Abbaye de Rijnsburg

monastère néerlandais

L'Abbaye de Rijnsburg (1133 - 1574) a été fondée en 1133 par Petronille de Lorraine[1], la veuve du comte Florent II de Hollande, lors de sa régence pour son fils Thierry VI de Hollande. C'était une abbaye bénédictine uniquement pour femmes d'origine noble. Selon les manuscrits liturgiques existants, il peut être établi que les membres de cette communauté ont suivi l'usage liturgique germanique. Il est attesté que l'année de la fondation de cette abbaye, des nonnes sont venues de Stotterlingenburg (près de la ville de Lüttgenrode (de))[2]. Il n'y a pratiquement aucune raison de croire que l'abbaye de Rijnsburg ou sa maison-mère Stötterlingenburg, située dans le Harz du Nord, n'aient jamais appartenu à l'ordre de Cluny [3].

Paysage avec ruines de l'Abbaye de Rijnsburg (Aelbert Cuyp c. 1640 - 1642).

En raison de la protection des comtes et comtesses de Hollande, c'était l'abbaye de femmes la plus importante de ce territoire, possédant beaucoup de terres, comprenant l'Aalsmeer (nommée "Alsmar" à l'époque) et le Boskoop (acquise en 1222).

En 1574[4] (en pleine Guerre de Quatre-Vingts Ans), les bâtiments du monastère ont été détruits par un incendie mais, heureusement, les pensionnaires ont pu être auparavant mises en sécurité.

En 1578, la reconstruction de l'église fut lancée. L'abbaye ne fut jamais reconstruite et les ruines furent démolies autour de l'année 1808[5].

Aujourd'hui, dans le centre de Rijnsburg, il ne reste qu'une seule des deux tours de l'église abbatiale romane, qui fait partie de l'église actuelle. Une plaque commémorative indique : Voici l'abbaye de femmes de Rijnsburg qui a été fondée en 1133 par Petronella, comtesse de Hollande. L'église abbatiale était le lieu d'inhumation pour de nombreux membres de la maison de Hollande dont les tombes de Guillaume Ier (1203-1222), de Florent IV (1222-1234), de Florent V (1256-1296) et de Jan I (1296-1299). L'abbaye richement dotée de propriétés foncières en Hollande et Zélande, a été détruite (sauf la tour Sud-ouest) en 1573-1574. Des fouilles ont été réalisées en 1612 et de 1949 à 1966.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Inhumations dans l'abbaye de RijnsburgModifier

Études archéologiquesModifier

En 1612 puis dans la période 1949 - 1966, des fouilles ont été réalisées.

Liste des abbessesModifier

Une liste plus exhaustive des abbesses de cette abbaye est consultable sur Liste des abbesses de Rijnsburg (nl). Quelques noms issues de la noblesse ayant eu le titre :

Notes et référencesModifier

  1. Le document Parcours à bicyclette et Monuments disponible sur le site officiel de Katwijk, commune intégrant Rijnsbug, il y est indiqué, concernant l'Abbaye de Rijnsburg, ce qui suit : "L'abbaye et l'église abbatiale ont été fondées en 1122 par Pétronille de Lorraine, Comtesse de Hollande.". Cela diffère des dates indiquées dans les articles de wikipédia de langue néerlandaise, anglaise et française.
  2. Religiöse Bewegungen im Mittelalter: Festschrift für Matthias Werner zum 65. Geburtstag de Enno Bünz, Stefan Tebruck, Helmut G. Walther, p. 450.
  3. Bronnen voor de geschiedenis der ABDIJ VAN RIJNSBURG Uitgegeven door Maria Hüffer (jaar van publicatie: 1951) Trad: Sources de l'histoire de l'Abbaye de Rijnsburg Compilées par Maria Hüffer (année de publication: 1951), p. 30-31.
  4. Le document Parcours à bicyclette et Monuments disponible sur le site officiel de Katwijk, commune intégrant Rijnsbug, il y est indiqué, concernant l'Abbaye de Rijnsburg, ce qui suit : "Au siège de Leyde par les espagnols, en 1573 ou 1574, l'église et le monastère ont été détruits".
  5. Le document Parcours à bicyclette et Monuments précise ces informations.
  6. cité dans Nouvelle biographie générale : depuis les temps les plus reculés jusqu'à nos jours.... XVII. Faesch-Floris / publiée par MM. Firmin-Didot frères, sous la direction de M. le Dr. Hoefer. Date d'édition : 1854-1866, Bibliothèque nationale de France, département Philosophie, histoire, sciences de l'homme, G-20033 (NUM), p. 945-946.