Ouvrir le menu principal

Les Dents de la mer 4

film de Joseph Sargent sorti en 1987
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Les Dents de la mer (série de films).
Les Dents de la mer 4
La Revanche
Description de l'image Jaws the Revenge logo.jpg.

Titre original Jaws: The Revenge
Réalisation Joseph Sargent
Scénario Michael De Guzman
Acteurs principaux
Sociétés de production Universal Studios
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Thriller
Durée 89 minutes
Sortie 1987

Série

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Les Dents de la mer 4 : La Revanche (Jaws: The Revenge) est un film d'horreur américain de Joseph Sargent, sorti en 1987.

Il s'agit du quatrième et dernier volet de la série des Dents de la mer (Jaws).

SynopsisModifier

Les années ont passé depuis que deux grands requins blancs ont semé la terreur sur les plages de la station balnéaire d'Amity. Pour Ellen, la veuve de l'ancien chef de police Martin Brody, la vie suit son cours jusqu'au jour où Sean, son fils cadet, est dévoré par un squale. Bouleversée, Ellen se rend aux Bahamas où réside son fils aîné Michael. Mais peu de temps après l'arrivée de sa mère, celui-ci échappe de peu à une nouvelle attaque du monstre.

Fiche techniqueModifier

DistributionModifier

ProductionModifier

Distribution artistiqueModifier

  • Lorraine Gary reprend le rôle d'Ellen Brody qu'elle tenait dans le premier opus. En revanche, Roy Scheider n'a pas voulu revenir et une allusion à la mort de son personnage d'une crise cardiaque est faite dans le film. On revoit cependant son portrait photographique dans le bureau du chef de la police d'Amity où son fils cadet, Sean, lui a succédé. Il réapparaît aussi dans deux scènes extraites du premier film dans les souvenirs de sa femme. La première se déroule au cimetière pendant l'enterrement de Sean où elle repense à Martin portant Sean enfant (alors joué par Jay Mello) sur ses genoux. Dans la seconde, on le revoit au moment où il tue le requin du premier film en tirant sur la bouteille de plongée : Ellen repense à lui au moment où elle éperonne le requin avec le navire.
  • Murray Hamilton, qui interpréta le personnage de Larry Vaughn, le maire d'Amity dans les deux premiers films, avait accepté de reprendre son rôle, mais il décéda peu avant le début du tournage.
  • Certains acteurs secondaires du tout premier opus peuvent être aperçus en arrière-plan lors des scènes se déroulant à Amity.
  • Ce quatrième film se veut dans la continuité des deux premiers films tout en s'éloignant du troisième qui avait eu moins de succès. Aussi les interprètes des frères Brody sont-ils renouvelés, Lance Guest et Mitchell Anderson remplaçant Dennis Quaid et John Putch. Michael Brody n'est plus avec sa petite amie du troisième film, Kathryn Morgan, qui s'occupait des dauphins au parc aquatique, et était jouée par Bess Armstrong, mais il est marié à Carla avec qui il a une fille de huit ans, Thea, ce qui impliquerait que le film se passe au moins neuf ans après le troisième opus. Un lien dans la continuité avec le troisième film demeure cependant : Michael Brody envisageait d'aller s'établir avec Kathryn aux Bahamas pour y étudier les animaux marins. On le retrouve en effet là-bas dans ce quatrième film pour y préparer un doctorat ès sciences sur les mollusques.
  • De même, Sean Brody n'est plus avec sa petite amie Kelly Ann Bukowski jouée par Lea Thompson mais est ici fiancé avec une prénommée Tiffany vivant à Amity.
  • La scène du concours de grimaces entre Brody et sa fille rappelle délibérément une scène similaire du premier film.
  • C'est la plus célèbre apparition sur grand écran de Judith Barsi, qui mourra l'année suivante assassinée avec sa mère par son père.

Accueil et critiquesModifier

  • La critique n'a pas été tendre avec ce quatrième opus, le film a une côte de 0 % sur le site agrégateur Rotten Tomatoes et est considéré largement comme un des pires films jamais réalisés de toute l'histoire du cinéma. Le film a été chroniqué sur Nanarland ; les principaux reproches qui ont été faits au film sont avant tout l'histoire jugée comme tout simplement "surréaliste" (l'idée du squale traquant le personnage d'Ellen Brody jusqu'au Bahamas et voulant se venger), de même que les nombreux temps morts, les personnages jugés "clichés" ou "inintéressants", la qualité discutable des effets spéciaux et de certaines scènes devenus célèbres pour leurs ridicules, notamment :
  • celle où le squale fait un bond grotesque en dehors de l'eau, avale le personnage joué par Mario Van Peebles, l'emmène au fond des flots pour qu'au final, le personnage refasse son apparition parfaitement conscient et blessé superficiellement quelques instants plus tard.
  • celle où le squale émet un rugissement en dehors de l'eau
  • celle où Sean Brody se fait arracher le bras et hurle de douleur seulement 15 secondes après
  • la réaction nonchalante du personnage joué par Michael Caine lorsque le squale fonce sur lui et son avion posé sur l'eau
  • la scène de la poursuite entre le squale et Michael Brody où le requin nage très lentement et de travers
  • vers la fin du film, Hoagie est attaqué sur son avion par le requin, lorsqu'il sort de l'eau, il a la chemise sèche !
  • le fait qu'Ellen ait des flash-backs du premier opus de moments où elle n'était même pas présente
  • la mort jugée proprement hallucinante du requin où il explose instantanément après avoir été empalé de manière complètement aléatoire par la proue, de même que les effets spéciaux de cette scène ont été extrêmement moqués
  • juste après la mort du requin, un stock-shot de la mort de celui du premier film de la franchise apparaît furtivement

de même que l'on constate que le mécanisme du requin est rempli de défauts, on remarque même une fermeture éclair derrière l'aileron du squale.

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier