Louis-Charles de Lorraine

prince de Lambesc, comte de Brionne

Louis Charles de Lorraine, prince de Lambesc, comte de Brionne (), fut Grand écuyer de France.

Louis-Charles de Lorraine
Engraving of Louis de Lorraine, Prince of Lambesc (1725-1761).jpg
Fonction
Grand écuyer de France
-
Titres de noblesse
Comte de Brionne (d)
-
Prédécesseur
Successeur
Prince de Lambesc
-
Prédécesseur
Successeur
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata
Lieu inconnuVoir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 35 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Aristocrate, militaireVoir et modifier les données sur Wikidata
Famille
Père
Mère
Jeanne Henriette de Durfort (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Conjoints
Louise de Gramont (d) (de à )
Auguste Mako de Coetquen (d) (de à )
Louise Julie Constance de Rohan-Rochefort (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Autres informations
Grade militaire

BiographieModifier

Fils de Louis de Lorraine, prince de Lambesc et de Jeanne-Henriette de Durfort-Duras, Louis Charles de Lorraine est issu de la Maison de Guise, branche cadette et française de la Maison de Lorraine.

A la mort de son père, en septembre 1743, alors qu'il a dix-huit ans, il devient gouverneur de l'Anjou et en 1751, à la mort de son oncle Charles de Lorraine, comte d'Armagnac, il devient grand écuyer de France.

Il est aussi brigadier des armées du Roi, chevalier de l'ordre de Saint Michel et de celui du Saint-Esprit.

Les traits de Louis-Charles de Lorraine nous sont restitués par le portrait qu'en grava Laurent Cars et dont un exemplaire est conservé au château de Versailles.

Une litre funéraire à ses armes ceint encore l'intérieur de l'église de Brétigny (Eure)[1].

Mariages et descendanceModifier

Décédé à l'âge de trente-cinq ans, il eût le temps de se marier trois fois :

Le , il épouse en premières noces, Louise Charlotte de Gramont (1725-1742), fille d'Antoine VI Louis Armand de Gramont, duc de Gramont, pair de France, et de Louise Françoise d'Aumont de Crevant d'Humières.. Les mariés ont tous deux 15 ans mais la jeune épouse meurt sans enfant, après deux ans de mariage.

Le 29 décembre 1744, il épouse en secondes noces Augustine de Coetquen (1722-1746), fille de Jules Malo de Coetquen, marquis de Coetquen, comte de Combourg, et de Marie Elisabeth de Nicolaï. Veuve en premières noces de Charles Auguste, duc de Rochechouart, elle meurt, elle aussi, prématurément sans lui avoir donné d'enfant.

Le 3 octobre 1748, il épouse en troisièmes noces Louise-Julie-Constance de Brionne, chanoinesse de Remiremont, fille de Charles de Rohan-Rochefort, prince de Montauban, et d'Éléonore-Eugénie de Béthisy. Née le 5 mars 1734, elle décède à Presbourg le 22 mars 1815. D'où :

DistinctionsModifier

AnnexesModifier

RéférencesModifier

  1. Pierre Bodin, Les litres seigneuriales des églises de l'Eure, 2005, p. 54-55.
  2. Georges Poull, La Maison ducale de Lorraine, Nancy, Presses Universitaires de Nancy, , 592 p. (ISBN 2-86480-517-0), p. 451-452

Liens internesModifier

Liens externesModifier