Liste de bassistes-chanteurs

page de liste de Wikipédia

Cet article présente une liste de bassistes électriques qui sont également chanteurs, que ce soit au sein d'un ou de plusieurs groupes ou en solo. Les artistes sont présentés par ordre alphabétique.

Tom Araya
Jack Bruce
Kim Deal
Lemmy Kilmister
Geddy Lee
Phil Lynott
Paul McCartney
Suzi Quatro
Sting

ListeModifier

Nom Bassiste-chanteur avec
Apollyon[1] Cadaver
Tom Araya[2],[3],[4] Slayer
Askehoug[5] Carrière solo
Kevin Ayers[6] Soft Machine
Jean-François Aubé[7] Laymen Twaist
David Bartholomé[8] Sharko
Glen Benton[9] Deicide
Tim Bogert[10] Vanilla Fudge, Cactus, Beck, Bogert and Appice
Richard Bona[11] Carrière solo
Jack Bruce[12],[13],[14] Cream, West, Bruce and Laing
Boz Burrell[15] King Crimson
Calogero[16] Carrière solo, Charts, Circus
Ken Casey[17] Dropkick Murphys
Peter Cetera[18] Chicago
Les Claypool[19],[20] Primus, Colonel Les Claypool's Fearless Flying Frog Brigade, Oysterhead
Bootsy Collins[21] Parliament, Funkadelic
John Cooper[22] Skillet
Cronos[23] Venom, Cronos
Rick Danko[24] The Band
Patricia Day[25] HorrorPops
Kim Deal[26] Pixies
Oscar D'León[27] La Dimensión Latina
John Doe[28] X
Tony « Demolition Man » Dolan[29] Venom, Atomkraft, M-Pire of Evil
Clinton Fearon[30] The Gladiators
Gérard Fournier[31] Triangle
David Freiberg[32] Quicksilver Messenger Service, Jefferson Airplane, Jefferson Starship
Peter Giles[15] Giles, Giles & Fripp
Kim Gordon[33] Sonic Youth
Larry Graham[34] Sly and the Family Stone, Graham Central Station
Josh Haden[35] Spain
Gordon Haskell[36] King Crimson
Juliana Hatfield[37] Blake Babies
Richard Hell[38] The Voidoids, Television, The Heartbreakers
Marco Hietala[39] Nightwish, Tarot
Dusty Hill[40] ZZ Top, American Blues
Mark Hoppus[41] Blink-182, +44
Glenn Hughes[42],[43] Trapeze, Deep Purple, Black Country Communion
Jermaine Jackson[44] The Jackson Five
Lemmy Kilmister[13],[45],[46],[47] Motörhead, Hawkwind
Mark King[12] Level 42
Hansi Kürsch[48] Blind Guardian
Greg Lake[13],[15],[36] Emerson, Lake and Palmer, King Crimson, The Gods
Blackie Lawless[49] W.A.S.P.
Geddy Lee[13],[50],[51] Rush
Jenny Lee Lindberg[52] Warpaint
John Lodge[53] The Moody Blues
Phil Lynott[12],[13],[54],[55] Thin Lizzy
Paul McCartney[12],[13] The Beatles
Randy Meisner[56] Eagles, Poco
Fat Mike[57] NOFX
Meshell Ndegeocello[12] Carrière solo
Kim Nekroman[58] Nekromantix
Nick Oliveri[59] Mondo Generator, Queens of the Stone Age
Benjamin Orr[13] The Cars
Richard Page[60] Mr. Mister
Doug Pinnick[61] King's X
Suzi Quatro[62] Carrière solo
Christelle Ratri[63] Kristel
Tyson Ritter[64] The All-American Rejects
Demis Roussos[65] Aphrodite's Child
Patrick Ruffino[66] Râ, carrière solo
Mark Sandman[19] Morphine
Nikola Sarcevic[67] Millencolin
Sky Saxon[68] The Seeds
Schmier[69] Destruction
Timothy B. Schmit[70] Eagles, Poco
Evan Seinfeld[71] Biohazard
Burke Shelley[72] Budgie
Leroy Sibbles[73] The Heptones
Gene Simmons[13] Kiss
Richard Sinclair[74] Caravan, Hatfield and the North
Eddie Spaghetti[75] The Supersuckers
Esperanza Spalding[76] Carrière solo
Tim Staffell[77] Smile
Peter Steele[78] Type O Negative, Carnivore
Michael Steele[79] The Runaways, The Bangles
Sting[12],[13],[80],[81] The Police, Last Exit
Joe Sumner[82] Fiction Plane
Thundercat[83] Carrière solo, Flying Lotus
Roberto Tiranti[84] New Trolls, Ken Hensley
David Vincent[85] Morbid Angel
Alune Wade[86] Carrière solo, Harold López-Nussa
John Waite[87] The Babys
Roger Waters[12],[13] Pink Floyd
Mike Watt[88] Minutemen, Firehose
John Wetton[36],[89],[90] Asia, King Crimson, UK
Rick Wills[91] Small Faces
Brian Wilson[92] The Beach Boys
Kip Winger[49] Winger
Andrew Wood[93] Malfunkshun
Alexander Young[94] Grapefruit

