Ouvrir le menu principal
Lotus 76 (John Player Special Mk.I)
Lotus 76
Lotus 76
Présentation
Équipe Team Lotus
Constructeur Drapeau du Royaume-Uni Lotus
Année du modèle 1974
Concepteurs Colin Chapman
Tony Rudd (en)
et Ralph Bellamy (en)
Spécifications techniques
Nom du moteur Ford-Cosworth DFV V8
Cylindrée 2 993 cm3
Configuration 8 cylindres en V à 90°
Orientation du moteur longitudinale
Position du moteur centrale-arrière
Boîte de vitesses Hewland-Lotus
Nombre de rapports 5
Système de freinage Freins à disque Girling
Poids 578 kg
Dimensions Empattement : 2 565 mm
Voie avant : 1 473 mm
Voie arrière : 1 575 mm
Pneumatiques Goodyear
Histoire en compétition
Pilotes Drapeau de la Suède Ronnie Peterson,
Drapeau de la Belgique Jacky Ickx
Début Grand d'Afrique du Sud 1974
CoursesVictoiresPoleMeilleur tour
70

Chronologie des modèles

La Lotus 76 était une voiture de Formule 1 conçue par Colin Chapman, Tony Rudd (en) et Ralph Bellamy (en) pour la saison de Formule 1 de 1974. La voiture était destinée à être une version plus avancée de la Lotus 72, propulsée par le Ford Cosworth DFV (en) et présentant une aérodynamique modifiée, un châssis plus léger, un empattement plus long et une coque plus étroite et plus basse. La voiture avait également un double ailleron, conçu pour augmenter l'appui et la stabilité arrière. En outre, il avait un embrayage à commande électronique, qui était le précurseur des boîtes de vitesses semi-automatiques modernes montées sur les voitures de F1 d'aujourd'hui, avec la commande intégrée au palonnier qui a théoriquement accélérai le changement de rapport. La Lotus 76 a été perçue comme une avancée technologique majeure par Team Lotus . Extérieurement, la voiture avait l'air élégante et impressionnante. En interne, la suspension et le positionnement du freinage intérieur étaient ceux de la Lotus 72. Le développement de la voiture a été financé par le sponsor du titre John Player Special , de sorte que la 76 a reçu le numéro de châssis 'John Player Special Mk I.'

Après les tests initiaux de Ronnie Peterson et Jacky Ickx, les deux conducteurs se sont plaints que la voiture manquait de «sensation» et que l'embrayage électronique posait des problèmes. Le changement de vitesse a été modifié, mais les deux conducteurs ont persisté à affirmer que ce n'était pas mieux que l'embrayage classique. D'autres problèmes avec l'installation du moteur ont été rencontrés, ce qui a entraîné des pannes mécaniques et la contrainte de poids de la voiture étant hors mesure. La voiture a fait ses débuts au Grand Prix d'Afrique du Sud de 1974, Ickx s'est qualifié 10e et Peterson 16e. Pendant la course, le suédois a abandonné après une collision et le belge quand ses freins ont laché[1]. En Espagne , Peterson s'est qualifié 2e et Ickx 5e, mais les deux ont abandonné sur problème de freins[2]. Le Grand Prix de Belgique a vu le Suédois se qualifier 5e et le belge 16e . Pendant la course, Peterson a abandonné suite à une fuite de carburant et Ickx a déçu ses supporters locaux à cause de problèmes de surchauffe[3]. Ensuite, les deux conducteurs ont insisté pour reprendre la Lotus 72, que Peterson a rapidement utilisé pour se relancer dans le championnat du monde. Chapman a répondu en améliorant la voiture 76 en «B», avec des effets latéraux élargis et un meilleur refroidissement. Elle n'a été vu qu'après le Grand Prix d'Allemagne avec Peterson. Il s'est qualifié 8e et a terminé 4e[4]. En Autriche , Ickx s'est qualifié 22e et a abandonné après une collision[5]. Au Grand Prix d'Italie, Ickx s'est qualifié 16e et a abandonné sur un problème d'accélérateur[6]. Lotus a engagé Tim Schenken pour le Grand Prix des États-Unis. Il a échoué à la qualification, mais pris le départ illégalement en 27e place sur la grille et a terminé six tours avant qu'il d'être disqualifié[7]. L'équipe a finalement dû accepter que la 76 était un pas dans la mauvaise direction, et l'ensemble du projet a été mis au rebut en faveur de la compétitivité des 72.

Résultats complets du championnat du monde de Formule 1Modifier

Année Écurie Moteur Pneu Pilote 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 Points WCC
1974 John Player Team Lotus Ford Cosworth DFV (en) G ARG BRA RSA ESP BEL MON SWE NED FRA GBR GER AUT ITA CAN USA 42* 4th
Ronnie Peterson Ret Ret Ret 4
Jacky Ickx Ret Ret Ret Ret Ret
Tim Schenken DSQ

* 39 points inscrits sur Lotus 72

Notes et référencesModifier

  1. (en) « GRAND PRIX RESULTS: SOUTH AFRICAN GP, 1974 », sur www.grandprix.com (consulté le 20 mai 2017)
  2. (en) « GRAND PRIX RESULTS: SPANISH GP, 1974 », sur www.grandprix.com (consulté le 20 mai 2017)
  3. (en) « GRAND PRIX RESULTS: BELGIAN GP, 1974 », sur www.grandprix.com (consulté le 20 mai 2017)
  4. (en) « GRAND PRIX RESULTS: GERMAN GP, 1974 », sur www.grandprix.com (consulté le 20 mai 2017)
  5. (en) « GRAND PRIX RESULTS: AUSTRIAN GP, 1974 », sur www.grandprix.com (consulté le 20 mai 2017)
  6. (en) « GRAND PRIX RESULTS: ITALIAN GP, 1974 », sur www.grandprix.com (consulté le 20 mai 2017)
  7. (en) « Grandprix.com », sur GRAND PRIX RESULTS: UNITED STATES GP, 1974 (consulté le 20 mai 2017)