Lieu d'art et action contemporaine de Dunkerque

musée français

Le Lieu d'art et action contemporaine de Dunkerque (LAAC), anciennement musée d'art contemporain de Dunkerque, est un musée d'art contemporain constitué d'un bâtiment et d'un jardin de sculptures.

Lieu d'art et action contemporaine de Dunkerque
Informations générales
Visiteurs par an
25 105 ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web
Localisation
Pays
Région
Commune
Adresse
Jardin de sculptures, 302 avenue des Bordées entrée pont Lucien Lefol, 59140 Dunkerque, France
Coordonnées
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg
Localisation sur la carte du Nord
voir sur la carte du Nord
Red pog.svg

HistoriqueModifier

 
Le LAAC vu à travers le canal exutoire.

Le LAAC a été fondé grâce au travail entrepris, au début des années 1970, par Gilbert Delaine, un ingénieur, néophyte en matière d'art contemporain, mais qui aurait eu un véritable coup de foudre pour une peinture abstraite de Ladislas Kijno en feuilletant un magazine d'art[1].

Gilbert Delaine crée, en 1974, une association nommée L'Art contemporain, dans le but de réunir une collection pour la ville. Il réussit, en partie grâce à la loi Malraux, à intéresser à son projet des industriels, des personnalités et des artistes comme Ladislas Kijno, Victor Vasarely, Alfred Manessier, Jean Le Moal, Arthur Van Hecke, Joan Mitchell, Arman, César ou Karel Appel[1].

Ni esthète, ni spéculateur, mais véritable amateur d'art, Delaine achète selon ses coups de cœur. Aux artistes, il leur demande d'offrir une œuvre pour chaque pièce achetée par l'association et, en 1982, neuf cents œuvres sont ainsi rassemblées. C'est aussi cette année, en décembre, qu'est inauguré le bâtiment du musée d'art contemporain conçu par l'architecte Jean Willerval, au coeur du jardin de sculptures composé par le paysagiste Gilbert Samel, inauguré quant à lui en 1980[2].

En 1990, il présente une rétrospective « Prix Niépce, 1995-1990, Photographie » avec les œuvres, notamment de Jean Dieuzaide, Robert Doisneau, Jean-Louis Swiners, Jean-Marc Zaorski, Patrick Zachmann.

De nombreux problèmes surgissent sous forme de conflits politiques locaux, de problèmes d'assurances et de dégâts des eaux. Le musée ferme ses portes en 1997. La collection est enrichie avec comme objectif de couvrir toute la création contemporaine de 1945 à nos jours. Le FRAC Nord-Pas-de-Calais, le Centre Pompidou et le musée d'Art moderne de Lille prêtent des œuvres, et le musée d'art contemporain de Dunkerque rouvre le 24 juin 2005, sous le nom de LAAC[3].

Le bâtimentModifier

Le bâtiment conçu par Jean Willerval présente une forme singulière, dont l'enveloppe couverte de céramique blanche tranche avec son environnement paysage :

« Le plan est carré, coupé selon les médianes et les diagonales par les brèches des vitrages et prolongé par "huit alcôves" en croix grecque. Mais c'est moins qu'un tracé : les traces de la lumière se répondant d'une ouverture à l'autre, selon une géométrie qui change avec les heures du jour. La symétrie qui est évidente - et nécessaire - est toujours niée quelque part, selon la règle subtile qui est celle des modernes[4]. »

Le bâtiment est rénové en 2005 par les architectes Benoît Grafteaux & Richard Klein[5] qui retravaillent l'éclairage, l'acoustique et mettent un place un mobilier modelant les espaces, permettant notamment la création du cabinet d'arts graphiques en mezzanine[6].

Le LAAC aujourd'huiModifier

Au cœur d’un jardin de sculptures, d’eau, de pierre et de vent, à proximité immédiate de la plage, le LAAC défie le ciel avec son architecture étonnante. Pétillant et joyeux comme les années pop, il conserve une très riche collection, miroir des années 1945 à 1980. Celle-ci, riche de plus de 1 500 pièces, peintures, sculptures, dessins, estampes, photographies, est présentée de façon cyclique en fonction de la programmation des expositions.

Le LAAC conserve, autour de Circus de Karel Appel, l’un des plus riches ensembles d’œuvres d’artistes de CoBrA en France[7]. Il réunit par ailleurs de très nombreuses œuvres d’abstraction lyrique et informelle (Hugh Weiss, Pierre Soulages, Hans Hartung, Alfred Manessier, Joan Mitchell…), quinze sculptures des Nouveaux Réalistes Arman, César ou Niki de Saint Phalle, une pièce majeure d’Andy Warhol, Car Crash, et plusieurs œuvres importantes d’artistes de la Figuration narrative, tels Bernard Rancillac, Hervé Télémaque ou Peter Klasen

D’autres tendances et mouvements artistiques de la seconde moitié du XXe siècle sont également représentés : abstraction géométrique, art concret, Supports/Surfaces

Le LAAC permet enfin de découvrir des artistes du Nord tels Eugène Leroy, Eugène Dodeigne, Bernard Guerbadot ou Édouard Pignon[8].

