étant son neveu.

AscendanceModifier

RéférencesModifier

  1. Geoffroy G. Sury, « Bayern Straubing – Hennegau : la Maison de Bavière en Hainaut, XIVeXVe s. », Edit. G. G. Sury, dép. lég., Bruxelles, 2010, 2e éd., pp. 108, 110. Mathilde, (4 avril 1340 - 10 avril 1362), ou, Machtilde, Mechtilde, Mehaus, Maud, Mat(h)ilda of Grosmont, countess of Leicester, countess of Hainault et dite Mathilde de Lancastre est née du couple Henri de Grosmont, 1er duc de Lancastre, et d'Isabelle de Beaumont. Mathilde passera sa jeunesse à Bolingbroke Castle, Old Bolingbroke, Spilsby, Lincolnshire, en Angleterre, où elle fut mariée en premières noces à un noble anglais, Ralph Stafford. Elle était également la petite-fille d’Henry Plantagenet of Monmouth, IIIe comte de Lancastre (il était apparenté et descendait de la famille royale anglaise) et de Maud de Chaworth, qui demeuraient à Grosmont Castle, Albergavenny, Monmouthshire au pays de Galles. En secondes noces, Mathilde épousa en 1352 le dit Guillaume Ier duc de Bavière-Straubing alias Guillaume III comte de Hainaut (et, comte de Hollande, de Zélande, ainsi que seigneur de Frise à partir de 1353 et 1356.) Guillaume et Mathilde eurent une fille, née en 1356, mais celle-ci décéda en bas-âge. Selon l’historien montois, Vinchant, la dite Maud de Lancastre, décédée en 1362 dans des circonstances troublantes (les sources anglaises prétendent qu'elle aurait été empoisonnée), fut inhumée dans l’abbaye de Rinsbourg (Rijnenburg), près de Leyde (ou, Leiden) en Hollande méridionale.

BibliographieModifier

  • Mosley, Charles (éd. ) Burke's Peerage and Baronetage, 106e édition. (Crans: Burke's Peerage, 1999) vol. 1, p. 228.
  • Weir, Alison. Britain's Royal Families : The Complete Genealogy (Londres: The Bodley Head, 1999), p. 76.