Carlucet

commune française du département du Lot

Carlucet
Carlucet
Le centre du village.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Lot
Arrondissement Gourdon
Intercommunalité Communauté de communes Causses et Vallée de la Dordogne
Maire
Mandat
Hervé Garnier
2020-2026
Code postal 46500
Code commune 46059
Démographie
Population
municipale
220 hab. (2017 en diminution de 3,08 % par rapport à 2012)
Densité 6,5 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 43′ 20″ nord, 1° 36′ 48″ est
Altitude Min. 171 m
Max. 385 m
Superficie 33,7 km2
Élections
Départementales Canton de Gramat
Législatives Deuxième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : région Occitanie
Voir sur la carte administrative de la région Occitanie
City locator 14.svg
Carlucet
Géolocalisation sur la carte : Lot
Voir sur la carte topographique du Lot
City locator 14.svg
Carlucet
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Carlucet
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Carlucet
Liens
Site web http://www.carlucet-lot.com/

Carlucet est une commune française située dans le département du Lot, en région Occitanie.

GéographieModifier

Communes limitrophesModifier

ToponymieModifier

Le toponyme Carlucet est selon Gaston Bazalgues, d'origine romane, c'est un diminutif du mot latin castellum : castelluceto qui a donné casluceto, puis caslucet, puis Carlucet. Le nom Caslucet apparait dans le cartulaire d'Obazine. Il désigne donc un petit château ou une maison forte[2],[3].

Pour d'autres, Carlucet signifie le fort de Karl (de Charlemagne). Certains rapprochent ce nom de l'expression "Carolus civit" qui qualifierait des populations chassées du Piémont et installés sur les terres de Carlucet par cet empereur[2]. Ces hypothèses sont citées par Gaston Bazalgues comme exemples d'étymologies "fantaisistes".

HistoireModifier

Selon une tradition, Carlucet aurait été fondé au début du IXe siècle par une famille venant du Piémont[4].

Politique et administrationModifier

Liste des maires successifs[5]
Période Identité Étiquette Qualité
1790 1791 Guillaume Calmon    
1791 1795 Guillaume Serres    
1795 1800 J-Joseph Bouzon Lacomte    
1800 1808 Jean-Pierre Murat    
1808 1821 J-Joseph Bouzon Lacomte    
1821 1846 Jean-Pierre Murat    
1846 1852 Gabriel Pelaprat    
1852 1856 Etienne Lasserre    
1856 1870 Pierre Rossignol    
1870 1871 Jacques Pezet    
1871 1881 Gabriel Bourdarie    
1881 1918 Pierre Sylvain Bourdarie    
1918 1925 Jean Serres    
1925 1944 Frederic Bouzon    
1944 1945 Robert Selebran    
1945 1960 Germain Garrigues    
1960 1966 Michel Garrigues    
1966 1989 Elie Saulière DVG  
1989 1990 Odile Lacoste    
1990 1990 André Jammes    
1990 2001 Odile Lacoste    
mars 2001 En cours Brigitte Escapoulade    

DémographieModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[6]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[7].

En 2017, la commune comptait 220 habitants[Note 1], en diminution de 3,08 % par rapport à 2012 (Lot : -0,3 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
869902936856930922928912922
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
929944926848847815789760681
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
560537478375357340315234222
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
193171150148168171208228226
2017 - - - - - - - -
220--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[8] puis Insee à partir de 2006[9].)
Histogramme de l'évolution démographique

ÉconomieModifier

Lieux et monumentsModifier

  • Église Sainte-Marie-Madeleine de Carlucet. Patrimoine de Carlucet ;
  • Le moulin de Laconté (vers 1423/1425) durant la présence des anglais en Quercy, restauré en 1997.
  • Les calvaires de la commune :
    • La croix de Graule Basse, XVIIIe, classée ;
    • La croix de Terre de Prat ;
    • La croix de la place du village est datée de 1826 ;
    • La croix de Vidaillet, dite croix de Salvan ;
    • La croix du Pech de Laguillade ;
    • La croix du Laquet ;
    • La croix de Layroux dite "croix du voleur" ;
    • La croix du Barry ;
    • La croix du cimetière vieux ;
    • La croix des places, dite de Brâmefort, 1882 ;
    • La croix du haut des vignes, XVIIIe ;
    • La croix du Monument aux Morts ;
    • La Crosette, dite de Lémozi ;
    • La Croix de la Barre.

Personnalités liées à la communeModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier

  1. Carte IGN sous Géoportail
  2. a et b Gaston Bazalgues, À la découverte des noms de lieux du Quercy : Toponymie lotoise, Gourdon, Éditions de la Bouriane et du Quercy, , 127 p. (ISBN 2-910540-16-2), p. 7,108
  3. Gaston Bazalgues, « Les noms des communes du Parc », Les cahiers scientifiques du Parc naturel régional des Causses du Quercy, vol. 1,‎ , p. 117 (lire en ligne)
  4. Anne Gary, Montfaucon en Quercy : À la découverte du passé, t. 1 : Des origines à la révolution, Bayac, Éditions du Roc de Bourzac, , 115 p. (ISBN 2-87624-047-5), p. 26
  5. « Les maires de Carlucet », sur Site francegenweb, (consulté le 7 janvier 2016).
  6. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  7. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  8. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  9. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017.

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :