Ouvrir le menu principal

Alice Comyn
Titre Comtesse titulaire de Buchan
(1308 - 1349)
Autre titre Baronne Beaumont
(1310 - 1340)
Biographie
Naissance
Aberdeenshire
Décès
Père Alexander Comyn
Mère Joan Latimer
Conjoint Henri de Beaumont
Enfants Catherine de Beaumont
Jeanne de Beaumont
John de Beaumont
Isabelle de Beaumont
Béatrice de Beaumont
Élisabeth de Beaumont
Richard de Beaumont
John de Beaumont
Thomas de Beaumont
Alice de Beaumont

Image illustrative de l’article Alice Comyn

Alice Comyn (1289 – ), baronne Beaumont et suo jure 8e comtesse de Buchan, est une noble écossaise membre de la puissante famille Comyn, qui soutient la revendication des Balliol au trône d'Écosse et s'oppose aux velléités des Bruce. Son hostilité à Robert Bruce la contraint de vivre par la suite en exil en Angleterre.

Nièce et héritière du comte de Buchan John Comyn, le comté qui lui revient de droit est réclamé en son nom par son époux Henri de Beaumont. La lutte qu'entame Beaumont pour s'emparer du Buchan sera l'une des causes de la réinitialisation des guerres d'indépendance de l'Écosse au cours des années 1330.

BiographieModifier

Alice est née dans l'Aberdeenshire, en Écosse, en 1289. Elle est la fille aînée d'Alexander Comyn, shérif d'Aberdeen, et de son épouse Joan Latimer. Son père est le fils cadet d'Alexandre Comyn, 6e comte de Buchan. Alice a une sœur cadette, Margaret, qui épouse d'abord John Ross, puis en secondes noces William Lindsay de Symertoun. Alice est l'héritière de son oncle John Comyn, 7e comte de Buchan et l'un des plus puissants nobles écossais lorsque l'Écosse est conquise par Édouard Ier d'Angleterre entre 1296 et 1307. Hostile aux revendications au trône d'Écosse de Robert Bruce, qui s'est autoproclamé roi en 1306, John Comyn est chassé du royaume après sa défaite à la bataille d'Inverurie en . Contraint de s'exiler en Angleterre à la cour d'Édouard II, il y meurt en décembre de la même année. Alice, réfugiée également en Angleterre, devient comtesse titulaire de Buchan.

Peu avant le , Alice épouse le baron anglais Henri de Beaumont. Elle devient par mariage baronne de Beaumont, tandis que son époux revendique en son nom le comté de Buchan. Aux yeux de Robert Bruce, qui a confisqué le Buchan dès le mois d', Alice est devenue une noble anglaise. Il préfère reconnaître les droits éventuels de la sœur d'Alice, Margaret, au comté. Lorsque cette dernière meurt sans descendance entre 1317 et 1321, Alice hérite de ses quelques possessions situées en Angleterre. En , les Beaumont reçoivent la garde d'Isabelle de Fife, la veuve de John Comyn. Cette dernière, impliquée dans le couronnement de Bruce en , a été peu après capturée par les Anglais et incarcérée sur ordre d'Édouard Ier. Internée dans un couvent en , elle en est extraite trois ans plus tard. Il est probable qu'elle meurt dans un des domaines appartenant à Henri de Beaumont avant .

Présent lors de la défaite anglaise de Bannockburn en face au roi d'Écosse, Henri de Beaumont demeure en exil permanent en Angleterre et y forme le clan des barons écossais « déshérités » à la suite du triomphe de Robert Bruce. Après avoir vainement tenté de reconquérir les possessions de son épouse avec l'appui du roi d'Angleterre Édouard II jusqu'en 1323, puis de se faire reconnaître comte de Buchan par le roi David II d'Écosse en 1330, il initie la reprise du conflit anglo-écossais en 1332 et reçoit l'appui décisif du roi d'Angleterre Édouard III à partir de 1333. Henri de Beaumont assiste ainsi au Parlement anglais du au comme comte de Buchan et siège également au Parlement d'Écosse le sous ce titre. Il ne parvient pourtant pas à renverser David II, se désintéresse complètement du nouveau conflit dès 1337 et meurt le . Lorsque son épouse Alice décède à son tour le , la lignée des Comyn de Buchan, qui remonte au début du XIIIe siècle, s'est éteinte, d'autant que leurs héritiers ne revendiquent plus le Buchan. Le titre de comte de Buchan n'est recréé qu'en 1382, en faveur d'Alexandre Stuart, un petit-fils de Robert Bruce.

DescendanceModifier

De son mariage avec Henri de Beaumont, Alice Comyn a dix enfants :

Alice a parmi ses nombreux descendants les rois d'Angleterre Henri IV, Henri V et Henri VI ainsi que les rois de Portugal à partir d'Édouard Ier. Elle est également l'ancêtre d'Anne Boleyn, épouse d'Henri VIII, et de leur fille Élisabeth Ire.

Dans la fictionModifier

Alice Comyn est un des personnages du roman Kingdom of Shadows de Barbara Erskine, paru en 1988 et dont l'intrigue est basée sur la vie d'Isabelle de Fife.

BibliographieModifier

  • James Balfour Paul, The Lord Lyon King of Arms: The Scots Peerage, vol. 2, Édimbourg, Douglas, (Scots Peerage), « Comyn, Earl of Buchan »