Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Roth.
François-Xavier Roth
Description de cette image, également commentée ci-après
François-Xavier Roth en 2009.

Naissance
Neuilly-sur-Seine, Drapeau de la France France
Activité principale Chef d'orchestre
Lieux d'activité Paris, Londres, Cologne, Baden-Baden, Fribourg-en-Brisgau, Soissons, La Côte-Saint-André
Éditeurs SWR Music, Musicales Actes Sud, Harmonia Mundi
Formation Conservatoire de Paris
Maîtres János Fürst, Alain Marion
Ascendants Daniel Roth
Distinctions honorifiques

Chevalier de l'ordre de la Légion d'honneur

Chevalier de l'ordre des Arts et des Lettres
Site internet site officiel

François-Xavier Roth, né le à Neuilly-sur-Seine, est un chef d'orchestre français. Il est Generalmusikdirektor de la ville de Cologne et directeur musical de l'orchestre Les Siècles. À partir de la saison 2017-2018, il devient principal guest conductor de l'Orchestre symphonique de Londres.

BiographieModifier

François-Xavier Roth est un chef d'orchestre français, il est le fils de Daniel Roth, organiste titulaire des orgues de l'église Saint-Sulpice de Paris. Il est directeur musical de l'orchestre Les Siècles, orchestre qu'il a fondé en 2003. De 2010 à 2016, il est directeur musical de l'Orchestre symphonique de la SWR de Baden-Baden et Fribourg-en-Brisgau. À partir de 2015 il est nommé Generalmusikdirektor de la ville de Cologne[1], réunissant la direction artistique de l'orchestre du Gürzenich et de l'opéra de Cologne. À partir de la saison 2017-2018, il est principal guest conductor de l'Orchestre symphonique de Londres.

François-Xavier Roth a fait ses études au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris, avec Alain Marion et János Fürst[2]. En 2000, il remporte le 1er Prix du concours international de direction d'orchestre Donatella Flick à Londres et devient, pour deux saisons, chef-assistant de l'Orchestre symphonique de Londres[2]. Il a également assisté Sir John Eliot Gardiner durant plusieurs années (Les Troyens, Benvenuto Cellini, Falstaff). En 2007, il fait ses débuts en Amérique du Nord avec l'Orchestre symphonique de Londres, dirigeant entre autres la symphonie nº 9 de Beethoven au Florida International Festival.

Il dirige des cycles de concerts à la tête de l’orchestre du Gürzenich de Cologne, de l'Orchestre symphonique de la BBC et de l'Orchestre symphonique de Londres. Par ailleurs, il travaille régulièrement avec les plus grands orchestres : l'Orchestre philharmonique de Berlin[3] et la Staatskapelle de Berlin, l'Orchestre royal du Concertgebouw d'Amsterdam[4], l'Orchestre symphonique de Vienne, l’orchestre du Bayerische Staatsoper de Munich, l’Orchestre symphonique de Bamberg, l’Orchestre philharmonique de la radio néerlandaise, l'Orchestre national de la radio danoise, l’Orchestre symphonique de la NHK de Tokyo, l'Orchestre symphonique de Göteborg, l'Orchestre symphonique de Boston et la Tonhalle de Zurich.

Il crée en 2003 Les Siècles[5], orchestre d’un genre nouveau, jouant chaque répertoire sur les instruments historiques appropriés.


En 2015, l'orchestre Les Siècles reçoit le Jahrespreis der Deutschen Schallplattenkritik[6] pour son enregistrement du Sacre du printemps. Il obtient un « Diapason Découverte » pour leur CD Bizet/Chabrier ainsi que 5 étoiles dans le magazine allemand FonoForum, paru chez Mirare et se produit en France, en Angleterre, au Portugal et au Japon.

Leur disque de L'Oiseau de feu de Stravinsky a été élu Disc of the Year dans The Times, Editor’s choice dans BBC music Magazine & Gramophone et a remporté le prix Edison Klassiek 2012 aux Pays-Bas.

