Les Sommets musicaux de Gstaad

festival de musique

Les Sommets musicaux de Gstaad est un festival de musique classique de la région de l'Oberland bernois et du Pays-d'Enhaut vaudois, fondé en 2001 par le juriste Thierry Schertz[1], issu de la famille du fondateur du Palace de Gstaad[2]. Après son décès prématuré à l'âge de 41 ans en , la direction et l'organisation du festival sont reprises par Ombretta Ravessoud[3],[4],[5], également cofondatrice et rédactrice en chef du magazine suisse de culture et d'art ArtPassions[6],[7].

Depuis 2016, le violoniste français Renaud Capuçon assure la direction artistique du festival[8],[9],[10],[11].

Prix et distinctionsModifier

Les Sommets musicaux de Gstaad remettent chaque année deux prix visant à encourager et promouvoir les jeunes talents musiciens[12] :

  • le Prix Thierry Schertz, en honneur au fondateur du festival, récompense chaque année un jeune espoir de la musique classique en lui offrant l’opportunité d’enregistrer un CD avec orchestre, produit par Claves Records[13] ;
  • le Prix André Hoffmann attribue la somme de CHF 5’000.- à la meilleure interprétation d’une œuvre d'un compositeur en résidence par l’un des jeunes musiciens.

Lauréats du Prix Thierry SchertzModifier

  • 2020 : Jean-Paul Gasparian
  • 2019 : Timotithy Ridout
  • 2018 : Anastasia Kobekina
  • 2017 : Caroline Goulding
  • 2016 : Kevin Jansson et Guillaume Bellom
  • 2015 : Anaïs Gaudemard
  • 2014 : Duo Bizjak
  • 2013 : Pablo Ferràndez
  • 2012 : Soo-Hyun Park
  • 2011 : Sophie Pacini
  • 2009 : Berolina Trio
  • 2008 : Nicolas Altstaedt
  • 2007 : Alexandra Soumm
  • 2006 : Joseph Moog
  • 2005 : Emmanuel Ceysson
  • 2003 : Herman Wallèn
  • 2002 : Liviu Prunaru

Lauréats du Prix André HoffmannModifier

  • 2020 : Aaron Pilsan
  • 2019 : Jean Sautereau
  • 2018 : Anastasia Kobekina
  • 2017 : David Petrlik et Alexandre Kantorow
  • 2016 : Rémi Geniet
  • 2015 : Coline Jaget
  • 2014 : Duo Ting et Ping
  • 2013 : Edgar Moreau et Pierre-Yves Hodique

Compositeurs en résidenceModifier

ProgrammationModifier

Chaque année au mois de janvier-février, les Sommets musicaux organisent chaque jour, pendant un peu plus d'une semaine, des concerts dans les chapelles de Gstaad, les églises de Rougemont et de Saanen[14]. Chaque festival est l'occasion de mettre à l'honneur un instrument de musique. En 2020, le piano est l'instrument phare du festival. En 2019, l'alto était mis en avant.

Bénéficiant d'une certaine renommée, la programmation met régulièrement à l'affiche de grands noms : la violoniste Anne-Sophie Mutter et la soprano Cecilia Bartoli en 2002[15], le violoniste Renaud Capuçon (qui en assure la direction artistique), le violoncelliste Daniel Müller-Schott, le violoniste Edgar Moreau, les pianistes David Kadouch, Radu Lupu ou encore Nelson Freire en 2019, les pianistes russes Elisabeth Leonskaïa et Arcadi Volodos en 2015[16], pour n'en citer que quelques-uns.

2020Modifier

La saison 2020 a produit les artistes suivants : les pianistes Jonathan Fournel, Itai Navon, Valentin Cotton, Jean-Paul Gasparian, Jérémie Moreau, Sélim Mazari, Aaron Pilsan, Dimitri Weissenberg, Kit Armstrong, Martha Argerich, Richard Goode, Jérôme Ducros ; la violoncelliste Mischa Maisky, le violoniste Michael Barenboim, le contre-ténor Philippe Jaroussky.

