Charles de Lorraine (1684-1751)

comte d'Armagnac

Charles de Lorraine comte d'Armagnac, né le et décédé à Paris le était un membre de la Maison de Guise, branche cadette de la Maison de Lorraine. Il est Grand écuyer de France.

Charles de Lorraine
Fonction
Grand écuyer de France
-
Titre de noblesse
Comte d'Armagnac
-
Prédécesseur
Biographie
Naissance
ou Voir et modifier les données sur Wikidata
Lieu inconnuVoir et modifier les données sur Wikidata
Décès
ou Voir et modifier les données sur Wikidata
Lieu inconnuVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Famille
Père
Mère
Catherine de Neufville de Villeroy (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Conjoint
Françoise Adélaïde de Noailles (d) (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata

BiographieModifier

Il est le fils de Louis de Lorraine (1641-1718), et de Catherine de Neufville, fille de Nicolas de Neufville, Maréchal de Villeroy, gouverneur du jeune Louis XIV.

Son père est Grand écuyer de France, un Grand office de la couronne de France. Il succède à son frère Henri de Lorraine, comte de Brionne en 1713, et son petit-neveu, Louis-Charles de Lorraine, lui succède en 1752.

Il sert comme officier dans les armées du Roi Louis XIV, puis Louis XV.

Il participe à plusieurs campagnes de la guerre de Flandres. En 1702, il devient mestre de camp d'un régiment de cavalerie, en 1704 brigadier des armées du Roi, en 1708 maréchal de camp et en 1712 lieutenant-général. En 1715, il est nommé gouverneur de Picardie, en survivance.

A son décès, il est inhumé dans l'église des Capucines de la place Vendôme[1].

DistinctionsModifier

MariageModifier

Le 22 mai 1717 il épouse Françoise Adélaide de Noailles, fille d'Adrien Maurice de Noailles, duc de Noailles et de Françoise Charlotte d'Aubigné, nièce de Madame de Maintenon. Le couple n'a pas d'enfant et se sépare en 1721. Elle meurt en 1776.

Hôtel de BrionneModifier

En 1734, il fait reconstruire à Paris, l'hôtel de Brionne, ancienne demeure de son père[2], sur un terrain en limite des Tuileries, suivant les plans de Robert de Cotte, architecte[3].

Notes et référencesModifier

  1. Georges Poull, La Maison ducale de Lorraine, Nancy, Presses Universitaires de Nancy, , 592 p. (ISBN 2-86480-517-0), p. 449
  2. Berty 1866, p. 282.
  3. « Notice Rameau : Paris (France) - Hôtel de Brionne », sur BNF, (consulté le 16 novembre 2018).

BibliographieModifier

  • Adolphe Berty, Topographie historique du vieux Paris : Région du Louvre et des Tuileries, t. 1, Paris, Imprimerie nationale, , 2e éd., 336 p. (lire en ligne), p. 282.
  • General Books LLC (2010). Grand Squires of France: Louis, Count of Armagnac, Henri, Count of Brionne, Charles, Count of Armagnac, Grand Squire of France. (ISBN 9781158308224).

Liens externesModifier