Madame Royale (livre)

Madame Royale est une biographie de Marie-Thérèse de France, fille de Louis XVI, publiée par l'historien français André Castelot en 1949 dans sa première édition.

Madame Royale (huile sur toile d'Adolf Ulrik Wertmüller, 1786.)

Résumé modifier

Dès sa naissance en 1778, Marie-Thérèse, fille de Louis XVI, est appelée « Madame Royale ». Elle est toujours entourée d'une centaine de personnes et ne voit jamais sa mère seule. Celle-ci la reprend avec elle en 1781, quand elle lui donne un frère. Le elle quitte Versailles avec les siens pour les Tuileries. Le ils fuient, sont stoppés à Varennes et rentrent à Paris. Le les révoltés entrent aux Tuileries et prennent les 5 royaux. Le roi est exécuté le .

Fin 1793 elle est la seule survivante et est en prison. En 1795 elle va à Vienne chez son oncle, l'empereur. Quand Bonaparte avance sur Vienne vers 1798, elle s'enfuit à Prague. En 1799 elle rejoint son oncle Louis XVIII et son fiancé le duc d'Angoulême à Mitau (Lettonie). Elle l'épouse. Elle revient aux Tuileries en 1814 avec Louis XVIII. Celui-ci meurt en 1824 et elle devient dauphine. En 1830 elle retourne à Prague avec son oncle Charles X, qui meurt en 1836. Angoulême devient roi et elle, reine, mais en exil. Ce roi meurt en 1843 et elle en 1851.

Bibliographie modifier

  • André Castelot, Le Secret de Madame Royale, SFELT, 1949[1]
    - réédité en 1951[2]
  • André Castelot, Madame Royale, Le Livre contemporain, 1960[3]
    - nombreuses rééditions jusqu'en 2013

Notes et références modifier

  1. détails de l'édition de 1949 sur le catalogue de la BNF.
  2. détails de l'édition de 1951 sur le catalogue de la BNF.
  3. détails de l'édition de 1960 sur le catalogue de la BNF.