Sous la direction de Elena Schwarz : Renaud Capuçon au violon, Edgar Moreau au violoncelle, le Luzerner Sinfonieorchester.

Sous la direction de Joshua Weilerstein : Bertrand Chamayou au piano, l'Orchestre de chambre de Lausanne

Sous la direction de Daniel Reuss, l'ensemble vocal de Lausanne.

Sous la direction de Nicholas Collon : Nicholas Angelich au piano et l'Aurora Orchestra.

2019Modifier

  • Mathis Rochat (alto) et Erdem Misirlioglu (piano) : Schumann (Adagio et Allegro op. 70), Ravel (Sonate pour violon et piano n°1 en l a mineur op. posth), Büsser ("Appassionato" pour alto et piano op. 34), Hindemith (Sonate pour alto et piano en fa majeur op. 11 n°4), Maresz ("Cham'è rispondi" - commande du festival). Ce concert s'est déroulé dans la chapelle de Gstaad le samedi sous le patronage de la fondation Otto et Régine Heim.
  • Sir Andràs Schiff (piano) Cappella Andrea Barca: Mozart ( Concert pour piano n°15 en si bémol majeur K. 450 et Concert pour piano n° 17 en sol majeur K. 453. Ce concert s'est déroulé dans l'église de Saanen sous le patronage de l'association des Amis des Sommets musicaux de Gstaad.
  • Vladimir Percevais (alto) et Théo Fouchenneret (piano): Hindemith (Sonate pour alto et piano en fa majeur op. 11 n°4) , Bruch (Romance pour alto et piano en fa majeur op. 85), Franck (sonate pour violon et piano en la majeur FWV 8) , Maresz ("Cham'è rispondi" - commande du festival). Ce concert a eu lieu sous le patronage de l'hôtel Bernerhof Gstaad.
  • Emmanuel Palud (flûte), Orchestre de Chambre de Paris, Douglas Boyd (direction) : Mozart (Concerto pour flûte n° 1 en sol majeur K. 313 ; Symphonie n°35 en ré majeur K. 385 "Haffner") , Ibert (Concerto pour flûte et orchestre). Ce concert a eu lieu dans l'église de Saanen sous le patronage de Madame Aline Foriel-Destezet.
  • Léa Hennino (alto), Guillaume Bellom (piano) : Enesco (concertstück pour alto et piano), Hindemith (sonate pour alto et piano op. 25 n°4), Schumann (3 Fantasiestücke pour clarinette et piano op. 73), Chausson (pièce pour violoncelle ou alto et piano op. 39), Maresz ("Cham'è rispondi" - commande du festival). Ce concert s'est déroulé sous le patronage de Tschanz Architecture Schönried.

2018Modifier

  • Julia Hagen, violoncelle; Annika Treutler, piano
  • Aurélien Pascal, violoncelle; Ben Kim, piano
  • Bruno Philippe, violoncelle; Tanguy de Williencourt, piano
  • Anastasia Kobekina, violoncelle; Paloma Kouider, piano
  • Charles Hervet, violoncelle; Samuel Parent, piano
  • Lizi Ramishvili, violoncelle; Gvantsa Buniatishvili, piano



  • Andreas Ottensamer, clarinette; Quatuor Cavatine
  • Renaud Capuçon, violon; Guillaume Bellom, piano

2017Modifier

  • Eva Zavaro, violon; Tatiana Chernichka, piano
  • Simon Wiener, violon; Silvia Fraser, piano
  • Caroline Goulding, violon; Danae Dörken, piano
  • Maya Levy, violon; Matthieu Idmtal, piano



  • Polina Pastirchak, soprano; Jan Philip Schulze, piano

2016Modifier

  • Ryutaro Suzuki, piano
  • Shizhe Shen, piano
  • Olga Kirpicheva, piano
  • Kevin Jansson, piano
  • Rémi Geniet, piano


