Ouvrir le menu principal

Liste des cavités naturelles les plus profondes du Lot

Département du Lot.

La liste des cavités naturelles les plus profondes du département du Lot recense sous la forme d'un tableau, les cavités souterraines naturelles connues, dont la dénivellation est supérieure ou égale à quatre vingt dix mètres.

La communauté spéléologique considère qu'une cavité souterraine naturelle n'existe vraiment qu'à partir du moment où elle est « inventée » c'est-à-dire découverte (ou redécouverte), inventoriée, topographiée et publiée. Bien sûr, la réalité physique d'une cavité naturelle est la plupart du temps bien antérieure à sa découverte par l'homme ; cependant tant qu'elle n'est pas explorée, mesurée et révélée, la cavité naturelle n'appartient pas au domaine de la connaissance partagée.

La liste spéléométrique des plus profondes cavités naturelles du Lot (≥ 90 m) est actualisée fin 2018.

La plus profonde cavité répertoriée dans le département du Lot est le système de Padirac drainé par la source de la Finou et la fontaine Saint-Georges (cf. ligne 1 du tableau ci-dessous).

Lot (France)Modifier

Cavités de dénivellation supérieure ou égale à 90 mModifier

32 cavités sont recensées au 23-11-2019

Tableau : Liste des plus profondes cavités souterraines du Lot (France), de dénivellation supérieure ou égale à 90 m
La valeur « 0 » pour la dénivelée signifie que cette donnée n'est pas disponible.
Les plus récentes mises à jour sont sur fond jaune.
Réf. Cavités
(autres noms)
Communes Massifs ou zones géographiques Coordonnées
(WGS 84)
Dénivelée (en mètres) Développement (en mètres) Sources ou références Mises à jour
1 Gouffre de Padirac[N 1] Padirac, Montvalent et Miers Causse de Gramat 44° 51′ 26″ N, 1° 45′ 03″ E +000315, m +59 000, m plongeesout.com[1], Clan des Explorateurs de Cavernes[2], Heymann Renoult[3] et SSC St Maixentais[4] 2016-12
2 Igue de Planagrèze Caniac-du-Causse Causse de Gramat 44° 38′ 08″ N, 1° 39′ 46″ E +000274, m +1 592, m Spelunca n°109[5] & Grottocenter[6] & Spelunca n°114[7] 2008-00
3 Igue de Viazac[N 2] Caniac-du-Causse Causse de Gramat 44° 38′ 53″ N, 1° 40′ 44″ E +000258, m +16 500, m Grottocenter[8] 2000-00
4 Résurgence de Saint-Sauveur Calés Causse de Gramat 44° 47′ 25″ N, 1° 34′ 08″ E +000186, m +0550, m plongeesout.com[9] & CDS 46[10] 2007-10
5 Igue de l'Aussure Caniac-du-Causse Causse de Gramat 44° 38′ 14″ N, 1° 40′ 20″ E +000176, m +0389, m plongeesout.com[11] 2007-10
6 Grotte de Saint-Cirq[N 3] Saint-Cirq-Lapopie Causse de Limogne 44° 27′ 43″ N, 1° 39′ 40″ E +000166, m +0000, m Spéléométrie de la France[12] 2000-00
7 Gouffre du Saut de la Pucelle Rocamadour Causse de Gramat 44° 48′ 03″ N, 1° 40′ 21″ E +000160, m +2 816, m Grottocenter[13] 2000-00
8 Gouffre des Vitarelles Gramat Causse de Gramat 44° 44′ 06″ N, 1° 44′ 55″ E +000141, m +18 156, m Spéléométrie de la France[12] & CDS 46[14] 2000-00
9 Fontaine des Chartreux Cahors Causse de Limogne 44° 26′ 35″ N, 1° 25′ 55″ E +000138, m +0355, m plongeesout.com[15] 2000-00
10 Igue de Saint-Martin Le Bastit Causse de Gramat 44° 43′ 54″ N, 1° 38′ 52″ E +000127, m +0280, m Spéléométrie de la France[12] 2000-00
