Luigi Capello

peintre italien

Luigi Giovanni Vitale Capello (né le à Turin et mort le à Paris[1]) est un peintre italien du XIXe siècle, connu pour avoir décoré de nombreuses églises au Québec et pour avoir été le maître d'artistes tels qu'Ozias Leduc.

Luigi Capello
Image dans Infobox.
Fresque de la voute de la chapelle des Ursulines de Trois-Rivières, 1897.
Naissance
Décès
Nom de naissance
Luigi Giovanni Vitale Capello
Nationalité
Activité
Formation
Maître
Enrico Gamba (en)
Élève

BiographieModifier

Luigi Capello vient d'une famille religieuse. Il étudie la peinture à l'Accademia Albertina de Turin puis à l'Accademia di San Luca de Rome. Vers 1875, il émigre à Montréal où il exécute les œuvres qui ornent l'église Saint-Paul-l'Ermite.

Par la suite, il reçoit de nombreuses commandes à travers tout le Québec : Saint-Hugues (1875), Saint-Alexandre-de-Kamouraska (1876), Saint-Anne de Yamachiche (1879), Saint-Isidore de Laprairie (1885), Saint-Joachim à Pointe-Claire (1885), Notre-Dame (1879) et Saint-Joseph (1884-1885) à Montréal et Sacré-Cœur à L'Assomption. Il pratique alors la technique du trompe-l'œil que pratique Napoléon Bourassa à partir de 1870[2].

En 1896-1897, il réalise sa dernière œuvre connue en sol canadien en créant le décor de la Chapelle des Ursulines de Trois-Rivières.

Durant sa carrière, il exécute également des rideaux de scène, des portraits et même un panorama représentant l'intérieur de la Basilique Saint-Pierre de Rome.

Il avait épousé Marie-Louise Lebrun à Montréal en 1881, cousine et future femme d'Ozias Leduc. Il est mort à Paris en 1902.

Notes et référencesModifier

AnnexesModifier

Articles connexesModifier

BibliographieModifier