Maredsous

Maredsous
Maredsous
l'abbaye de Maredsous.
Administration
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région Drapeau de la Région wallonne Région wallonne
Communauté Drapeau de la Communauté française de Belgique Communauté française
Province Drapeau de la province de Namur Province de Namur
Arrondissement Dinant
Commune Anhée
Code postal 5537
Zone téléphonique 082
Démographie
Gentilé Maredsolien(ne)
Géographie
Coordonnées 50° 18′ nord, 4° 46′ est
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Province de Namur
Voir sur la carte administrative de Province de Namur
City locator 14.svg
Maredsous
Géolocalisation sur la carte : Belgique
Voir sur la carte administrative de Belgique
City locator 14.svg
Maredsous
Géolocalisation sur la carte : Belgique
Voir sur la carte topographique de Belgique
City locator 14.svg
Maredsous

Maredsous est un hameau du village de Denée, sis en bord de la Molignée. Avec Denée il fait aujourd'hui partie de la commune d'Anhée dans la province de Namur (Région wallonne de Belgique). Ses habitants sont appelés les Maredsolien(ne)s.

Le hameau est principalement connu par le rayonnement de l'abbaye de Maredsous, située sur un plateau surplombant la Molignée, mais aussi du fait du passage de la ligne de chemin de fer 150 de Tamines à Jemelle et de la gare de Denée-Maredsous, devenus des sites de loisirs, après l'arrêt des trains, avec un RAVel et les draisines de la Molignés.

HistoireModifier

Le hameau de Maredsous doit son existence et son extension, à la fin du XIXe siècle, à la création de l'abbaye de Maredsous, abbaye bénédictine, fondée en 1872. Il est alors sur le territoire de l'ancienne commune de Denée[1].

Le hameau bénéficie du passage d'une ligne des Chemins de fer de l'État belge, avec la création de la gare de Denée-Maredsous le [2],[3].

La commune de Denée, avec son hameau de Maredsous, est fusionnée, le , avec Anhée[4].

ParticularitésModifier

Tourisme ferroviaireModifier

Notes et référencesModifier

  1. Hugot, Taymans et Mahy 2007, p. 4.
  2. (nl) « Index des gares : Denée-Maredsous », sur http://spoorweggeschiedenis.quartam.on-rev.com/, (consulté le 12 novembre 2019).
  3. « 150 Tamines-Dinant-Jemelle », sur pandora.be (consulté le 12 novembre 2019).
  4. Pierre Mardaga, Le patrimoine monumental de la Belgique : compléments. Wallonie, Province de Namur, arrondissement de Namur, vol. 5, Mardaga, , 80 p. (ISBN 978-2-8021-0051-5, lire en ligne), p. 5 et 68.
  5. a et b Hugot, Taymans et Mahy 2007, p. 10.
  6. a et b Benoît Feyt, 7 octobre 2019, « Le Scan : bières et fromages "d'Abbaye", produits locaux ou pas ? », sur RTBF (consulté le 2 août 2020)
  7. Bières trappistes : une affaire qui mousse, Anne-France Somers, La Dernière Heure, 11 mars 2011.
  8. « RAVeL Anhée - Aisémont - ligne 150 », sur http://www.velo-ravel.be, (consulté le 12 novembre 2019).

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • M.-S Hugot, J. Taymans et G. Mahy, « 2. Inventaire du territoire communal », dans Étude du réseau écologique réalisé dans le cadre du plan communal de développement de la nature d'Anhée d'Anhée !Rapport final), Anhée, Administration communal d'Anhée, (lire en ligne), p. 3-13.

Articles connexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externesModifier