Louis de Lorraine (1692-1743)

prince de Lambesc

Louis de Lorraine, né le et mort le , prince de Lambesc est un représentant de la Maison de Guise, branche cadette et française de la Maison de Lorraine.

Louis de Lorraine
Mademoiselle de Lambesc with her brother Louis de Lorraine, Count of Brionne, 1732, Nattier.jpg
Titres de noblesse
Comte de Brionne (d)
-
Prédécesseur
Successeur
Prince de Lambesc
-
Prédécesseur
Successeur
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata
Lieu inconnuVoir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 51 ans)
Lieu inconnuVoir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Aristocrate, militaireVoir et modifier les données sur Wikidata
Famille
Père
Mère
Marie Madelaine d'Epinay (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Jeanne Henriette de Durfort (d) (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Louis-Charles de Lorraine
Henriette Gabriele de Lorraine-Brionne (d)
Charlotte Louise de Lorraine-Brionne (d)
Jeanne Louise de Lorraine-Brionne (d)
François-Camille de Lorraine
Henriette Agathe de Lorraine-Brionne (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

BiographieModifier

Fils d'Henri de Lorraine, comte de Brionne et de Marie Madeleine d'Epinay, il est encore enfant quand il est immortalisé avec sa mère, vers 1697, par le peintre François de Troy. Il était aussi comte de Brionne et, par son épouse, comte de Braine.

Il fait une carrière militaire, qu'il débute en servant dans les mousquetaires. Il s'est battu au côté de son oncle Charles de Lorraine, comte d'Armagnac.

En 1708, il devient mestre de camp d'un régiment de cavalerie. L'année suivante, il sert à la bataille de Malplaquet, où il est blessé de deux coups de sabre et fait prisonnier par le prince de Savoie, puis libéré sur parole. En 1712, il devient gouverneur de l'Anjou. En 1719, il est promu brigadier des armées du Roi. il est aussi sénéchal héréditaire de Bourgogne[1].

MariageModifier

 
Le prince de Lambesc et sa mère par Troy.

Louis de Lorraine épouse le 21 mai 1709 Jeanne Henriette de Durfort, comtesse de Braine, fille de Jacques-Henri II de Durfort, 2e duc de Duras, comte de Rauzan, et de Marie-Madeleine Eschalart de La Marck, comtesse de Braine, petite-fille de Jacques Henri I de Durfort, 1er duc de Duras. D'où six enfants, dont deux sont portraiturés ensemble par Nattier en 1732 :

  1. Jeanne Louise de Lorraine, célibataire, dite "Mademoiselle de Lambesc" ( - ) ;
  2. Henriette Julienne Gabrielle de Lorraine ( - ), mariée en 1739 avec Jaime Álvares Pereira de Melo (en), 3e duc de Cadaval, 5e marquis de Ferreira, dont postérité ;
  3. Louise de Lorraine ( - ), mariée en 1746 avec Alexandre Ferdinand de Tour et Taxis (en), sans postérité ;
  4. Louis-Charles de Lorraine, prince de Lambesc, comte de Brionne, qui continue la lignée (10 septembre 1725 - 28 juin 1761) ;
  5. François Camille de Lorraine, prêtre, dit "l'abbé de Lorraine", abbé de Saint Victor de Marseille, abbé de Jumièges ( - ) ;
  6. Henriette Agathe Louise de Lorraine, célibataire ( - ).

AnnexesModifier

Notes et référencesModifier

  1. Georges Poull, La Maison ducale de Lorraine, Nancy, Presses Universitaires de Nancy, , 592 p. (ISBN 2-86480-517-0), p. 450-451

Liens internesModifier