RéférencesModifier

  1. (en) « Associate Editor Kory Grow: True Norwegian Death Metal » (version du 28 mai 2009 sur l'Internet Archive), Revolver, 21 mai 2009.
  2. Brackett et Hoard 2004, p. 742.
  3. Phillips et Cogan 2009, p. 214.
  4. Waksman 2009, p. 235.
  5. « Bayonne : le chanteur-bassiste Askehoug en concert ce jeudi », Sud Ouest,‎ (lire en ligne).
  6. (en) Martin C. Strong, « Soft Machine Biography », sur The Great Rock Bible (consulté le ).
  7. « Le Cabaret des auteurs », ICI Radio-Canada Première, (consulté le ).
  8. « David Bartholomé en concert gratuit », L'Avenir,‎ , p. 13 (lire en ligne).
  9. (en) Amy Sciarretto, « Loud Rock », CMJ New Music Report, no 790,‎ , p. 24 (ISSN 0890-0795, lire en ligne).
  10. (en) « Billboard's Top Album Picks », Billboard,‎ , p. 75 (ISSN 0006-2510, lire en ligne).
  11. Paola Genone, « Sur les routes du blues avec Richard Bona », L'Express,‎ (lire en ligne).
  12. a b c d e f et g (en) Kevin Wicks, « Anglo for Your Ear: Level 42's "Lessons in Love" », BBC America, (consulté le ).
  13. a b c d e f g h i et j (en) Russell Hall, « Top 10 Bass Players Who Handle Lead Vocals » (version du 26 mai 2018 sur l'Internet Archive), sur Gibson.com, 8 juillet 2013.
  14. Stacey et Henderson 2013, p. 151.
  15. a b et c (en) Martin C. Strong, « King Crimson Biography », sur The Great Rock Bible (consulté le ).
  16. « Album. Calogero : « Les feux d'artifice » ** », Le Télégramme,‎ (lire en ligne).
  17. (en) Mikael Wood, « Blue-Collar Basics », Billboard, vol. 119, no 37,‎ , p. 101 (ISSN 0006-2510, lire en ligne).
  18. Helander 1999, p. 77.
  19. a et b Brackett et Hoard 2004, p. 559.
  20. Moskowitz 2015, p. 478.
  21. (en) Larry Nager, « Town honors 'Bootsy' for music of a lifetime », The Cincinnati Enquirer,‎ (lire en ligne).
  22. (en) Nathan Weinbender, « Skillet's road to success », The Spokesman-Review,‎ (lire en ligne).
  23. Waksman 2009, p. 193.
  24. Marsh et Swenson 1983, p. 27.
  25. (en) Darren Ratner, « HorrorPops », sur PopMatters, .
  26. (en) Ira Robbins, « Pixies », sur Trouser Press (consulté le ).
  27. Stacey et Henderson 2013, p. 156.
  28. Stéphane Deschamps, « Beyond and Back », Les Inrockuptibles,‎ (lire en ligne).
  29. (en) « Venom Inc. Release Lyric Video For 'War' Track », Metal Forces,‎ (lire en ligne).
  30. (en) Joanna Horowitz, « Bob Marley's one world, one love celebration », The Seattle Times,‎ (lire en ligne).
  31. Sylvain Siclier, « Mimi Lorenzini, du groupe Triangle, est mort », Le Monde,‎ (lire en ligne).
  32. Clarke 1998, p. 645.
  33. (en) Robert Palmer, « Sonic Youth: Dirty », Rolling Stone,‎ (lire en ligne).
  34. (en) Allen Thayer, « Witness to the Funk », Wax Poetics, no 50,‎ (lire en ligne).
  35. Brackett et Hoard 2004, p. 764.
  36. a b et c (en) Will Romano, « King Crimson: Through the dark years », Goldmine,‎ (lire en ligne).
  37. Brackett et Hoard 2004, p. 81–82, 369.
  38. (en) Rob Woodard, « The literary legacy of New York punk », The Guardian,‎ (lire en ligne).
  39. (en) Carl Begai, « Nightwish Bassist / Vocalist Marco Hietala – From Iron to Imaginarium », sur Bravewords.com, (consulté le ).
  40. Daniels 2014, p. 15.
  41. (en) Clark Collis, « When Your Heart Stops Beating », Entertainment Weekly,‎ (lire en ligne).
  42. Moskowitz 2015, p. 202.
  43. Phillips et Cogan 2009, p. 65.
  44. Clarke 1998, p. 623.
  45. Konow 2002, p. 226.
  46. Moskowitz 2015, p. 428.
  47. Phillips et Cogan 2009, p. 170.
