Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gibus.
Gibus Club
Description de cette image, également commentée ci-après
L'accès se fait par le n°18 rue du Faubourg-du-Temple.
Surnom Le Gibus
Type Boîte de nuit, salle de concert
Lieu Paris, Drapeau de la France France
Coordonnées 48° 52′ 06″ nord, 2° 21′ 59″ est
Inauguration 1967
Capacité 900 environ
Site web gibus.fr

Géolocalisation sur la carte : 11e arrondissement de Paris

(Voir situation sur carte : 11e arrondissement de Paris)
Le Gibus

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Le Gibus

Le Gibus est une boîte de nuit et une salle de concert parisienne d'une capacité d'environ 900 personnes. Le Gibus est situé dans les sous-sols d'une cour de la rue du Faubourg du Temple dans le 11e arrondissement de Paris.

HistoireModifier

 
n°18 rue du Faubourg-du-Temple en 2014

La salle a ouvert ses portes en 1967. Elle a connu son heure de gloire à partir de 1977, quand Patrick Eudeline y fait venir la génération punk, comme Asphalt Jungle. Au fil des années, le club accueille la plupart des groupes rock français et étrangers venus se produire dans la capitale : Wilko Johnson, Wreckless Eric, The Police, Johnny Thunders, The Wanderers, Les Désaxés, Téléphone etc. Le groupe américain the Fleshtones y a enregistré en public son album Speed Connection.

En 1983, la séquence du concert de punk du film Tchao Pantin est filmé dans cette salle qui s'appelait alors « Le Petit Gibus »[1], et décrite dans le film comme « un bar de punks à République ». Le groupe qui joue dans le film est un célèbre groupe de punk des années 1980, La Horde, et son chanteur Gogol Premier[2].

Beaucoup de groupes de thrash/death y passent dans les années 90, Cannibal Corpse, Obituary, Carcass, Biohazard, D.R.I..

En juin 1990 Sacred Reich et Mordred y font un concert

Le Gibus entame un nouveau virage en ouvrant sa programmation aux musiques électroniques et au Hip-hop.

De 2005 à 2008, le Gibus accueille les vendredis soirs les Rock'n'Roll Friday, des soirées organisées par Philippe Manœuvre lors desquelles se produisent trois nouveaux groupes qualifiés de « groupes de la nouvelle scène rock française ».

En 2007, le Gibus crée le Festival Rock Inter Région, un festival itinérant qui se déplace dans de nombreuses villes en France.

BibliographieModifier

  • Philippe Manœuvre, 40 Ans de musiques au Gibus, Hugo & Cie

Notes et référencesModifier

  1. « Coluche, pompiste tragique du 18ème arrondissement dans Tchao Pantin », sur www.parisfaitsoncinema.com (consulté le 4 octobre 2019)
  2. Telestar.fr, « Tchao Pantin : 5 anecdotes sur le film culte avec Coluche [Pho... - Télé Star », sur www.telestar.fr, (consulté le 4 octobre 2019)

Lien externeModifier