Ouvrir le menu principal

Marc Sluszny

aventurier de l’extrême, athlète, conférencier, coach mental et auteur belge

Marc Sluszny
Marc Sluszny
Marc Sluszny

Naissance 1er février 1962
Anvers
Décès 28 juin 2018
Nationalité Belge

Marc Sluszny (né à Anvers le , décédé le 28 juin 2018) est un aventurier de l’extrême, athlète, conférencier, coach mental et auteur. Il a fait partie de l’équipe Nationale Belge dans différentes disciplines[Lesquelles ?] et a battu plusieurs records mondiaux[réf. nécessaire]. Depuis quelques années il se concentre principalement à soutenir et entrainer des chefs d'entreprises et athlètes de haut niveau.

Il est également auteur une série de livres de photos, histoires et autobiographie, ainsi que, en collaboration avec Ann Van Loock, de plusieurs polars qui mêlent fiction et non-fiction.

Sommaire

BiographieModifier

En 1982, il devient membre de l’équipe nationale belge de la Coupe Davis de tennis. En 1988, il traverse la Manche à la nage (en solo) de Douvres à Cap Blanc Nez (10 h 30 min). En 1994, il bat le record du monde d’altitude en saut à l’élastique d’une montgolfière (6 720 m). Puis en 1995 il devient champion Belge de Skysurfing (parachutisme) et il remporte la 4e place aux Championnats du Monde à Eloy, Arizona.[réf. nécessaire]

Comme membre de l’expédition Belge au Himalaya, il escalade en 1997 l’Annapurna (8 091 m) sans oxygène. En 2000, il bat le record Belge de voltige en deltaplane. En 2002, il devient membre de l’équipe olympique belge d’escrime (et fait 8e aux Championnats du Monde et 12e aux Championnats d’Europe par équipes). Ensuite en 2003, comme premier Belge, il participe au 'Sydney-Hobart' (course nautique de l'hémisphère sud).

Deux ans plus tard, en 2005, il termine plusieurs courses d’endurance en voiture, dont les 24 heures de Daytona et du Nürburgring. En 2006, il traverse les États-Unis de côte à côte en hydravion (Lake Bucanneer), et en 2007 il bat le record d’altitude en vol à voile (11 300 m) au-dessus des Andes.

En 2008, il mène une expédition de plongée sous-marine vers l’épave du Britannic, le navire-jumeau du Titanic (à 120 m de profondeur). En 2009 il atteint la 4e place lors des Championnats du Monde en Motonautique (P1).

En 2011, il pilote l’équipe nationale de bobsleigh (à deux et à quatre) et participe aux Championnats d’Europe et aux Championnats du Monde.

Dans cette même année, est également apparu son documentaire cinématographique Sharkwise, sur ses aventures de plongée auprès des grands requins blancs.

En juin 2012, il établit un nouveau record du monde dans la discipline Vertical Run (100 m en 15 min 56 s), parcourant de haut en bas la tour Belgacom.

En 2013, Marc plonge à une profondeur de 168 mètres (en circuit ouvert) dans le trou bleu de Dahab (Égypte). Et finalement en juillet 2016, il participe à une expédition américaine de plongée sous-marine vers l’épave de l'Andrea Doria.

Le 29 juin 2018, il est porté disparu à la suite d'un accident de plongée dans l'exurgence de Font Estramar à Salses-le-Château[1]. Son corps a été découvert en septembre 2018.

BibliographieModifier

Thrillers
  • 2004 : Code zwart
  • 2005 : (nl) De witte salamander
  • 2006 : En garde
  • 2007 : (nl) De bende
  • 2009 : Amulet
  • 2011 : (nl) Het mysterie van de Britannic

FilmographieModifier

PrixModifier

Voir aussiModifier

Articles de presseModifier

  • Jean Bernard, « Le Mystère du Britannic HMHS », La Dernière Heure/Les Sports,‎
  • « Plongée en eau profonde pour une expédition belge », La Dernière Heure/Les Sports,‎
  • Jean Bernard, « Nos amis les requins blancs », La Dernière Heure/Les Sports,‎
  • Jean Bernard, « Sluszny sur les traces de Houben », La Dernière Heure/Les Sports,‎
  • (en) Jo De Ruyck, « Ik ben altijd bang », Het Nieuwsblad,‎
  • « L'aventure est son métier », La Dernière Heure/Les Sports,‎
  • (nl) Jeroen Schmale, « Sportwereld De man die alles kan en alles durft », Algemeen Dagblad,‎
  • Joël Grégoire, « Sluszny : « Il faut être un peu barjo pour ce sport ! » », Le Soir,‎
  • (nl) Bart Fieremans, « Ik ben mijn eigen held », Het Laatste Nieuws,‎
  • (nl) Hans Jacobs, « Ik rust wel als ik dood ben », Het Laatste Nieuws,‎
  • (nl) Thijs Zonneveld, « Een mooier cv dan Indiana Jones en 007 », De Pers,‎
  • (nl) « Marc Sluszny 'live' tussen de haaien », Het Laatste Nieuws,‎
  • Wim Dæninck, « Marc Sluszny : « Ik ben bang voor het onbekende » », Gazet van Antewerpen,‎
  • Dennis van Damme, « Antwerpenaar duikt naar wrak zusterschip Titanic », Gazet van Antewerpen,‎
  • « Marc Sluszny 16e à l'Euro de bob à quatre dimanche à Winterberg », sur l'avenir,
  • « Marc Slunszny : risque Zorro », sur Weekend.be,

Liens externesModifier

RéférencesModifier

  1. Valérie Luxey, « Salses : nouvelle noyade dans le gouffre de plongée de la Font Estramar, le plus profond d'Europe », France 3,‎ (lire en ligne)