Maguy Perrier

Marguerite Perrier « Maguy » (1895-1985) fut une résistante française. Membre d’une filière d’évasion, elle fut arrêtée, déportée, jugée, condamnée et emprisonnée avec les militants de Combat Zone Nord.

Maguy Perrier
Biographie
Naissance
Décès
Nom de naissance
Marguerite Thérèse Perrier
Nationalité
Activité

BiographieModifier

RésistanceModifier

Dès , de sa propre initiative, Maguy aide au ravitaillement et à l’évasion de soldats français prisonniers de la Wehrmacht à Paris et en banlieue.

Dès , Maguy rejoint une filière d’aide aux prisonniers de guerre évadés et aux jeunes gens qui cherchent à passer en zone non-occupée. Cette filière (hébergement, habillement, ravitaillement, faux papiers), apparentée à l’organisation de Paul Hauet, est rattachée au Groupe du musée de l'Homme.

DéportationModifier

Par erreur, Maguy est impliquée dans l’affaire du groupe de Compiègne.

SourcesModifier

  • Archives nationales.

Bibliographie sommaireModifier

  • Henri Frenay : La nuit finira, Paris, Laffont, 1975
  • Marie Granet et Henri Michel : Combat, histoire d'un mouvement de résistance, Paris, PUF, 1957
  • FNDIRP-UNADIF : Leçons de ténèbres, Paris, Perrin, 2004
  • FNDIRP-UNADIF, Bernard Filaire : Jusqu'au bout de la résistance, Paris, Stock, 1997
  • Henri Noguères : Histoire de la Résistance en France, Paris, Robert Laffont, 1972

RéférencesModifier