En 2013, il célèbre le centenaire du Sacre du printemps de Stravinsky avec l'orchestre Les Siècles. L'éditeur Boosey & Hawkes leur donne l'autorisation exclusive de jouer la version de la création de l'œuvre sur les instruments d'époque. Ils donnent cette version dans le cadre des BBC Proms et au vieil opéra de Francfort.

Avec l’orchestre du Gürzenich de Cologne, il poursuit son projet avec le compositeur Philippe Manoury, l’orchestre lui ayant commandé trois créations. Il part également en tournée avec l’orchestre en Asie en février 2017.

François-Xavier Roth consacre également une grande part de son activité à la pédagogie. Il dirige l’étonnant LSO Panufnik Composers Scheme chaque année à Londres et avec les Siècles et le Festival Berlioz, il crée en 2009 le Jeune Orchestre Européen Hector Berlioz, orchestre-académie rejouant le répertoire berliozien sur instruments d’époque.

François-Xavier Roth est aussi à l’initiative de nombreux projets pédagogiques multimédia avec notamment France Télévisions et l’émission Presto.

François-Xavier est promu Chevalier de la Légion d'Honneur le 14 juillet 2017[7].

L'album Mirages, airs d'opéra et mélodies, avec Sabine Devieilhe, Alexandre Tharaud et Les Siècles dirigé par François Xavier Roth, remporte une Victoire de la musique[8] le 23 février 2018 dans la catégorie « Enregistrement de l'année ».

En janvier 2018, il est désigné Artiste associé à la Philharmonie de Paris[9].

Le , Radio France place ses trois formations musicales sous la direction de François-Xavier Roth, pour le Concert de Paris qui se déroule au Champ-de-Mars, pour la sixième année consécutive[10].