11 Igues de Goudou - Lacarrière Labastide-Murat et Montfaucon Causse de Gramat 44° 39′ 40″ N, 1° 36′ 26″ E +000126, m +18 285, m plongeesout.com[16] & lecrad.free.fr [17] 2000-12
12 Igue de Pech Long Montbrun Causse de Saint-Chels 44° 31′ 14″ N, 1° 53′ 41″ E +000125, m +1 650, m Spéléo N°59[18] et CDS46[19] 2011-00
13 Émergence de l'Iffernet Esclauzels Causse de Limogne 44° 27′ 48″ N, 1° 35′ 41″ E +000125, m +1 110, m Spéléométrie de la France[12] 2000-00
14 Igue de Magic Boy Miers Causse de Gramat 44° 51′ 25″ N, 1° 43′ 16″ E +000123, m +2 788, m Spelunca n°113[20], Grottocenter[21] et CDS46[22] 2012-00
15 Igue de la Togne[N 4] Tour-de-Faure Causse de Gramat 44° 28′ 38″ N, 1° 39′ 53″ E +000120, m +0350, m Bulletin du CDS 34 N°12[23] 2001-00
16 Igue de Roche Percée[N 5] Caniac-du-Causse Causse de Gramat 44° 37′ 39″ N, 1° 39′ 39″ E +000113, m +0375, m Spéléométrie de la France[12] 2000-00
17 Igue de l'Anzélio Reilhac Causse de Gramat 44° 41′ 09″ N, 1° 44′ 09″ E +000110, m +0300, m Grottocenter[24] 2000-00
18 Gouffre des Besaces Gramat Causse de Gramat 44° 44′ 21″ N, 1° 44′ 24″ E +000110, m +0150, m Spéléométrie de la France[12] 2000-00
19 Gouffre de Réveillon Alvignac Causse de Gramat 44° 49′ 31″ N, 1° 39′ 54″ E +000110, m +2 600, m Grottocenter[25] 2000-00
20 Igue des Adrets[N 6] Le Bastit Causse de Gramat 44° 44′ 48″ N, 1° 40′ 57″ E +000107, m +0150, m Grottocenter[26] 2000-00
21 Émergence du Ressel Marcilhac-sur-Célé Causse de Gramat 44° 33′ 43″ N, 1° 46′ 24″ E +000106, m +5 860, m plongeesout.com[27] & Spelunca n°90[28] 2017-07
22 Perte de la Léoune Promilhanes Causse de Limogne 44° 21′ 59″ N, 1° 48′ 45″ E +000105, m +5 300, m Spelunca n°96[29] 2000-00
23 Grotte des Bugadoux Reilhac Causse de Gramat 44° 41′ 08″ N, 1° 43′ 38″ E +000105, m +0450, m Grottocenter[30] 2000-00
24 Gouffre de Roque de Corn Montvalent Causse de Gramat 44° 51′ 47″ N, 1° 39′ 54″ E +000102, m +2 500, m Grottocenter[31] 2000-00
25 Système Cabouy - Pouymessens Rocamadour Causse de Gramat 44° 47′ 25″ N, 1° 35′ 03″ E +000100, m +5 095, m Plongeesout.com[32] 2017-00
26 Gouffre de Lamouroux Saint-Jean-Lespinasse Causse de Gramat 44° 50′ 49″ N, 1° 51′ 21″ E +0 00098, m +0000, m Grottocenter[33] 2000-00
27 Igue de Saint Sol Lacave Causse de Gramat 44° 50′ 31″ N, 1° 34′ 19″ E +0 00095, m +0700, m CDS46[34] & Grottocenter[35] 2011-00
28 Igue de Cantecor Alvignac Causse de Gramat 44° 50′ 17″ N, 1° 40′ 53″ E +0 00094, m +0000, m Spéléométrie de la France[12] 2000-00
29 Igue de la Crousate Gramat Causse de Gramat 44° 43′ 17″ N, 1° 43′ 28″ E +0 00092, m +0180, m Spéléométrie de la France[12] 2000-00
30 Émergence de la Dragonnière[N 7] Cabrerets Causse de Gramat 44° 30′ 42″ N, 1° 38′ 53″ E +0 00091, m +3 000, m Spelunca n°94[36] & plongeesout.com[37] 2004-00
31 Igue de Picastelle Caniac-du-Causse Causse de Gramat 44° 39′ 20″ N, 1° 41′ 44″ E +0 00091, m +0207, m Spéléométrie de la France[12] & Grottocenter[38] 2000-00
32 Igue des Combettes Carlucet Causse de Gramat 44° 42′ 59″ N, 1° 37′ 41″ E +0 00090, m +0380, m Grottocenter[39] 2000-00