  • Festival Strings Lucerne; Renaud Capuçon, violon et direction; Daniel Lozakovitj, violon


  • Hagen Quartett
  • Michel Dalberto, piano; Alexandra Conunova, violon; Kian Soltani, violoncelle

2015Modifier


  • Agne Keblyte, harpe
  • Alexander Boldachev, harpe
  • Giulia Ott, harpe
  • Coline Jaget, harpe
  • Remy van Kesteren, harpe
  • Sarah Verrue, harpe


  • Orchestre de Chambre Philharmonique de Pologne; Wojciech Rajski, direction; Elisabeth Leonskaja, piano


  • Dora Schwarzberg, violon; Giuliano Mazzoccante, piano ; Nora Romanoff, alto ; Romain Garioud, violoncelle
  • Classica Francese

2014Modifier


  • Duo Getallo & Andreev, piano
  • Duo Yoo & Kim, piano
  • Duo Sulkhanishvili, piano
  • Duo Ping & Ting, piano
  • Duo Dörken, piano
  • Duo Beraia, piano
  • Duo Bizjak, piano
  • Duo Gerzenberg, piano


  • Amsterdam Sinfonietta; Candida Thompson, violon & direction musicale; Thomas Hampson, baryton
  • Camerata Europeana; Radoslaw Szulc, direction ; Duo Genova & Dimitrov, pianos; Ramón Ortega Quero, hautbois


  • Duo Genova & Dimitrov, pianos
  • Duo Soós & Haag & Friends

Notes et référencesModifier

  1. (de) « Der Darling des Jetsets | NZZ », sur Neue Zürcher Zeitung (consulté le )
  2. (de) AG, « Bijou-Festival hält das Niveau hoch », Berner Zeitung, Tamedia Espace,‎ (ISSN 1424-1021, lire en ligne, consulté le )
  3. (de) « Tod des Gstaader Intendanten Thierry Scherz », sur Schweizer Musikzeitung, (consulté le )
  4. (de) « Mitbegründer der Sommets Musicaux de Gstaad ist gestorben | NZZ », sur Neue Zürcher Zeitung (consulté le )
  5. « Mort de Thierry Scherz, directeur des Sommets Musicaux de Gstaad », sur France Musique, (consulté le )
  6. « FOIRE/La BRAFA bruxelloise ouvre fin janvier les feux de 2018 », sur Bilan (consulté le )
  7. (en-US) « Qui sommes-nous? | Artpassions » (consulté le )
  8. « L’invité culturel : Renaud Capuçon est le nouveau directeur des "Sommets musicaux" de Gstaad - Vidéo », sur Play RTS (consulté le )
  9. Sylvie Bonier, « Renaud Capuçon nommé directeur artistique des Sommets musicaux de Gstaad », Le Temps,‎ (ISSN 1423-3967, lire en ligne, consulté le )
  10. Mathieu Chenal, « A Gstaad, Renaud Capuçon noue l’amitié et la montagne », 24Heures,‎ (ISSN 1424-4039, lire en ligne, consulté le )
  11. « Intermusica - News », sur www.intermusica.co.uk (consulté le )
  12. (en) « L’alto à l’honneur », sur Schweizer Musikzeitung (consulté le )
  13. « Sommets musicaux de Gstaad », sur Claves Records (consulté le )
  14. S. W. I. swissinfo.ch et a branch of the Swiss Broadcasting Corporation, « Deux belles stars aux Sommets de Gstaad », sur SWI swissinfo.ch (consulté le ).
  15. S. W. I. swissinfo.ch et a branch of the Swiss Broadcasting Corporation, « Deux belles stars aux Sommets de Gstaad », sur SWI swissinfo.ch (consulté le )
  16. Julian Sykes, « Deux figures du piano russe enchantent Gstaad », Le Temps,‎ (ISSN 1423-3967, lire en ligne, consulté le )

Liens externesModifier

Site officiel