Ouvrir le menu principal

Lothar von Seebach

peintre français (1853-1930)
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Seebach.
Lothar von Seebach
Lothar de Seebach-1880.jpg
Portrait (1880)
Naissance
Décès
Nationalité
allemande, puis française
Activité
peintre, dessinateur, aquarelliste et graveur
Formation
Maître
Élève
Lieux de travail
Influencé par

Le baron Lothar von Seebach (parfois Lothaire de Seebach), né le à Fessenbach, ancien village ultérieurement incorporé à la commune d'Offenbourg, (Allemagne) et mort le à Strasbourg, est un peintre, dessinateur, aquarelliste et graveur badois, surtout connu pour avoir été, autour de 1900, le peintre de la vie strasbourgeoise. Il fut membre du cercle de Saint-Léonard.

BiographieModifier

Né en 1853 dans une famille allemande originaire du grand-duché de Bade, il étudie à l'Académie des beaux-arts de Karlsruhe, avec Ferdinand Keller, puis il rejoint sa famille installée à Strasbourg, où son père est officier. Comme d'autres peintres avant lui, il installe son atelier dans la tour de l'Hôpital construite au XIVe siècle.

Lothar von Seebach fait partie du groupe d'artistes connu sous le nom de « Cercle de Saint-Léonard » – du nom d'un hameau de la commune de Bœrsch dans le Bas-Rhin – et qui réunit : Paul Braunagel, Auguste Cammissar, Benoît Hartmann, Léon Hornecker, Anselme Laugel, Henri Loux, Alfred Marzolff, Georges Ritleng, Joseph Sattler, Émile Schneider, Léo Schnug, Charles Spindler et Gustave Stoskopf[1].

ŒuvresModifier

Il réalisa plusieurs portraits de la poète Elsa Koeberlé, fille du chirurgien Eugène Koeberlé dont il était proche.

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

HommagesModifier

 
Plaque commémorative à Strasbourg (autoportrait)

Le quartier de la Robertsau, au nord de Strasbourg, possède une « rue Lothaire-de-Seebach »[2]. Elle relie la rue de Pourtalès à la rue René-Kuder.

En 1996 le Musée historique de Haguenau lui consacre une rétrospective[3].

Notes et référencesModifier

  1. Cercle saint-Léonard, page consultée en ligne le 27.08.15.
  2. « Un nom, une rue : Lothaire de Seebach, un grand peintre strasbourgeois », Dernières nouvelles d'Alsace, 22 octobre 2008
  3. Expositions au Musée historique de Haguenau [1]

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • (de) Anna Meyer, Sonder-Ausstellung. Lothar von Seebach, Strassburg, E. Kœlblin, Baden-Baden, 1913 ?, 8 p.
  • (de) Verband Strassburger Kuenstler. Lothar von Seebach. Austellung von Werken aus privatem und œffentlichem Besitz. In der staedtischen Gemaeldegallerie im Rohan-Schloss, 29. Maerz - 13. April 1913, G. Fischbach, Strasbourg, 1913 ? (exposition au Palais des Rohan en 1913)
  • (de) Theodor Knorr, Lothar von Seebach, Rheinlande, Dusseldorf, 1908 ?, 12 p.
  • (de) Brigitte Wilke, Der oberrheinische Impressionist Lothar von Seebach, 1853-1930 : Monographie und Werkverzeichnis, G. Olms, Hildesheim, New York, 2003, 600 p. (ISBN 3-487-11839-4) (texte remanié d'une thèse de doctorat soutenue à l'Université de Fribourg-en-Brisgau en 2002)
  • (de)(fr) Lothar von Seebach 1853-1930, B. et K. Offsetdruck, Ottersweier, 1996, 127 p. (ISBN 3-00-000708-3) (exposition à Gengenbach en 1996)
  • Hélène Braeuner (et al.), Les peintres et l'Alsace : autour de l'Impressionnisme, La Renaissance du Livre, Tournai, 2003, 190 p. (ISBN 2-8046-0741-0)
  • Nicolas Mengus, « Lothar von Seebach », in Nouveau dictionnaire de biographie alsacienne, Fédération des sociétés d'histoire et d'archéologie d'Alsace, Strasbourg, 2000, vol. 35, p. 3611-3612
  • Noëlle Jeannette, Le Cercle de Saint-Léonard : un groupement d'artistes alsaciens au cœur géographique du renouveau artistique européen autour de 1900, Université de Strasbourg 2, 1987, 94 p. (mémoire d'Histoire de l'art)
  • « Lothaire de Seebach », in Strasbourg 1900 : naissance d'une capitale (actes du colloque, Musée d'art moderne et contemporain de Strasbourg, 1-4 décembre 1999), Somogy, Paris ; Musées de Strasbourg, Strasbourg, 2000, p. 115 et suiv. (ISBN 2-85056-387-0)
  • Gilles Pudlowski, « Lothar von Seebach », in Dictionnaire amoureux de l'Alsace, Plon, Paris, 2010 p. 632-635 (ISBN 978-2-259-20947-2)
  • Brigitte Wilke, Les travaux et les jours : Lothar von Seebach, peintre de l'Alsace 1900, Nuée bleue, Strasbourg, 2003, 112 p. (ISBN 2-7165-0607-8)

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :