Livio Sanuto

géographe, cosmographe et mathématicien vénitien

Livio Sanuto, également appelé Livio Sanudo ou Livius Sanutus, né aux environs de 1520 à Venise et mort en Italie probablement en 1576 à l’âge de 56 ans, est un géographe, cosmographe et mathématicien vénitien qui a contribué de manière significative à la capture géographique du monde. Ainsi il réalise des globes terrestres et le premier atlas de l'Afrique (Geografia dell' Africa), qui furent rendus publics, et qui lui valurent, à l'époque, une grande réputation. L'atlas de Sanuto est un ouvrage très exact et fort remarquable pour l'époque, il est utilisé pendant presque un siècle, comme base par d'autres cartographes et cosmographes de premier plan pour leurs propres travaux.

OrigineModifier

Livio Sanuto descend de la famille de patriciens vénitienne Sanudo (italianisé Sanuto), existant depuis environ le Ve siècle, qui au cours des siècles a produit un certain nombre d'hommes politiques (sénateurs), des soldats, des écrivains et des chercheurs. Par exemple, Marco Sanudo (≈1153-≈1227), qui en 1207, fonde le duché de Naxos dans la mer Égée, à la suite de la quatrième croisade, ou encore l'écrivain et historien Marino Sanudo (1466-1533). Le père de Livio Sanuto, Francesco Sanuto, était un sénateur vénitien de la république de Venise, il lui fit donner une solide instruction et l'envoya étudier les mathématiques dans les plus célèbres universités d'Allemagne[1]. L'autre membre connu de la famille est son frère Giulio Sanuto (1540-1588), qui était dessinateur et graveur sur cuivre, il a été au côté de Livio Sanuto un collaborateur précieux pour son œuvre.

CréationModifier

À l'époque des réalisations de Livio Sanuto, il y eut un bouleversement dans la géographie à travers les vastes expéditions (Amérique, Asie), les espaces de terre jusqu'alors envisagés ont fortement évolué, ce qui contraint les cartographes et les cosmographes à de nouvelles réflexions dans leurs projections. Ainsi, les cartes de Ptolémée, étaient dans la deuxième moitié du XVIe siècle, à peu près un siècle avant leur redécouverte au début de la Renaissance, remplacées par de nouvelles cartes, qui ont été créés dans un premier temps principalement par Gérard Mercator (1512-1594) et Abraham Ortelius (1527-1598), grâce à des nouvelles méthodes de calcul. Ainsi de tout nouvel atlas (Atlas Novus) sont apparus au cours de cette période.

Par conséquent en lien immédiat avec son domaine, Livio Sanuto a vu certaines de ces innovations. Le cartographe Giacomo Gastaldi (1500-1566), installé à Venise depuis 1539, introduit la gravure en tant que méthode de présentation de la cartographie et publie en 1548 une sorte d'atlas précurseur avec son ouvrage La universale descrittione del mondo, contenant une série de cartes en petit format. Il est tout à fait concevable que Sanuto et Gastaldi se soient connus personnellement et qu’ils en soient venus à échanger des idées.

Livio Sanuto avait commencé à rédiger une géographie universelle, son objectif était de décrire tous les continents et de les cartographier, ainsi que de créer un atlas du monde, mais seulement une petite partie fut réalisée. Quand il est mort vers 1576, seule la partie consacrée à l'Afrique fut achevée, et Giulio Sanuto, son frère, ainsi que Saraceni, son ami, furent capables de graver toutes les cartes et de publier à la fin l'ouvrage en 1588[2]. L'atlas (Geografia dell' Africa) contenait 12 cartes (gravures) fournis avec de nombreux commentaires. Dans l'ensemble, il comprend 146 pages, qui étaient dans le même format pratique soutenu par l'éditeur et fournisseur de carte Antonio Lafreri (1512-1577), appliqué pour la première fois depuis ses publications. La précision des cartes de Sanuto (pour toutes les inexactitudes et erreurs de l'époque) impressionne également, même après des siècles, les 12 grandes cartes gravées sur cuivre peuvent être considérées comme des chefs-d’œuvre de la cartographie italienne du XVIe siècle[1] et il est dommage que Livio Sanuto n’ait pas pu créer un atlas complet du monde, il aurait été un ouvrage éminent dans l'histoire de la cartographie.

GlobesModifier

Livio Sanuto a réalisé de nombreux globes :

  • Des globes terrestres, que Livio Sanuto a produit en collaboration avec Giulio, découvert en morceaux : notamment le dit Globe Holzheimer, datant de 1561 et de diamètre 68,5 cm.
  • Un autre globe terrestre, stockée dans un cadre en bois carré, lui est également attribué[3].

RéférencesModifier

  1. a et b Le premier atlas de l'Afrique (1588), en vélin d'époque.
  2. Pierre Morizot, « Le discrédit actuel de Livio Sanuto, géographe vénitien de la Renaissance, est-il mérité? (information) », Comptes rendus des séances de l'Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, Vol. 144, sur Persée, (consulté le ), p. 301-323.
  3. Globo terrestre, consulté le 24 octobre 2014.

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • Livio Sanuto : Geografia di M. Livio Sanuto distinta i XII libri: Ne' quali, oltra I' esplicatone di molti luoghi di Tolemeo, e dalla Bussola, e dell' Aguglia, si dichiarano le prouincie, popoli, regni, città, porti, monti, fiumi, laghi, e costumi dell' Africa: con XII tanole di essa Africa in dissegno di rame: aggiuntini di pin tre indici da M. Giovan Carlo Saraceni, Damiano Zenaro, Venise, 1588 (Réédition: Amsterdam, 1965)
  • Georges Grosjean : Geschichte der Kartographie, Editeur : Département de géographie, Université de Berne, Berne, 1996

Liens externesModifier