Notes et référencesModifier

 

Les coordonnées de Liste des cavités naturelles les plus profondes du Lot :

NotesModifier

  1. Le gouffre de Padirac ou système de Padirac comprend plusieurs entrées : le puits de Padirac, cavité touristique du causse de Gramat qui reste le principal accès, la source de la Finou, la fontaine Saint-Georges (ou gouffre Saint-Georges), la perte des Ayrals et une autre cavité du plateau. Le gouffre de Padirac étant la cavité la plus connue, nous avons laissé cette appellation pour alléger l'intitulé.
  2. Ou igue Jourde.
  3. Ou igue Murard.
  4. ou grotte de Coudoulous ou Igue de Tour de Faur
  5. ou Igue de Montfouilloux ou de Roc Traoucat
  6. ou de Terrisse
  7. et Igue Olivier

RéférencesModifier

  1. « Saint Georges Montvalent », sur plongeesout.com (consulté le 18 février 2018).
  2. Michel Durand et Roberto Ignacio, « Le réseau souterrain de la Perte des Ayrals », Spelunca, no 142,‎ , p. 33-41 (lire en ligne).
  3. Heymann Renoult, « Explos plongées à Padirac », Spéléo Magazine, no 96,‎ , p. 4.
  4. « Plongée souterraine St Georges / Padirac – Août 2014 », sur Spéléo Spit Club St Maixentais (consulté le 19 février 2018).
  5. Frank Vasseur, « échos des profondeurs France Lot-Igue de Planagrèze », Spelunca, (consulté le 3 mars 2018), p. 8.
  6. « Igue de Planagrèze », sur Grottocenter.
  7. Pierre Boudinet, « échos des profondeurs France Lot-Igue de Planagrèze », Spelunca, , p. 4-5.
  8. « Igue de Viazac », sur grottocenter (consulté le 19 février 2018).
  9. « Résurgence de Saint-Sauveur », sur plongeesout.com.
  10. Nadir Lasson (Synthèse), Richard Stanton, John Volanthen, « Plongées lotoises du Cave Diving Group (Angleterre) », Bulletin du Comité Départemental de Spéléologie du Lot (CDS46), no 12,‎ , p. 119 (ISBN 2-9509260-4-5).
  11. « Igue de l'Aussure », sur plongeesout.com (consulté le 18 février 2018).
  12. a b c d e f g h et i Bigot Jean-Yves, « Spéléométrie de la France. Cavités classées par département, par dénivellation et développement. », Spelunca Mémoires n° 27,‎ , p. 160 (ISSN 0249-0544)
  13. « Gouffre du Saut de la Pucelle », sur grottocenter.
  14. Comité Départemental Spéléologique du Lot, « topographie 2010-2014 », inédit,‎ .
  15. « Fontaine des Chartreux ».
  16. « Igue de Goudou », sur plongeesout.com (consulté le 18 février 2018).
  17. « Topo de Lacarrière », sur lecrad.free.fr (consulté le 25 février 2018).
  18. Bernard Faure, « L'acharnement paye à l'igue de Pech Long », Spéléo, no 59,‎ , p. 6-9.
  19. Comité Départemental de Spéléologie du Lot, « Igue de Pech Long », Bulletin du CDS46, no 12,‎ , p. 38-43.
  20. Bruno Cayre, Roberto Igniacio, Jo Magdelaine,Christian Boudsocq, David Mansel, « L'igue de Magic Boy », Spelunca, no 113,‎ , p. 11-19 (lire en ligne).
  21. « Igue de Magic Boy », sur grottocenter.
  22. Comité Départemental de Spéléologie du Lot, « Igue de Magic Boy », Bulletin du CDS46, no 12,‎ , p. 48-51.
  23. Maurice Laures, « Le chapitre des occasions perdues », Bulletin du Comité Départemental de Spéléologie de l’Hérault, no 12,‎ , p. 101-102.
  24. « Igue de l'Anzélio », sur grottocenter.
  25. « Gouffre de Réveillon », sur grottocenter.
  26. « Igue des Adrets n°1 », sur grottocenter.
  27. « Emergence du Ressel », sur plongeesout.com (consulté le 18 février 2018).
  28. Markus A.Schafheutle, « L'émergence du Ressel », Spelunca, no 90,‎ , p. 39-47 (ISSN 0249-0544, lire en ligne).
  29. Guy Bariviera, « Le réseau de la Léoune », Spelunca, no 96,‎ , p. 13-18 (lire en ligne).
  30. « Grotte des Bugadoux », sur grottocenter.
  31. « Roc de Corn (Gouffre-goule de) », sur grottocenter (consulté le 19 février 2018).
  32. « Résurgence de Cabouy », sur plongeesout.com (consulté le 23 novembre 2019).
  33. « Puits de Lamouroux », sur grottocenter.
  34. Comité Départemental de Spéléologie du Lot, « Igue de Saint Sol », Bulletin du CDS46, no 12,‎ , p. 104-107.
  35. « Igue de Saint Sol », sur grottocenter.
  36. Nadir Lasson, « échos des profondeurs France Lot-Emergence temporaire de la Dragonnière », Spelunca, no 94,‎ , p. 4-6 (lire en ligne).
  37. « Emergence temporaire de la Dragonnière de Cabreret », sur plongeesout.com (consulté le 23 novembre 2019).
  38. « Igue de Picastelle », sur grottocenter.
  39. « Igue des Combettes », sur grottocenter.

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • Bigot Jean-Yves (2004) - Spéléométrie de la France. Cavités classées par département, par dénivellation et développement. Spelunca Mémoires, FFS édit., no 27, 160 pages  
  • Taisne Jean & Laureau Pierre (1981) – Lot. in Claude Chabert « Les grandes cavités françaises – Inventaire raisonné », FFS édit., p. 85-89.
  • Thierry Pelissié, Association française de karstologie, « Contribution à l'étude de l'impact des conditions géologiques sur la karstification quaternaire de la bordure nord du Causse de Limogne Quercy, Lot », Karstologia : revue de karstologie et de spéléologie physique de la Fédération française de spéléologie et de l'Association française de karstologie, Paris, Fédération française de spéléologie, no 5,‎ 1er semestre 1985, p. 23-28 (ISSN 0751-7688, lire en ligne, consulté le 14 mars 2019).

Articles connexesModifier

Liens externesModifier