Artistes, œuvres et expositionsModifier

Artistes ou groupes représentésModifier

Œuvres présentéesModifier

Dans le jardin de sculpturesModifier

Un ensemble de 19 sculptures dont :

Dans le muséeModifier

Les œuvres sont présentées en fonction du programme d'expositions.

Sur la mezzanine, le vaste cabinet d'art graphiques permet de découvrir près de 150 dessins et estampes tels l'album Miserere de Georges Rouault, les trois albums Appel Circus de Karel Appel, ou encore des sérigraphies d'Auguste Herbin et de Victor Vasarely, des fusains d'Eugène Dodeigne, des lithographies de Maurice Estève, des aquarelles d'Édouard Pignon

Expositions temporairesModifier

  • 2019-2020 :
    • 27 janvier 2020 - 25 octobre 2020 : « Michèle Katz, Chronique d'une femme mariée », cabinet d'arts graphiques
    • 16 novembre 2019 - 15 mars 2020 : « COSMOS, silence, on tourne ! »
  • 2018-2019 :
    • 18 mai 2019 - 5 janvier 2020 : « Le LAAC côté jardin avec Gilbert Samel », cabinet d'arts graphiques
    • 4 mai 2019 - 20 octobre 2019 : « Gigantisme. Art et Industrie »
    • 6 novembre 2018 - 12 mai 2019 : « Miserere de George Rouault », cabinet d'arts graphiques
    • 22 septembre 2018 - 24 mars 2019 : « Un autre œil. D’Apollinaire à aujourd’hui  »
  • 2017-2018
    • 21 avril - 26 août 2018 : « Enchanté »
    • 14 octobre 2017 - 25 mars 2018 : « Collection d’hiver »
  • 2016-2017 :
  • 2015-2016 :
  • 2014-2015 :
    • -  : « Françoise Pétrovitch rencontre les collections du LAAC et du Frac Nord-Pas de Calais 
  • 2013-2014 :
    • -  : « Poétique d'objets »
    • -  : « Multiples uniques »
    • -  : « L'aventure d'une passion / Gilbert Delaine, un homme, un musée »
    • -  : « 20 000 lieux, voyage dans les collections de Société Générale et du LAAC »
    • -  : « Donation Dewasne »
  • 2011-2012 :
    • -  : « Les années 68 »
    • -  : « Dessiner-tracer »
    • -  : « CoBrA sous le regard d'un passionné »
  • 2010-2011 :
    • -  : « Jacques Doucet, le CoBrA français »
    • -  : « Eugène Leroy, Marines »
  • 2010 :
    • -  : « Mark Brusse, Heureusement l'art n'est pas raisonnable »
    • -  : « Appartement témoin, Michel Laubu »
  • 2009 :
    • -  : « Olivier Debré, Signes-personnages »
    • -  : « Charles Gadenne, dessins »
    • -  : « Peter Klasen, la mémoire du regard, l'œuvre photographique »
  • 2008 :
  • 2007 :
  • 1990 :
    • -  : « Prix Niépce 1955-1990 Photographie »

Notes et référencesModifier

  1. a et b Cordonnier, Aude., Vanoosten, Victor. et Lieu d'art et action contemporaine de Dunkerque,, L'aventure d'une passion : Gilbert Delaine, un homme, un musée (ISBN 979-10-90490-54-3, OCLC 881214549, lire en ligne)
  2. « Dossier Dunkerque », Galerie des Arts,‎ décembre 1982, n°214, "les nouveaux musées", p. 17-47
  3. Elisabeth Petibon, « "LE L.A.A.C." lieu d'Art et d'Action Contemporaine de Dunkerque », sur Exporevue, (consulté le 28 mai 2020)
  4. Pierre Joly, « Un musée d'Art contemporain à Dunkerque », L'Oeil, no 351,‎ , p. 33
  5. Claude Lorent, « À Dunkerque, la renaissance du LAAC », La Libre,‎ (lire en ligne)
  6. « LIEU D'ART ET D'ACTION CONTEMPORAINE (LAAC) », sur Architopik.com, la base de données communautaire de l'architecture contemporaine, (consulté le 28 mai 2020)
  7. Vanoosten, Victor., Cobra : sous le regard d'un passionné : carte blache à Gilbert Delaine (ISBN 978-2-35733-217-1 et 2-35733-217-4, OCLC 827786344, lire en ligne)
  8. Collection du Lieu d'art et action contemporaine de Dunkerque = Collection of the Lieu d'art et action contemporaine of Dunkirk., Somogy, (ISBN 2-85056-871-6 et 978-2-85056-871-8, OCLC 71266896, lire en ligne)
  9. Biographie sur larousse.fr.

Lien externeModifier