Ouvrir le menu principal

Liste des vicomtes de Lyon

page de liste de Wikipédia

Il est aujourd'hui admis que le liste des vicomtes de Lyon établie par Auguste Bernard[1],[2] est erronée.

Le préfet[3] et comte de Lyon[4] Bertmund[5] (parent de Berthmond d'Auvergne?) mentionné en 818 et en 828-829 qui cumulait les responsabilités civiles à Lyon et militaires en Bourgogne s'adjoint pour Lyon les services d'un vicomte[6] agissant ad vicem comitis et chargé exécuter les décisions impériales transmises par les missi.

Pour Hubert Gerner, l'anthroponymie indiquerait une origine familiale commune aux Bermond/Guigue/Guichard/Artaud descendants du préfet Bermond (v. 818 - 828), élément qui expliquerait leur accession à la charge vicomtale puis au titre comtale d'Artaud II[7]. Leur domaine foncier se trouverait en Dombes, sur Thoissey et Montmerle, proche du Beaujolais[2], région où furent également possessionnés les premiers comtes de Forez.

Malgré l'indigence des sources, l'acte de renoncement du vicomte Adémar relatif à ses possessions de Thoissey prouve indiscutablement l'existence d'une institution vicomtale en lyonnais probablement issue de celle mise en place par les Guilhemides pour le Mâconnais[8],[9]. Les sources lacunaires attestent de la présence d'Adémar, rattacherait Guigues aux vicomtes de Mâcon et indiquent également la présence d'un vicomte Artaud de laquelle fut issue la lignée des futurs comtes de Lyon et de Forez.


Sommaire

ListeModifier

 
Église de Lucenay, objet d'une donation du vicomte Artaud à l'église de Lyon.

Voir aussiModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. L'obituaire de Lyon enregistre "IX Kal Apr" la mort d'un vicomte Artaud "Artaldus vicecomes qui dedit Lucennacum Sancto Stephano". A. Bernard la date de 980 sans autre source. Les "Artaud"de Forez étant dans les sources qualifiés de comte, il en déduit l'antériorité de cet "Artaud vicomte".
  2. Lucenay est situé sur la rive gauche de la Saône.

RéférencesModifier

  1. A.Bernard 1867
  2. a et b E.Perroy 1976, p. 417
  3. "Bertmundus Lugdunensis provinciae praefectus" Hithard. apud Bouquet VI, 67 ann. 818.
  4. "En effet, ce Bermond que Nithard qualifie de "préfet de Lyon" est attesté par ailleurs comme comte de Lyon : dans une lettre adressée au comte Matfrid d'Orléans, l'archevêque Agobard le présente comme comes noster, expression dépourvue de toute ambiguïté". Ganivet (2000), p. 50
  5. Michel Rubellin, Église et société chrétienne d'Agobard à Valdès, PUL, Lyon, 2003, p.171
  6. "Comes noster Bertmundus....Virum (seu vice comitum) pro se constituerit", Agobardi epist. III apud Bouquet, l, c. VI, 360.
  7. "Les premiers comtes locaux en Lyonnais ont tenu au cours du Xe siècle, au moins temporairement, la charge vicomtale, leur prétention au titre comtale pouvant même être ramenée, par le biais des Bermond, au début du IXe siècle, jusqu'au préfet Bermond", H. GERMER, Lyon im Frühmittelalter, p. 38 et 135.
  8. P. Ganivet, 2000, p. 277-278.
  9. a et b L'article de Pierre Ganivet - une géographie vicomtale de la Bourgogne des XIe-XIIe siècles. dans "Vicomtes et vicomtés dans l'Occident médiéval" de Hélène Debax, publié par les Presses universitaires du Mirail en 2008
  10. G.Guigue 1867
  11. P.Juenin 1733
  12. fmg.ca 2011
  13. R. Poupardin vu en lui le père de Géraud (homme noble) père d'Artaud Ier de Forez, théorie réfutée en son temps par Fournial. Il admet néanmoins que "Artaud vicomte" puisse correspondre au père de Artaud et Giraud et époux d'Hermengarde, qui faisait donation de ses possessions de Quincié-en-Beaujolais à Cluny en 938, Chartes de Cluny, t.I, p. 466, n° 482. Lire en ligne
  14. "Certains membres de la lignée exercent des fonctions publiques: le vicomte Artaud par exemple, ou encore cet homonyme - s'agit-il du même personnage? - qui tient un plaid à Dracé au début des années 980, et qui portera bientôt le titre comtal". P. GANIVET, 2000, p. 330.
  15. "Si l'on ajoute la spécificité anthroponymique à cette géographie, il reste fort peu de chance pour qu'Artaud (910/922 - 938), frère d'un Gérard qui est père d'Artaud et de Girard, Artaud vicomte de Lyon au Xe siècle (avant 979/984) et Artaud, fils de Girard et père d'Artaud et de Gérard/Géraud, comte à partir de 984/993, n'appartiennent pas à une même lignée! L'hypothèse de Poupardin semble se muer en quasi-certitude: c'est pour telle que nous la tiendrons." P. GANIVET, 2000, p. 329.
  16. L'onomastique rappelle les Guigues de Dauphiné, seconde maison des comtes de Lyon et de Forez

BibliographieModifier

  • Auguste Bernard, Essai historique sur les vicomtes de Lyon, de Vienne et de Mâcon du IXe au XIIe siècle, Montbrison, (lire en ligne)
  • Auguste Bernard, Recueil de mémoires et documents sur le Forez : Histoire territoriale du Lyonnais, Montbrison,
  • Auguste Bernard et Alexandre Bruel, Recueil des chartes de l'abbaye de Cluny : charte n° 1272, vol. 2, Paris, 1876-1903 (lire en ligne), p. 353
  • Auguste Bernard et Alexandre Bruel, Recueil des chartes de l'abbaye de Cluny : charte n° 1218, vol. 2, Paris, 1876-1903 (lire en ligne), p. 299
  • Auguste Bernard et Alexandre Bruel, Recueil des chartes de l'abbaye de Cluny : charte n° 1456, vol. 2, Paris, 1876-1903 (lire en ligne), p. 511
  • Auguste Bernard, Cartulaire de l'Abbaye de Savigny : charte n° 7, t. 1, Paris, , 1167 p. (lire en ligne)
  • Édouard Perroy, Les familles nobles du Forez au XIIIe siècle: essais de filiation, (ISBN 2-85145-021-2, lire en ligne)
  • Georges Guigue et Antoine Vachez, "Note sur l'obituaire de l'église de Lyon",
  • Pierre Juenin et Antoine Vachez, "Nouvelle histoire de l ́abbaïe royale et collegiale de Saint Filibert de Tournus", Dijon, (lire en ligne), p. 111
  • (en) Foundation for Medieval Genealogy, "Medieval Lands - Burgondy Kingdom Nobility" : "Artaud Ier", (lire en ligne)
  • (en) Foundation for Medieval Genealogy, "Medieval Lands - Burgondy Duchy Nobility" : "Bérard (II)", (lire en ligne)
  • Père Anselme Anselme de Sainte-Marie (1625-1694),Honoré Caille Du Fourny, Ange de Sainte-Rosalie (1655-1726), Simplicien ([Père], "Histoire généalogique et chronologique de la maison royale de France, des pairs, grands officiers de la couronne & de la maison du Roy, & des anciens barons du royaume ...", compagnie des libraires associez, (lire en ligne), p. 82