Lycoming ALF 502

Lycoming ALF 502
(caract. ALF 502-R5)
Vue du moteur
Un ALF 502 retiré d'un Bombardier Challenger 600-1A11.

Constructeur Drapeau des États-Unis Lycoming Engines
Drapeau des États-Unis AlliedSignal
Drapeau des États-Unis Honeywell
Premier vol
Utilisation Bombardier Challenger 600
British Aerospace 146
Northrop YA-9
Caractéristiques
Type Turbosoufflante à engrenages à fort taux de dilution[1]
Longueur 1 620 mm
Diamètre 1 020 mm
Masse 606 kg
Composants
Compresseur • 1 étage BP (soufflante)
• 7 étages axiaux + 1 centrifuge HP
Chambre de combustion Annulaire
Turbine • 2 étages BP
• 2 étages HP
Performances
Poussée maximale à sec 31 kN
Taux de dilution 5,7
Consommation spécifique à sec 41,4 kg/(kN⋅h)
Rapport Poids/Poussée 19,55 kg/kN
L'YF102-LD-100 fut testé sur un AJ Savage, au début des années 1970.
Honeywell ALF 502 sur un BAe 146.

Le Lycoming ALF 502 est une turbosoufflante à engrenages à fort taux de dilution, produite par la société américaine Lycoming Engines, suivie d'AlliedSignal, puis Honeywell Aerospace

DéveloppementModifier

L’YF102 original fut développé à la division turbomoteurs de Lycoming Engines, à l'usine Avco de Stratford (Connecticut), par l'ajout d'une soufflante au turbomoteur T55, qui était alors utilisé comme générateur de gaz (la partie du moteur qui agit pour que le cycle de combustion s'entretienne sans s'essouffler)[2]. Six de ces moteurs furent construits pour le prototype d'avion d'attaque au sol Northrop YA-9. Ils furent plus tard réutilisés dans le C-8A Quiet Short-Haul Research Aircraft (QSRA).

L'ALF 502 reçut sa certification en 1980, et fut utilisé sur les British Aerospace 146 et Bombardier Challenger 600. Sa version améliorée à puissance majorée LF 507 sur l'Avro RJ, la mise à jour du BAe 146.

VersionsModifier

  • ALF502
  • ALF502R
  • ALF502R-3
  • ALF502R-3A
  • ALF502R-5
  • ALF502R-6
  • ALF502R-7
  • ALF502L
  • ALF502L-2
  • ALF502L-2A
  • ALF502L-3

ApplicationsModifier

YF102
ALF 502

Notes et référencesModifier

  1. (en) « ALF 502 Turbofan Engine »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), Honeywell Aerospace, .
  2. (en) Leyes 1999.

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

BibliographieModifier

Liens externesModifier