  48. (en) « Blind Guardian on Tour Here », Tokyo Weekender, vol. 26, no 15,‎ (lire en ligne).
  49. a et b Konow 2002, p. 171.
  50. Moskowitz 2015, p. 574.
  51. Phillips et Cogan 2009, p. 202.
  52. (en) Stacey Anderson, « Jenny Lee », Interview,‎ (lire en ligne).
  53. (en) « Moody Blues perform one for the ages », Orange County Register,‎ (lire en ligne).
  54. Konow 2002, p. 78.
  55. Phillips et Cogan 2009, p. 231.
  56. Moskowitz 2015, p. 227.
  57. (en) Ian Gormely, « NOFX: Kool Haus, Toronto ON June 24 », Exclaim!,‎ (lire en ligne).
  58. (en) Andrew Marcus, « Romancing the Bones », Houston Press,‎ (lire en ligne).
  59. (en) Garin Pirnia, « Mondo Generator brings 'Queens' songs back to life », The Cincinnati Enquirer,‎ (lire en ligne).
  60. (en) Steve Smith, « Ringo Starr at the Greek, Carol King does 'Tapestry' in full and is Paul Simon retiring? », Los Angeles Daily News,‎ (lire en ligne).
  61. Phillips et Cogan 2009, p. 131.
  62. Clarke 1998, p. 1038.
  63. Fabien Mollon, « Variations rock : la sélection musicale du « Monde Afrique » #58 », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  64. (en) Jenny Williams, « Boys Keep Swinging », Spin, vol. 19, no 6,‎ , p. 46 (ISSN 0886-3032, lire en ligne).
  65. Marco Stivell, « Demis ROUSSOS – Fire and Ice (1971) », sur Forces Parallèles, (consulté le ).
  66. Bertrand Lavaine, « Patrick Ruffino », sur RFI Musique, (consulté le ).
  67. (en) Steve Tauschke, « Anger-powered pop », The Age,‎ (lire en ligne).
  68. (en) Dan Snierson, « Sky Saxon of '60s garage band The Seeds has died », Entertainment Weekly,‎ (lire en ligne).
  69. (en) Mark Gromen, « Pänzer – Fatal Command », sur Bravewords.com, (consulté le ).
  70. Moskowitz 2015, p. 230.
  71. (en) Graham Hartmann, « Evan Seinfeld Discusses Leaving Biohazard in New Attika 7 Video », sur Loudwire, (consulté le ).
  72. Phillips et Cogan 2009, p. 46.
  73. Stacey et Henderson 2013, p. 704.
  74. Clarke 1998, p. 1240.
  75. (en) Stephen Haag, « Supersuckers: Motherfuckers Be Trippin' », sur PopMatters, .
  76. (en) Don Heckman, « New Visionaries > New Visionaries #1: Esperanza Spalding: Bop-Trained Beyoncé? », JazzTimes,‎ (lire en ligne).
  77. Moskowitz 2015, p. 495.
  78. (en) Jon Wiederhorn, « 8 Years Ago: Type O Negative Frontman Peter Steele Dies », sur Loudwire, (consulté le ).
  79. Waksman 2009, p. 132.
  80. Stacey et Henderson 2013, p. 608.
  81. Marsh et Swenson 1983, p. 393.
  82. (en) Tim Elliott, « Fiction Plane », The Sydney Morning Herald,‎ (lire en ligne).
  83. (en) « Thundercat Announces Third Studio Album 'Drunk' », Bass Player,‎ (lire en ligne).
  84. (en) « Roberto Tiranti: Debut Solo Album "Sapere Aspettare" Out Now », sur Metal Shock Finland, (consulté le ).
  85. (en) Amy Sciarretto, « Morbid Angel's David Vincent on Their New Album — Exclusive Interview », sur Noisecreep, (consulté le ).
  86. Louis-Julien Nicolaou, « 10 albums africains à écouter d'urgence », Les Inrockuptibles,‎ (lire en ligne).
  87. (en) Ken Sharp, « Wally Stocker: A Baby Grows Up », Vintage Guitar,‎ (lire en ligne).
  88. Waksman 2009, p. 256.
  89. Clarke 1998, p. 179.
  90. Helander 1999, p. 221.
  91. Helander 1999, p. 341.
  92. Marsh et Swenson 1983, p. 30.
  93. (en) Ira Robbins, « Mother Love Bone », sur Trouser Press (consulté le ).
  94. Christophe Conte, « Décès de George Young, fondateur des Easybeats et producteur d'AC/DC », Les Inrockuptibles,‎ (lire en ligne).

BibliographieModifier