Ouvrir le menu principal

Louis François Peyre

personnalité politique française
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Peyre.
Louis François Peyre
Fonction
Membre du Conseil des Cinq-Cents
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 68 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Membre de

Louis François Peyre (né à Mane le 14 mars 1760 et mort le 2 septembre 1828 à Paris)[1] est un homme politique français, député à la Convention en septembre 1792.

BiographieModifier

Son père l’émancipe afin qu’il puisse aller commercer à la Martinique.

Il est élu maire de Mane en 1790, puis à l’assemblée départementale. Il est élu président de cette assemblée (1791-1792), avant d’être élu à la Convention. Il y rejoint les Girondins. Lors du procès de Louis XVI, il vote la mort sans sursis, mais avec ratification par le peuple. Le 6 juin 1793, il signe la protestation des Girondins, et fait partie des 73 députés décrétés d’arrestation. Il ne sauve sa tête qu’en se rétractant. Lors de sa détention, il est sujet à des crises d’épilepsie. Il ne réintègre la Convention qu’en décembre 1794. En juin 1795, il est représentant en mission auprès de l’armée du Rhin, puis à l’armée d'Italie avec Maïsse.

Il est ensuite élu au conseil des Cinq-Cents, qu’il quitte en l’an VII sans revenir à la politique par la suite.


SourcesModifier

  • Notice biographique de l’Assemblée nationale, [1], consultée le 28 mars 2008
  • Jean-Bernard Lacroix, notice biographique, La Révolution dans les Basses-Alpes, Annales de Haute-Provence, bulletin de la société scientifique et littéraire des Alpes-de-Haute-Provence, no 307, 1er trimestre 1989, 108e année, p. 101
  • « Louis François Peyre », dans Adolphe Robert et Gaston Cougny, Dictionnaire des parlementaires français, Edgar Bourloton, 1889-1891 [détail de l’édition] , en ligne [2], consulté le 28 mars 2008)

Notes et référencesModifier