Liste des comtes de Castres

page de liste de Wikipédia

La ville de Castres-en-Albigeois[1] était au Moyen Âge une dépendance de la vicomté d'Albi. Les puissants Trencavel, vicomtes d'Albi accordèrent à la ville une charte instituant une Commune et la ville fut dirigée par des consuls. Pendant la croisade des Albigeois, la ville se rendit rapidement à Simon de Montfort, qui la donna en fief à son frère Guy de Montfort.

Seigneurs de CastresModifier

Maison de Montfort-l'AmauryModifier

marié en premières noces en 1204 à Helvis d'Ibelin († avant 1216)
marié en secondes noces avant 1224 à Briende de Beynes
mariée en premières noces à Éléonore de Courtenay († avant 1230), fille de Pierre II de Courtenay et de Yolande de Hainaut
marié en secondes noces en 1240 à Marie d'Antioche, dame de Toron, fille de Raymond-Roupen d'Antioche et d'Helvis de Lusignan
marié à Jeanne de Lévis-Mirepoix († 1284), fille de Guy Ier de Lévis, seigneur de Mirepoix, et de Guibourge de Montfort
mariée en premières noces à Isabella Maletta
mariée en premières noces à Giovanna di Fasanella
mariée en premières noces en 1273 à Marguerite de Beaumont († 1307)
  • 1300-1338 : Éléonore de Montfort († après 1338), dame de Castres, sœur du précédent
mariée à Jean V († 1315), comte de Vendôme

Maison de Vendôme-MontoireModifier

marié à Éléonore de Montfort, dame de Castres
marié à Alix de Bretagne († 1377), fille d'Arthur II, duc de Bretagne et de Yolande de Dreux
marié à Jeanne de Ponthieu († 1376), fille de Jean de Ponthieu, comte d'Aumale, et de Catherine d'Artois

En 1356, le roi Jean II le Bon érige Castres en comté.

Comtes de CastresModifier

Maison de Vendôme-MontoireModifier

marié à Jeanne de Ponthieu († 1376), fille de Jean de Ponthieu, comte d'Aumale, et de Catherine d'Artois
marié en 1368 Isabelle de Bourbon, fille de Jacques Ier, comte de La Marche et de Jeanne de Châtillon
mariée en 1364 à Jean de Bourbon († 1393), comte de la Marche.

Maison de BourbonModifier

marié à Catherine de Vendôme († 1411), comtesse de Vendôme et de Castres
marié en premières noces en 1406 à Béatrice d'Evreux (1392 † 1414)
marié en secondes noces en 1415 à Jeanne II (1375 † 1435), reine de Naples.
mariée en 1429 à Bernard d'Armagnac († 1462), comte de Pardiac

Maison d'ArmagnacModifier

marié en 1429 à Éléonore de Bourbon, fille de Jacques II et de Béatrice d'Évreux.
marié en 1462 à Louise d'Anjou (1445 † 1477)
En 1476, Jacques d'Armagnac est jugé pour trahison, et ses biens sont confisqués par Louis XI. Il confie le comté de Castres à un de ses officiers, Boffille de Juge.

Maison de JugeModifier

marié en 1480 à Marie d'Albret, fille de Jean Ier, sire d'Albret, et de Catherine de Rohan
En 1494, en procès avec les héritiers de Jacques d'Armagnac, il cède Castres à son beau-frère Alain d'Albret.

Maison d'AlbretModifier

De 1502 à 1519, la possession de Castres est contestée par la fille de Boffille de Juge. Finalement, en 1519, irrité de la dispute, François Ier réunit le comté de Castres au domaine royal.

Notes et référencesModifier

  1. Pour les homonymes du comté de Castres, voir Castres (homonymie).