Ouvrir le menu principal

Lucien Fruchaud
Biographie
Naissance (84 ans)
à Le Loroux-Bottereau (France)
Ordination sacerdotale
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale par Mgr Émile Marcus
Dernier titre ou fonction Évêque émérite de Saint-Brieuc
Évêque de Saint-Brieuc

Blason
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Lucien Fruchaud, né le au Loroux-Bottereau (Loire-Inférieure), est un évêque catholique français, évêque émérite de Saint-Brieuc depuis août 2010.

Sommaire

BiographieModifier

FormationModifier

Lucien Fruchaud suit sa formation en vue de la prêtrise au grand séminaire de Nantes.

PrêtreModifier

Il est ordonné prêtre le pour le diocèse de Nantes.

Après avoir été vicaire à Gétigné pendant cinq ans de 1962 à 1967, il est chargé des jeunes du secteur pastoral de Nort-sur-Erdre de 1967 à 1969 avant d'être nommé aumônier diocésain du Mouvement rural de la jeunesse chrétienne (MRJC) de 1969 à 1972, puis aumônier régional de ce même mouvement jusqu'en 1975. Il devient alors aumônier diocésain du mouvement Chrétiens dans le monde rural (CMR).

De 1978 à 1983, il est directeur du Centre spirituel des Naudières à Rezé de 1978 à 1983 avant d'être nommé vicaire épiscopal chargé de l'ensemble des secteurs ruraux du diocèse de Nantes, puis vicaire épiscopal, conseiller du clergé, responsable de la formation permanente des prêtres.

ÉvêqueModifier

Nommé évêque de Saint-Brieuc le par le pape Jean-Paul II, il est consacré le 19 septembre de la même année. Le , il célèbre l'Eucharistie pour le centenaire de la consécration de l'église abbatiale de l'abbaye Saint-Magloire de Léhon, avec la bénédiction de l'orgue nouvellement installé[réf. nécessaire].

Au sein de la Conférence des évêques de France, il a été membre de la commission pour le monde rural et membre de la Commission sociale. Il est actuellement membre de la commission de la Mission de France et président du Comité justice et société.

Conformément au droit canonique, il remet sa démission au pape le , jour de ses 75 ans. Il exerce son ministère jusqu'au , date à laquelle il est remplacé par Denis Moutel. Après s'être retiré de sa charge pastorale, il reprend fonction comme formateur au grand séminaire Saint-Jean de Nantes, dans son diocèse d'origine[1].

Notes et référencesModifier

AnnexesModifier