DiscographieModifier

  • Jean-Louis Agobet, dir. François-Xavier Roth, Orchestre philharmonique de Strasbourg, Timpani Records (2005)
  • Presto, dir. François-Xavier Roth, Les Siècles, Mirare (2007)
  • Bizet - Chabrier, dir. François-Xavier Roth, Les Siècles, Mirare (2007) - Diapason Découverte
  • Saint-Saëns - Chausson - Ysaÿe, dir. François-Xavier Roth, violon : Tedi Papavrami, Orchestre Philharmonique de Liège, Aeon (2009)
  • Thierry Pécou - La Symphonie du Jaguar, dir. François-Xavier Roth, Orchestre Philharmonique de Radio France, Harmonia Mundi (2009)
  • Berlioz, Symphonie fantastique, dir. François-Xavier Roth, Les Siècles, « Les Siècles Live », Ed. Musicales Actes Sud, Distri. Harmonia Mundi (2010)
  • Saint-Saëns - Concerto pour piano no 3 et Symphonie no 3 avec orgue, dir. François-Xavier Roth - Jean-François Heisser, piano - Daniel Roth, orgue - Les Siècles, « Les Siècles Live », Ed. Musicales Actes Sud, Distrib. Harmonia Mundi (2010)
  • Matalon[11] - Trames 2, 4 et 8, dir. François-Xavier Roth, Les Siècles, « Les Siècles Live », Ed. Musicales Actes Sud, Distri. Harmonia Mundi (2011)
  • Stravinsky - L'Oiseau de feu (ballet complet 1910). Premier enregistrement sur instruments d'époque - Les Siècles, « Les Siècles Live », Ed. Musicales Actes Sud, Distri. Harmonia Mundi (2011) - Preis der deutschen Schallplatten kritik, Edison Klassiek Prize 2012, Gramophone Choice
  • Mahler / Webern - Symphonie no 1 « Titan », Im Sommerwind - SWR Sinfonie Orchester Baden Baden & Freiburg, Ed. Haenssler Classic, 2012 [1]
  • Dubois - Concerto pour piano et Ouverture de Frithiof - Les Siècles, « Les Siècles Live », Ed. Musicales Actes Sud, Distri. Harmonia Mundi (2012)
  • Liszt - Dante Symphonie & Orpheus - Les Siècles, « Les Siècles Live », Ed. Musicales Actes Sud, Distri. Harmonia Mundi (2012)
  • Richard Strauss - Ein Heldenleben / Tod und Verklärung, Ed. Haenssler Classic, 2013
  • Debussy - La Mer & Première Suite d'Orchestre (première mondiale) - Les Siècles, « Les Siècles Live », Ed. Musicales Actes Sud, Distri. Harmonia Mundi (2013)
  • Dukas - L'Apprenti Sorcier, Cantate Velleda, Polyeucte, Les Siècles, Ed. Musicales Actes Sud, Distrib. Harmonia Mundi (2013)
  • Stravinsky - Le Sacre du Printemps (recréation de la version jouée le 29 mai 1913 / as heard as its 1913 premier) / Petrouchka (version 1911), Les Siècles - Ed. Musicales Actes Sud, Distri. Harmonia Mundi (2014). Preis der Deutschen Schallplattenkritik - Jahrespreis 2015[12]
  • France - Espagne (Chabrier, España / Massenet, Le Cid - ballet / Ravel, Alborada del Gracioso / Debussy, Iberia, Les Siècles - Ed. Musicales Actes Sud, Distri. Harmonia Mundi (2015)
  • Ligeti - Kammerkonzert, Les Siècles - Ed. Musicales Actes Sud, Distrib. Harmonia Mundi (2016)
  • Maurice Ravel - Daphnis & Chloé (ballet complet) - Les Siècles, - label Harmonia Mundi (2017)
  • Mirages, Sabine Devieilhe, Les Siècles - label Warner Classics (2017)
  • Mahler - Symphonie no 5, Gürzenich Orchester Kölner Pilharmoniker - label Harmonia Mundi(2017)
  • Bartok - Concertos pour violon, London Symphony Orchestra, Renaud Capuçon - label Warner Classics (2018)
  • Ravel - Shéhérazade (ouverture de féérie), Le Tombeau de Couperin, Ma Mère l'Oye - dir. François-Xavier Roth - Les Siècles - [2] Harmonia Mundi (2018)
  • Berlioz - Harold en Italie, Les Nuits d'été, dir. François-Xavier Roth - Tabea Zimmermann, alto - Stéphane Degout, baryton - Les Siècles - [3] Harmonia Mundi (2019)
  • Berlioz - La Damnation de Faust, Mathias Vidal, Faust, Anna Caterina Antonacci, Marguerite, Nicolas Courjal, Méphistophélès, Choeur Marguerite Louise, Les Siècles, 1 DVD Chateau de Versailles Spectacle 2019.

Notes et référencesModifier

  1. http://www.stadt-koeln.de/1/presseservice/mitteilungen/2014/09172/
  2. a et b (fr) « Biographie officielle de François-Xavier Roth », sur francoisxavierroth.fr (consulté le 21 mai 2010).
  3. Berliner Philharmoniker, « Concert with A French evening with François-Xavier Roth and Anna Catarina Antonacci », sur www.berliner-philharmoniker.de (consulté le 15 octobre 2016).
  4. (en) « François-Xavier Roth – RCO », sur www.concertgebouworkest.nl (consulté le 15 octobre 2016).
  5. Site officiel des Siècles
  6. Alm, « Igor Strawinsky: Le Sacre du Printemps, Petrouchka. », sur www.schallplattenkritik.de (consulté le 15 octobre 2016).
  7. « 101 personnalités engagées dans la promotion civile de la Légion d’honneur du 14 juillet 2017 | La grande chancellerie », sur www.legiondhonneur.fr (consulté le 14 juillet 2017).
  8. « Palmarès des Victoires de la Musique Classique 2018 », France Musique,‎ (lire en ligne, consulté le 24 février 2018).
  9. « L’homme-orchestres », Notes de passage,‎ (lire en ligne, consulté le 15 mars 2018).
  10. « Radio France aux pieds de la Tour Eiffel le 14 juillet », sur www.lalettre.pro, (consulté le 23 mai 2018).
  11. www.martinmatalon.com
  12. Alm, « Igor Strawinsky: Le Sacre du Printemps, Petrouchka. », sur www.schallplattenkritik.de (consulté le 29 janvier 2016).

Liens externesModifier